Quand ça empire avant de s’améliorer

shutterstock_360848669elephant_sous_eau
Pour que le chaos se laisse transformer en un ordre nouveau, il faut d’abord le reconnaître et le - Hermann Hesse -

Avant de vendre ma maison, l’été dernier, j’ai passé des jours et des jours à faire du ménage. Je ne me suis pas contentée de vider la maison… j’en ai profité pour trier toutes mes possessions. À la fin, j’avais donné des dizaines de boîtes de vêtements, de livres et de bidules de toutes sortes.

Si vous avez déjà fait un grand ménage, vous avez probablement pu constater, tout comme moi, que ça empire toujours avant de s’améliorer. N’est-ce pas? Car on doit sortir nos possessions des placards si on veut pouvoir les trier et les organiser. Et quand tout est sorti, ainsi… eh bien, ça semble être le chaos total. Et c’est décourageant. Notre intention est de s’alléger, mais si on ne se fie qu’à ce qu’on voit, on dirait que le grand ménage est la pire chose jamais arrivée à notre demeure.

Vous avez peut-être pu constater la même chose en vous, aussi. Vous cultivez l’intention de faire un grand ménage intérieur, vous investissez beaucoup d’énergie pour vous connecter à vous-même et pour vous renforcer… mais vous avez parfois l’impression, au contraire, que votre état empire – peut-être même qu’il empire énormément. Vous vivez des émotions incompréhensibles qui semblent venir de nulle part, par exemple. Peut-être êtes-vous dans un état de peur quasi constant sans savoir pourquoi. Bref, si vous vous fiiez à ce que vous voyez et ressentez, vous diriez que vous avez régressé et que ce qui se passe est la pire chose qui ne vous soit jamais arrivée.

Ce phénomène nous prend par surprise. Mais à bien y penser, comment pourrait-il en être autrement? Car évidemment, si on cultive une puissante intention d’harmonie, tout ce qui est dans le chemin remontera à la surface pour être nettoyé. La peur… la rage… le ressentiment… la détresse. En fait, plus on prend des forces, plus les vieilles toxines accumulées et les vieux schémas peuvent sortir des placards pour être évacués. C’est la même chose sur le plan physique, d’ailleurs; vous avez probablement remarqué qu’on n’a jamais autant de maux de tête que lorsqu’on fait une cure santé. Dans un sens, on pourrait quasiment affirmer que plus on est fait de progrès, plus on aura l’impression de régresser. Pas toujours, et seulement pendant une période limitée… mais assez souvent.

Les horribles bibelots des années 1980 qu’on avait entreposés dans le sous-sol sont-ils plus laids parce qu’ils sont à la lumière du jour? La colère qui était enfouie sous des montagnes d’apathie est-elle pire maintenant qu’on la voit? Évidemment, c’est extrêmement désagréable lorsque tout cela devient visible… surtout quand on commence à se juger. Mais c’est un passage aussi inévitable que douloureux. Car c’est seulement à partir de ce moment qu’on peut laisser aller cette lourdeur qui ne nous convient plus et permettre, ainsi, une harmonie encore plus profonde.

C’est ce que j’ai ressenti à quelques reprises dans ma vie, quand je voyais monter en moi des états étranges et inexplicables. Et c’est ce que je ressens présentement en regardant ce qui se passe aux États-Unis. Peut-être est-ce votre cas aussi.

Je me sens profondément solidaire des personnes et des peuples qui pourraient être victimes de la situation, et je ne crois certainement pas que l’allègement qui pourrait suivre vaut le prix qu’ils paieront. Mais quoi que j’en pense, quoi que quiconque en pense, le grand ménage nous est parfois imposé – autant dans nos vies que dans la collectivité. Et sans s’engourdir avec une fausse positivité, on peut se rappeler dans les moments de découragement qu’aussi réel soit-il, le chaos qui s’offre à nos yeux n’est pas toujours une représentation exacte ou complète de la réalité.

J’ai la ferme conviction que régresser est impossible. Il n’y a pas de retour en arrière, jamais. Si de la noirceur remonte à la surface, que ce soit en nous ou dans la collectivité, c’est parce qu’elle était déjà là, enfouie… et le fait qu’elle soit maintenant exposée à la lumière du jour est aussi nécessaire que douloureux. Tous les pas vont vers l’avant… même s’il s’agit apparemment d’un pas en arrière, il sera suivi éventuellement d’un élan positif encore plus grand (puis d’un autre pas apparemment en arrière, puis d’un autre élan positif encore plus grand…). Et s’il y a une chose que je sais dans le fond de mon être, c’est que l’amour finit toujours par gagner. Si on regarde bien, on peut voir qu’il a déjà commencé.

Bon lundi. À la semaine prochaine!

xox

signature marie


Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

76 réflexions au sujet de “Quand ça empire avant de s’améliorer

  1. marigot dit:

    Très étonnée par ce message qui m’arrive juste quand c’est la tempête dans ma vie …

    1. Christophe dit:

      Je suis surpris par ce message qui arrive à ce moment où je traverse quelques difficultés.
      Et la comparaison avec la maison m’interpelle aussi quelque part.
      Sujet à réflexion.

    2. Contassoy dit:

      Je trouve aussi que. Ce message tombe au bon moment ds ma vie. Ça me fait bcp de bien.
      Merci

    3. Anne Marie dit:

      Bonjour Marie…Bonjour à tous. Comme à chaque fois que je vous lis je sens une grand justesse, une synchronicité évidente qui apaise mes angoisses et mes questionnements. Tout est juste. La méditation que vous avez mis à notre disposition m’accompagne quotidiennement comme une petite voix douce et bienveillante qui vient mettre du baume et de l’énergie sur mes difficultés à accepter la vie. Merci.

