Mois : novembre2016

Le succès, l’échec et la méga zone grise

shutterstock_213523924montagne_soleil

J’ai rencontré pendant plusieurs mois un très grand défi. Je me suis battue comme je ne m’étais encore jamais battue de ma vie… J’ai été poussée au bout de moi-même. J’ai accepté de me plier et déplier, et replier encore comme une feuille d’origami. J’ai marché les yeux bandés vers l’inconnu… Tout ça, pour un idéal que je portais au fin fond de mon âme.

> Lire la suite

«Je voulais tout contrôler…»

«Il y a maintenant plus de dix ans, lorsque j’avais 19 ans, je vivais intérieurement un traumatisme que j’avais enfoui au plus profond de moi-même, dans mon inconscient.

Puis, un jour, un ami m’a dit une phrase que j’avais entendue quand j’étais petite et qui a tout fait remonter à la surface…»

> Lire la suite

La décision

shutterstock_210789148bali_bouddha

Quand j’avais 19 ans, j’ai passé un mois dans un centre de méditation zen, espérant en sortir profondément libérée. J’ai fait des jeûnes, non seulement pour ma santé, mais pour purifier ma psyché. Il y a eu une période où j’ai suivi des cours de yoga plusieurs fois par semaine, car… bien, c’est du yoga, donc c’est spirituel, n’est-ce pas?

> Lire la suite

Où êtes-vous?

shutterstock_268488227

Quand je planifiais mon voyage à Bali, je m’attendais à vivre une explosion de vie – une ébullition de découvertes, de guérisons et de belles rencontres dans un paradis tropical. Or, quelque temps après mon arrivée, j’ai dû admettre que non, ce n’est pas tout à fait cela… je suis plutôt en train de faire retraite dans un monastère, isolée dans la forêt.

> Lire la suite

Le miracle de Marie

«Entre 2000 et 2008, la relation avec mon mari est devenue difficile. On dit toujours qu’il faut entretenir le couple… je suis bien d’accord, mais la vie nous bouscule, notre corps change, les enfants sont partis, mais leurs problèmes sont bien présents. Et ma vie était encombrée par un changement d’orientation et les soins de plus en plus lourds à apporter à ma mère…»

> Lire la suite

Mange, Prie, Saigne

mariebali1

Je ne sais pas pourquoi j’ai choisi Bali. Ce n’est pas à cause du climat; s’il ne s’agissait que de ça, j’aurais probablement opté pour la Californie. Ce n’est pas à cause du coût de la vie; la perspective de me faire masser à volonté était certainement alléchante (le tarif moyen est 11 $…), mais j’ai toujours une lourdeur dans le cœur quand je me fais dorloter par des personnes qui n’ont pas les mêmes privilèges que moi.

> Lire la suite