    4. Jean dit:

      Bonjour la nature fait comme ça..Rien de plus normal.Suivon le Guide JL

    5. Pascale dit:

      Je pense effectivement que le chaos est un signe d’évolution. Cela semble autre, mais l’illusion est de mise. Nous sommes créateurs de cet état, le karma collectif crée l’événement que nous constatons. Mais cela est l’affaire de notre monde et des pensées qui fusent de toutes parts.

    6. Claude dit:

      Ce message me parle vraiment. Après avoir expérimenté le désordre dans la maison, l’envie de trier et de jeter le temps de faire des travaux, j’apprécie le confort et l’harmonie qui se dégagent d’une nouvelle cuisine belle et fonctionnelle. Et dans ma vie, la découverte de ma part d’ombre, ça ressemble un peu à la cuisine, sauf que c’est encore en travaux ! A propos des évènements aux USA qui m’interpellent aussi bien sûr, ce message permet de ne pas sombrer dans le pessimisme et le désespoir. Merci, merci, merci !

    7. Peyrat dit:

      Merci de préciser l origine de la photographie . C est ami qui l à faite .. Olivier merci de lui rendre hommage

  2. Céline Laroche dit:

    Merci pour ce texte, il arrive à point… et c’est d’une grande justesse! Présentement je suis en deuil de mon amoureux, il est décédé en octobre et les étapes du deuil ressemble à cela. Regards intérieurs, regards extérieurs, ménage à faire de ses effets personnels et en même temps conserver le tout intact car c’est une partie de lui, une journée tout en lumière à son doux souvenir et une autre à me demander comment continuer sans lui. Reconnaître le chaos en soi et le vivre est une chose, l’accepter en est une autre et pourtant toutes ces étapes nous ramène à soi invariablement, se qui se passe autour nous ramène aussi à cet endroit. Ne sommes nous pas tous reliés? Oui tous les pas vont vers l’avant mais parfois c’est long. Merci

    1. Marianne PERIN dit:

      Je comprends au combien vos difficultés…. mais j’ai aussi envie de vous dire que les êtres qui sont partis sont quelques fois plus présents dans notre coeur qu’il ne l’ont jamais été dans la « vraie » vie, parce que justement nous étions tellement encombrées de tout et de rien que nous sommes passées à côté de nous…. courage

  3. vicky dit:

    Dedans tt raison d’états, entités où prises illégale tel qu’Elles soient le litige rien n’en est à la véritable réalité, en l’unité « lhumain » désormais si fragmenter destituer des cycles de la nature qui relate tt son parcours de sa naissance jusqu’à son mode d’existence actuel, l’inévitable…Droit Vlà! l’opportun à chaque paterne ici-bas sur terre. Issue du fait Qu’il doit en être ainsi c.a.d faire com tt ceux qu’ils l’on déjà! vécu parfaire semblable aux Voisin Ainsi soit-il…Enfance éducation, métiers, divertissements économie industrie, alimentation, santé, environnement, passé, présent, ses causes et ses nombreuses conséquences…Comment redevenir humain dans ce monde profondément absurde ? Mrc! à Toi Marie ciao

  4. Tardieu dit:

    Je lis votre message et ce matin je le reçois avec espoir, une bouffée d’air. Je vis de nouveau une période, un passage très désespéré, dans le repli sans trop « savoir » comment trouver en moi et dans le réel qui m’entoure, de l’aide
    Pourtant, ce matin, je me connecte à mon ordinateur après quelques pages de lecture d’un livre offert, « Enfance d’un chaman » de Anne Sibran. Je me connecte pour faire un mail à une ancienne connaissance et lui demander de l’aide. Également pour trouver des informations concernant un atelier terre dont j’ai entendu parler il y a plusieurs années. Ces dernières années, j’ai participé et découvert l’expression créatrice dans des ateliers d’art thérapie, des ateliers des Beaux Arts pour Adultes… là, pour moi, je peux tirer un fil parfois vers la lumière. Belle journée, infini remerciement pour la main tendu relié au coeur Anne

    1. Isabelle dit:

      C’est pareil pour moi. Un message qui tombe à pic. Ça fait mal et que c’est désagréable lorsque les noirceur remontent… et puis d’un coup du seul on ressent de l’apaisement alors on y croit ! Et peut être que c’est effectivement comme ça que ça marche ! Le mot qui me vient ce matin c’est Merci !

  5. Gabrielle dit:

    Bonjour,
    je lis ce message d’espérance alors que je lutte pour avancer dans ma vie et ne pas me laisser envahir par ma situation.
    Mon papa est décédé cet été et deux mois après mon frère s’est disputé avec ma maman. Depuis il m’envoie régulièrement des sms ou mail critiquant ma maman et nous jugeant … tout ce que l’on fait est fau, il ne sait plus faire la différence entre elle et moi. Dans le dernier message il parlait même de vendre la maison et le chalet de maman sans notre autorisation, ce qu’il ne pourra pas faire. J’ai pendant un moment essayé de défendre maman, maintenant je ne réponds plus à ces messages et je me bats pour ne pas laiisser ses pensées irrationnelles envahir ma vie. J’ai peur de l’avenir mais en même temps je tente de laisser mon frère vivre sa colère et continuer de vivre avec ceux qui me sont chers, ma maman, ma famille, mes amis. Le ménage se fait lentement et j’espère que le printemps nous apportera du calme… et des tulipes…

  6. soeurette dit:

    ce matin , j’ai eu les larmes aux yeux en lisant votre message . J’ai eu l’impression qu’il avait été écrit pour moi …et j’ai pris la résolution de vivre ce jour , uniquement ce jour mais en pleine conscience

    Je vais y arriver …je me fais confiance
    Un immmmmense merci

  7. Brigitte delas dit:

    merci, oui, ça fait du bien cette méditation, à un moment où « tout fout’l’camp » comme chantait un artiste…
    Chez nous (France) aussi, le « chaos » semble proche : nos repères se délitent… Je cultive cette intuition qu’il faut accepter de se laisser happer… pour rebondir : une leçon apprise de mon père quand il nous apprenait à nager dans le Rhône : « si tu te fais prendre par un tourbillon, n’essaies pas de résister, laisse toi aspirer sans te débattre, et le fond va te renvoyer vers la surface de l’eau »… à la lecture de votre méditation de ce jour, je mesure combien cette petite leçon était finalement essentielle !
    bonne journée. Brigitte

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Absolument… Merci du partage, Brigitte.

  8. Yadranka dit:

    Je lis ce matin ce message qui résonne tout particulièrement dans un moment de flottement dans ma vie dû à de grands changements en partie souhaités mais trés difficile à vivre émotionnellement, donc assez déstabilisants et grande remise en question.
    J’ai pu le vérifier par le passé, ça empire avant de s’améliorer et dans ma situation actuelle, la relire ce matin me donne du courage, de l’espoir…. Bonne journée à toutes et tous

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Je suis ravie de lire que ces quelques mots vous donne du courage Yadranka. xx

  9. Eva dit:

    Bonjour, merci de ce message très fort, tant sur un plan perso que collectif. Ayant placé ma vie dans le « service » à la collectivité, il me touche beaucoup… ceci dit, toute vie est au fond placée au service de tous puisque nous sommes tous reliés. Je crois comme vous que l’équilibre va se trouver, peu à peu. Le grand ménage est aussi un temps pour reprendre ses forces, et s’en découvrir de nouvelles….

  10. Karine dit:

    Je suis tellement ds la tourmente qu’au lieu des mots je n ai que des larmes chaudes et salées à partager , pour le moment…Gratitude pour la lecture de ce que vous avez écrit. Cela me laisse respirer et accueillir la suite des évènements!

  11. myriam dit:

    Bonjour, Marie_pierre:
    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Pour retrouver la paix et la sénènité,il faut tout d’abord mettre au grand jour »les vielles choses » enfouies que l’on a soigneusement « cacher ».A la surface, on va pouvoir, bien les regarder, les accepter comme elles sont, faire un » grand ménage », se pardonner ou pardonner à l’autre puis enfin pouvoir avancer, maintenant que le « terrain’ est déblayé.
    Effectivement, notre monde -comme nous le connaissons connait un grand chaos_c’est, je pense,les forces « obscures »qui se montrent maintenant ,mais je pense aussi que l’amour et le fait que les gens s’ouvrent à la spiritualité vont pouvoir « dégager » ces forces là..Bien sûr, il faut du temps et comme tu dis « 2 pas en arrière pour un grands pas en avant » mais peu importe le temps , on va y arriver.C’est triste pour ceux qui en sont victimes mais c’est comme ça.bises à toutes et tous

  12. Roy dit:

    Bonjour, vos messages arrivent toujours au « bon » moment, quelle synchronicité!!! Et celui là justement me parle tellement, …
    Votre message va m’accompagner tout au long de la journée, Marie et je vais accueillir mes émotions dans la douceur afin de m’en libérer.
    Merci, merci, Marie
    Je vous souhaite une belle journée lumineuse.
    Cécile

  13. Daniele dit:

    Bonjour Quelle belle lucidité positive.! Vous ne dites pas : que va devenir l humanité avec des puissants qui sont très individuels et fermes sur eux mêmes , leurs intérêts et leurs proches. MAIS vous dites : ce qui est Est une réalité (Pas. confortable certes) qui va justement nous mettre en dehors de notre zone de confort et nous obliger à commencer ou continuer un travail de nettoyage, de lâcher prise, et de conscience collective Il y a des milliers d années Les tribus se combattaient entre elles, ensuite les villages ensuite Les pays….Petit à petit une unité s’est installée.. Il y a 70 ans Les Allemands Et Les Français étaient en guerre Ce n est pas si lointain et maintenant leurs rapports sont différents . Mais cette unification ne se passe pas à l échelle humaine , C est un travail transgenerationnel .Nous ne sommes qu un maillon mais tous les maillons sont importants

  14. Mayelle dit:

    un message qui arrive à point nommé quand c’est la tempête dans ma vie…
    un grand merci Marie car cela mets les évènements qui m’arrivent en lumière et sous une autre perspective…!

  15. Anne dit:

    merci pour ce message qui tombe à pic. je suis dans un tourbillon émotionnel, angoisses, peurs démesurées et irrationnelles alors que le déroulement de la vie pour moi est plutôt sans histoires…Merci, Marie pour tout ce que vous éclairez …

  16. Magali dit:

    Merci pour cette superbe réflexion qui tombe a pic dans ma vie….ce chaos j y suis dedans depuis 1 mois et cela fait ressortir toutes mes « mauvaises « emotions colère dégout fatigue ras le bol etc etc…dans mon métier aupres des personnes agées….je dois traverser et nettoyer cela afin que tout l amour que j ai en moi pour toutes ces personnes dans le besoin…puisse adoucir leur fin de vie ….l amour et la lumiere seront toujours plus fort que la noirceur et la colere….MERCI de m avoir permis de comprendre ce moment si compliqué

  17. Rodrigues Silvia dit:

    Bonjour,

    Le message de ce lundi semble fait pour moi personnellement. Je suis en train de faire le grand ménage en moi-même et ce qui sort de moi est assez complexe et plein de contradictions. Il me faudra du temps pour ranger et me libérer du trop lourd et trop pesant et pour retrouver un nouvel élan pour vivre plus léger, plus pleinement….. Les messages de Matin Magique m’aident sur ce chemin et je vois enfin une lumière au bout…. Merci infiniment.

    Silvia

  18. Laurence dit:

    Pour la première fois en 20 ans de boulot je prends 15 jours de repos. Quel échec pour moi. Signe de faiblesse. Je suis perdue dans une histoire et tout le reste en empati. Je suis perdue. Complètement perdue. La masse de travail sur moi me parait considérable. Ce message est très parlant pour moi. On dirait presque que ma soi disant bonne étoile me l aurait envoyé ?

  19. Nadine dit:

    je suis dans une période d’inquiétude comme souvent depuis quelques années. Il va me falloir déménager, je n’ai pas trouvé le nouvel appartement, et je n’ai pas un sou d’avance. Pourtant je sais que cela va se faire. Je suis dans le brouillard, mais il va y avoir une éclaircie.
    J’ai retrouvé un cahier de l’an passé…..j’étais dans une détresse horrible, je vivais un enfer dans un job à temps partiel….et je n’avais de cesse de vouloir le quitter. Je ne le faisais pas car je pensais que sans cela je serai à la rue.
    J’ai été renvoyé en mai dernier…..et je viens de gagner au prud’hommes….le montant n’est pas significatif…..mais je suis libérée de chaines qui étaient néfastes à mon bien-être. Et j’ai survécu.
    Alors je vais à nouveau survivre ….et j’espère vivre libre de mes chaînes. BONNE SEMAINE

  20. Michel dit:

    Je pense que l’on peut régresser sur le plan psychologique dans un instant de repos où une stagnation s’installe de façon naturelle, comme lorsqu’une eau trouble se décante. Les perturbations les plus infimes qui obscurcissent partent vers le bas. Puis, la limpidité de l’eau peut courir de nouveau comme un ruisseau. Michel

  21. Yannick Suteau dit:

    Bonjour Marie,

    Bravo, j’expérimente aussi….

    Et ton texte me parle bien.

    Bon vent.

    Yannick

  22. Mavaleix dit:

    Bonjour
    Je trouve votre réflexion très inspirante.
    Effectivement j’ai constaté moi même que le chaos peut apparaître de façon concomitante à de grands bouleversements positifs.
    La patience et le calme intérieur sont alors de réels atouts, toutefois pas toujours facile à appliquer. Il est alors parfois nécessaire d’être soutenu par nos proches ou un professionnel (sophrologue, psychologue ou autre…).
    Merci de cet éclairage qui me servira pour illustrer certains de mes propos auprès de mes patients.
    Cordialement Valérie

  23. Renaerd dit:

    Nous sommes tous dans cet état-là, avec des choix individuels d’acceptation ou de non-acceptation qui feront la somme de notre état !
    Nous sommes tous acteurs non spectateur de cette vie pour se reconnecter à la source et retrouver cette vibration d’amour que chacun de nous sommes sans cette armure qui nous donne l’impression de nous servir mais en fait nous désert en nous gardant dans cet état de doute et de jugement .
    L’avons-nous jusqu’au moment où nous serons suffisamment propres pour voir la réalité.
    Namasté Paix Amour OM

  24. Plancherel dit:

    Votre message me fais du bien car en plein grand ménage sentimentale et j ai souvent l impression que je régresse au lieu d avancer, il faut que j arrive à me débarrasser de tous mes doutes qui pèsent lourd dans la balance et qui me ralentissent bcp sur le chemin de ma paix intérieure.
    Je vous souhaite une belle journée Karine

  25. Odile dit:

    Je rejoins la plupart des lecteurs d’aujourd’hui : ce message a été l’étincelle qui me manquait ce matin pour démarrer ma journée plus légèrement. Cette vérité, je me suis pourtant souvent entendue la dire, à moi-même ou à d’autres, mais comme tu le dis, plus on sort son bazar, plus on se fait prendre par l’illusion de leur « actualité ». Et ton message pend alors une autre dimension encore, car il apporte une des joies les plus intenses qu’on puisse ressentir sur Terre, celle que l’on ressent quand on vit une synchronicité ! J’avais besoin de ce petit rappel pour ne pas rester en bas, toi, de l’autre côté de la planète, tu choisis d’envoyer ce message en particulier, et il me touche, moi et toutes les personnes qui en avaient exactement besoin à cet instant précis ! Cette joie, c’est celle qui vient quand on se rappelle de l’Unité. C’est le cadeau, le rappel des synchronicités. Et comme dans le livre Conversations with God, en anglais c’est beaucoup plus parlant, il s’agit pour nous, humains, de « RE-MEMBER ». N’est-ce pas extraordinaire que le mot « se souvenir » soit si proche en anglais de la réalité : se souvenir, c’est se rassembler, se souvenir qu’on est UN ! REMEMBER … rassembler ses membres, les membres d’une communauté. On n’a rien à apprendre, on n’a qu’à se souvenir qu’on est Un.
    …et, tiens, une autre petite pépite en cadeau bonus, toujours extrait du même livre pour souligner la magie de certains mots anglais : Life is not forgetting
    (for-getting = pour obtenir,avoir/ forgetting = oublier), Life is forgiving (for-giving= pour donner/ forgiving = pardonner)…

  26. Dalila dit:

    Bonjour,je n’est pas l’habitude de parler de ce que je ressens, parce-que tout simplement je ne peux pas m’exprimer.mais étant en silence de puis plusieurs années depuis mon inscription à Martin magique, j’aimerais bien dire quelque chose:ce que la vie nous apporte ne dépend que de nous ,si je parle de moi je dirais que je dépend des autres j’ai toujours cru que je suis indépendante mais malheureusement non ma vie est très simple et compliqué en même temps, c’est la passivité des autres spécialement mes parents qui me rend dingue je me sens fautive en tout alors que c,est le contraire , tous ce que vous dites et tous ce que vous avez dit est loin de ce que je suis en réalité je suis influencée par tout ce qui m’entoure , ça ne veut pas dire que je suis faible malheureusement je suis très forte et je ne peux que l’être parceque dans tout mon entourage je connais personne qui pourrait m’aider dans quoique ce soit . Voilà j’ai au moins dis quelque chose comme premier pas .merci

  27. Yamena dit:

    Bonjour Marie-Pierre,

    Un grand merci pour ce partage.
    Ce texte arrive à point nommé dans ma vie.
    Depuis plusieurs mois, je me soigne pour deux sciatiques douloureuses et handicapantes. Je vis depuis toujours avec un handicap physique. La guérison me semble si longue…
    Je veux comprendre pourquoi (même si je le sais en partie !) je « bloque » et manque d’élan dans mes projets. Ce matin, j’avais l’impression que mon état stagne, voire empire ! Je veux apprendre sans me juger, avec beaucoup de douceur et de bienveillance comme je me comporterais avec une amie chère. Je suis partie prenante de ma vie.
    Tout à fait d’accord avec vous, le changement passe par un un GRAND ménage, de notre lieu d’habitation, de nos pensées négatives, restrictives, pour ainsi nous alléger l’esprit car finalement, c’est lui qui façonne notre quotidien.
    Mon objectif, vivre avec un esprit libre, allégé, et rempli encore plus d’amour. L’être humain n’aime pas le vide, qu’à cela ne tienne, toute la place libérée de pensées toxiques, superflues, va faire place à plus d’amour pour moi et aussi pour les autres !
    Merci de m’avoir permise d’écrire mes ressentis, merci pour tous ces témoignages.
    Merci à tous pour votre lecture.
    A vous Marie-Pierre, merci d’être là…
    Yamena

  28. Yannick dit:

    Quelle compréhension peut on avoir face à des événements qui sont ancrés en nous sinon travailler dessus, je pense que la réalité peut nous submerger et nous apporter le chaos si nous nous laissons nous dominer par la peur et l’angoisse du lendemain qui peut se retourner de façon inattendue , chaque jour suffit sa peine. La résilience nous donne l’exemple qu’un effort de tous les jours ne peut-être que bénéfique et salutaire dans le temps. Je pense que comme dit Marie pier un grand ménage s’impose dans nos vies si nous voulons changer et ne pas sombrer dans une catastrophique peur collective de perdre le confort si durement acquis depuis que le monde est monde, sachons toujours retirer du positif de n’importe quel situation même si cela paraît insurmontable. Pour moi la finalité c’est d’aimer son prochain non pas d’une manière désuète mais tout faire pour que les personnes qui vous côtoient se sentent bien en vôtre compagnie et ne pas avoir honte de dire je t’aime aux gens que vous appréciez.

  29. Marie-Noëlle dit:

    Merci Marie-Pier pour ton magnifique message, clair et succint comme d’habitude.
    Je crois aussi qu’un grand ménage est en train d’avoir lieu… mais son issue positive pour l’humanité et la terre dépend de nous tous.
    Courage, c’est le moment de se mettre debout et de travailler chacun(e) de toutes nos forces au changement du monde!

  30. Frédérique dit:

    Bonjour et merci pour cette belle réflexion. Depuis quelques jours, je ressens une sorte de statu quo et je craignais justement de régresser. Cette article et les commentaires tombent à point nommé et m’ont remis du baume au cœur. D’ailleurs, ne dit-on pas qu’il faut parfois « reculer pour mieux sauter? »
    Certains maux sont nécessaires pour avancer. Je pense que la situation aux Etats-Unis en est un cas. Même si cela peut paraître difficile à comprendre et à accepter, tout est parfait d’instant en instant. Cela fait parti du plan de l’univers. Bonne semaine à tous.

  31. Cat dit:

    Marie-Pier, j’ai adoré votre message de ce matin. J’ai lu un peu les commentaires et comme la plupart des personnes qui ont partagées leur ressenti, j’ai l’impression que vous ne l’aviez écrit que pour moi !
    Oui, il est nécessaire de faire le ménage dans tous les sens du terme et oui, il y a bien plus de chantier quand tout est déballé. Mais qu’est-ce qu’on se sent mieux quand le vide se fait au fur et à mesure que tout est donné, vendu, offert.
    C’est ce que je ressens maintenant : offrons à l’univers notre déballage d’émotions négatives, nos souffrances physiques, émotionnelles afin que tout soit transformé en pure lumière, en pure énergie positive.
    Merci Marie-Pier pour tous ces matins-magique qui arrivent toujours quand nous en avons besoin. Bisous

  32. Philippe dit:

    La phrase d’Herman Hess me parle beaucoup.
    « Pour que le chaos se laisse transformer en un ordre nouveau, il faut d’abord le reconnaître et le vivre.  »
    J’y lis et je ressens comme juste que je fais partie du chaos. Que ma façon de manger, de boire, de respirer, de penser, de voyager, de me loger, d’aménager mon logis, de me chauffer, d’entrer en contact avec les autres,… fait partie du chaos que j’ai à reconnaître cette participation et à la vivre, à prendre conscience que cela fait partie du chaos.
    Je ne ressens pas que l’ordre soit quelque chose de souhaitable: pas dans l’idée des livres rangés parfaitement dans une bibliothèque. La vie me paraît être davantage chaos qu’ordre. Je pourrais dire que « l’ordre de la vie » est tellement complexe qu’il ne peut nous apparaître que comme « chaos ».
    Mais j’en déduis pour ma vie que je ne gagne rien à la rendre si complexe que les autres ne peuvent rien y comprendre.
    Je lis aussi dans cette phrase que je n’ai pas à « juger » le « chaos » ou « l’ordre » de la vie des autres. Si je veux mettre de l’ordre dans les affaires de « mon voisin », ce que j’ai à attendre au « mieux », c’est qu’il me renvoie à mes affaires. Et au « pire », c’est que je subisse toutes les conséquences de sa colère justifiée.
    Je lis que l’ordre dont parle Herman Hess survient quand chacun a pu vivre « son chaos » et que « l’ordre », la « clarté » illumine sa vie.
    Un exemple étant souvent plus parlant que toutes les théories, je dirais que manifester son mécontentement dans la rue suite à l’élection de Monsieur TRUMP, ne fait qu’augmenter le chaos et n’est pas prometteur d’un « nouvel ordre », mais d’un plus grand chaos encore. Mais peut-être avons-nous besoin d’un plus grand chaos extérieur à nous-même avant de nous pencher sur notre chaos « intérieur », celui qui est « nôtre ».

    Philippe

  33. philippe...orion dit:

    merci de tout coeur a toi mariepier car ce sont bien les transformations que je vie depuis un peu de temps.entre un livre que l on ma offer pour mon anniversaire et ton message aujourdhui ou les larmes viennent pour toucher la lumiere .je prend confiance dans mon chemin .merci du coeur de lumiere.fraternellement a tous famille universel.

  34. Guy dit:

    Merci.
    Cette réflexion nous aide a nous positionner dans notre vie .une parabole que j’aime bien ( celui qui ce connait est maître de sois ) pour ce connaître.il faut ce regarder vivre et comme tu dis faire un bon ménage interieur et extérieur pour s’aimer .car s’aimer est très important dans le quotidien de tout les jours et aimer ce qu’on fait et enlever les choses négatifs
    Bonne journée

  35. Lisette dit:

    Encore une fois votre billet Marie-Pier a su mettre en mots mes états d’âme et susciter une réflexion. Merci.

  36. Marie dit:

    Bonjour, oui c’est aussi mon cas et cela depuis 2009, je me dis que tout va changer que rien ne peut continuer ainsi à dégringoler dans ma vie, je positive, je médite, je lis , j’écoute et …c’est toujours le chaos, alors je me résigne, je ne suis pourtant pas même ni en colère, ni en rien de mal , mais je me laisse abattre, et avant de recommencer de nouvelles expériences, je me retire un peu de la vie et des personnes…alors que faire?
    Merci pour ce texte.

  37. Christiane dit:

    Je constate par les commentaires laissés plus haut, que je ne suis pas la seule qui est troublée par ce message. Comme c’est vrai tout ça. Présentement je vis un changement chez moi et ça m’affecte plus que je l’aurais cru. Je dois tout changer, ma façon de penser, d’agir, et même d’être. La peur, la peine, les remords sont plus présents que le plaisir d’être libéré d’un poids. Alors ton message me donne espoir que bientôt, tout redeviendra beau dans ma vie et que je pourrai enfin respirer, merci beaucoup.

  38. Line dit:

    Merci Marie-Pier, cette belle réflexion me fait réaliser que tout est ok de vivre de grands chaos dans sa vie. J’ai perdu mon jeune fils en Octobre dernier et j’ai parfois l’impression que je tourne en rond, que ma vie est un tourbillon de petits et grands chaos, la tristesse m’envahit parfois à un point tel que je ne suis pas très fonctionnelle…j’ai perdu mes repères et dois me refaire, tout comme ce grand ménage du printemps…alors tu as mis un peu de lumière dans ma vie, j’ai confiance en des jours meilleurs.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Je suis avec toi à travers cette épreuve, Line, et je t’enveloppe de douceur.

  39. Faby dit:

    Allô Marie-Pier, ton texte ce matin arrive exactement avec ce que je vis présentement. Je quitte mon appartement parce que je suis en maladie et je n’ai plus les moyens de payer, je pars pour le 1er février et je suis dans le grand-ménage de ma vie. Je dois me départir de souvenirs, j’en jette, j’en donne et j’en vends et à chaque fois ça me crève le cœur. Je vais rester dans une maison pour les femmes en détresse pour quelques mois, parce que je n’ai pas d’argent pour me prendre un autre loyer. Moi qui depuis l’âge de 19 ans, est autonome et partie de chez mes parents, je me retrouve à 55 ans presque à la rue à vivre au travers d’autres femmes, ça fait 17 ans que je vis seule et indépendante, j’ai de la misère à accepter cet échec ….

  40. Ariane dit:

    Ce billet tombe à point pour moi en ce moment.Merci! Ça me donne de l’espoir et m’empêche de tomber dans le désespoir … Je dois accepter ce chaos même si c’est très insécurisant et épeurant.

  41. Linda dit:

    Bonjour Marie,

    Je trouve extraordinaire que tu puisses offrir autant de réconfort aux gens. Tu as une belle mission.

    L’élection de Trump, comme pour la plupart des gens, m’a quelque peu perturbée. Toutefois, j’y vois un côté très positif. Cette menace suscite un renforcissement des convictions concernant les droits des femmes, des minorités, des homosexuels…etc. Ce choc d’ondes était nécessaire pour nous réveiller et nous rendre vigilants afin de protéger nos droits fondamentaux. Entre autres, enfin, le féminisme ressurgit, gardien de l’égalité entre les femmes et les hommes. Je trouve que tout cela a provoqué un grand mouvement de solidarité qui fait du bien au coeur.

    Merci pour tous tes messages positifs.

    Linda de Montréal

  42. Riella dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Je participe au cours de magie et je n’ai pas donné signe de vie encore, mais sois assurée que je savoure chaque communication et téléconférence. Les expériences des autres me collent souvent à la peau et me font beaucoup avancer.
    En réponse à ton texte d’aujourd’hui, oui, je suis bien d’accord pour le fouillis que le ménage met dans une maison, étant présentement à nettoyer des papiers du passé.
    Entre autres, je brûle tout ce qui concerne le Reiki même si j’étais maître Reiki depuis 30 ans. J’ai appris en décembre que c’était « une manipulation ». En faisant une recherche sur Internet, j’ai pu retrouver un article : Le Reiki, arme occulte des Jésuites et plusieurs autres articles de différentes sources confirmant le fait. Actuellement, c’est un deuil, car j’y ai crû fermement et c’est un grand ménage intérieur et extérieur que je fais.
    Au sujet de la nouvelle politique américaine, j’ai reçu un article concernant une canalisation de Kryeon, le 19 novembre, intitulée : »Les Phénomènes de la Planète ».
    En résumé : c’est la fin d’un temps, important pour nous tous qui y sommes; il y aura bouleversement, mais le bon, le bien et le beau suivra.

    Marie-Pier, je suis bien impressionnée par la maturité que tu possèdes alors que tu es si jeune.
    Je crois que ton âme doit être tout prêt de son zénith !

    Je pense à toi souvent à Bali !
    C’est un de mes rêves, aller passer 6 mois sur une île « presque déserte » dans le Pacifique sud.

    Bon séjour

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci pour ton beau message et tes réflexions! Ça me fait vraiment plaisir de te lire.

      xx

  43. Sandrine dit:

    Ca me fait du bien de lire ce que je vis depuis plusieurs mois dans ce texte. Quelle synchronicité ! Mes chaos sont tellement intenses et épuisants, que j’ai à chaque fois l’impression que je ne remonterai jamais de mes profondeurs. Et puis…si. Je me laisse couler et puis arrivée au fond, lorsque que mon corps sent que c’est le moment, il y a une impulsion qui vient de je ne sais où qui me fait remonter à la surface.
    Merci Marie pour toutes tes belles inspirations que tu partages et qui tombent souvent au bon moment.
    Bisous du cœur.

  44. Josee dit:

    Encore Merci pour ce matin magique! Je me sens comme ça également depuis un petit bout, j’ai eu ce mot « régression » qui m’est apparu une journée mais je savais que ce n’était pas ça. La noirceur parfois est tellement profonde qu’on ne voit pas beaucoup de lumière ou d’amour. Pour ma part il y a plusieurs sphère en ce moment dans la noirceur: professionnel, social, finances. Je sais qu’une grosse année s’annonce et j’avais beaucoup de ménage à faire pour me préparer comme Marie-Pier le démontre si bien dans son texte. Parfois nous ne sommes juste pas préparer ou outillé pour le faire et ça prend plus de temps et d’énergie. Avec de jeunes enfants ce n’est pas toujours évident non plus. Les moments de solitude se font rare ;) Mais c’est grâce à leurs amour et leurs présence que de mon côté j’ai la chance de me ressourcer chaque jours, c’est très lent et long comme processus, surtout lorsqu’on à tendance à tout vouloir pour hier, mais tellement nécessaire pour pouvoir s’assurer que l’on travail sur les bonnes choses et que si jamais on a besoin de recommencer ce sera plus facile de savoir pourquoi ça n’a pas fonctionner. Pour ma part cette année j’ai de gros défi sur « sortir de ma zone de confort » car au niveau professionnel et social j’ai envie d’atteindre des sommets différents, alors avec tout mon amour, je fonce! Et je vous le souhaite tout autant les matins magiciens et aux américains aussi…bon courage xox

  45. gisele dit:

    Merci marie pier, tout se bouscule dans ma tête, tant physiquement et psychologiquement, j’ai du mal à jeter, à faire le tri car tel objet me rappelle un ami, tel autre me rappelle ma famille j’y suis attachée et j’ai du mal à m’en séparer ,j’ai commencé c’est long car je relis des lettres et ça me fait du bien, je trie et retrie l’attachement et le détachement c’est dur, j’ai l’impression de vivre un deuil , et pourtant c’est nécéssaire car plus de place: le poids des années, une vie ce n’est pas rien ,garder que les bons souvenirs d’un passé tumultueux et jeter le reste et pourtant cela ne sert à rien d’entasser de vieux souvenirs, ils nous empêchent d’avancer et nous rend dépendants de notre passé, moi aussi j’ai besoin d’être plus libre dans ma tête et faire le tri comment faire, comment lacher prise,!!! être plus léger !!!faire son ménage intérieur, des chaos j’en ai eu dans ma vie mais j’ai trouvé en moi des réponses j’ai fait un peu ma propre thérapie en mettant des mots sur mon questionnement; en retraite j’ai plus de temps de réfléchir à ma vie , j’y travaille

  46. Kristell dit:

    Oui, c’est vrai que faire le ménage dans sa vie, c’est un peu faire remonter toute la poussière accumulée, pour ensuite aérer la pièce… Faire du vide, c’est faire face à ce chaos, et ça peut être parfois décourageant, car on ne sait plus vraiment par où commencer. Par quelle partie de soi, il faut attaquer. En ce moment, j’ai tout sorti, tout mis sur la table en même temps, et je fais un petit peu de tri chaque jour, en commençant par des pièces différentes chaque matin… J’ai l’impression parfois de partir dans tous les sens, mais je sens au fond de moi que j’avance dans la bonne direction. Merci pour vos messages quotidiens. Cela fait du bien, votre simplicité et votre enthousiasme à nous aider.

  47. Barbara dit:

    Bonjour et merci

    Tout ce qui se joue en nous, se joue en dehors de nous, vous l’avez dit maintes fois, le subtil conduit le tangible et l’heure a sonné. Merci beaucoup pour ce message plein d’espoirs, laissons nous guider par ce que doit être notre chemin dans ce chaos. On n’est pas obligé de sombrer, on doit écouter en soi ce que nos guides nous invitent à vivre en ce moment et les messages sont nombreux. Certainement que notre égo nous invitera à faire autrement car « lui, il a LA solution », alors ne nous laissons pas guider par nos peurs et autres malaises. Plein d’amour sur vous tous

  48. José dit:

    Je partage cette image d’espoir au moment ou moi aussi je fais un grand ménage à la fois matériel et personnel. La sensation d’un retour en arrière car des objets réveillent le passé mais qui passe effectivement en sentant que c’est peut être une marche arrière pour sortir d’une ornière et avancer effectivement à nouveau.
    Merci pour ton aide Marie-Pier

  49. Nelly dit:

    Ce message du lundi est toujours instructif, merci Marie-Pier !
    Celui de cette semaine est très intéressant car, comme tous ceux qui témoignent ici, je passe moi même par un « cataclysme » dont, pour ma part, je n’ai pas encore vu le sens ni les bénéfiques effets.
    Par contre, il m’a amené à comprendre que tous mes espoirs d’autrefois, tous mes enthousiasmes passés n’étaient qu’illusion ! J’ai cru en des chimères ! La réalité à laquelle je fais face ne présage aucun amour, aucun réconfort, aucun espoir. L’humain n’est pas bon. L’humain est vulnérable et faillible, très rares sont les courageux qui résistent à la pression externe. Et même quand un le fait, il est assassiné, sans scrupule, dans la plus parfaite impunité. La vie est impitoyable et sans rattrapage. Et pour tous ceux qui invoqueront les petits et grand miracles dont ils ont été témoins, je répondrais que ce sont des exceptions qui confirment la règle : la règle est qu’il n’y a pas de recourt, pas de secours.

  50. Maryvonne dit:

    Vos messages font « mouche » à plusieurs niveaux.. Sur le plan personnel c’est le grand bric à brac et je patiente en attendant que l’horizon s’éclaircisse et que l’énergie me soit donnée de rebondir.. Sur un plan plus général, la montée des extrémismes suscite la peur et la tentation de se révolter, de manifester.. verbalement ou en signant des pétitions. Si j’ai appris quelque chose au cours de ces dernières années, c’est que « l’on renforce ce contre quoi on se bat » et du coup, je préfère suivre le conseil de Gandhi « soyez le changement que vous voulez dans le monde » et afficher un optimisme serein. « Advienne que pourra » (décidément, les citations, çà y va..) : en France il est possible que le conditionnement à la peur incite la majorité à voter « front national » : ce n’est pas en râlant que j’y changerai quelque chose. Autant diriger de l’énergie sur des chantiers porteurs d’espoir et d’avenir qui ne manquent pas parallèlement à la société qui se délite sous nos yeux. Cueillons le jour instant après instant comme vous nous y invitez avec chaleur et constance. Merci à vous.

  51. Danièle dit:

    Chère Marie-Pier,
    ce que j’ai lu m’a énormément plu, ainsi que tout ces commentaires si humains et vibrants.
    J’ai vécu il y a un temps un grand chaos, terrible que j’ai cru y laissé mon goût de vivre.
    Le ménage a été ardu, un pas en avant, deux pas en arrière.
    Je suis remontée du fond de l’eau par la grâce de l’Amour qui m’a conduit à travers mes émotions
    obscures et m’a aidé à faire le ménage.
    Je ne ressens plus maintenant de jugement envers moi et les autres, mais une grande solidarité et
    un sentiment d’unité avec mes semblables. Cela m’apporte une grande joie.
    Merci d’être x x x

  52. Danielle Sabourin dit:

    Merci pour l’écoute de cette intuition qui est en toi; merci d’avoir la capacité de transmettre cet enseignement.

  53. Mary dit:

    Merci Marie Pier…je vous lis ce midi …dans un état que je ne peux facilement décrire, comme tabassée sur un ring de catch… éparse, en miettes, après une étrange nuit où tout vient de basculer … Votre message me fait du bien…

  54. Marilyn dit:

    Ah! Que c’est bien dit! J’apprécie que tu arrives à exprimer avec des mots cette impression que j’ai; qu’on ne régresse pas. Mais, en même temps, comment s’expliquer ce qui se passe aux États-Unis? Voilà une partie de la réponse! On ne régresse pas, il y a  »seulement » expression de la colère de milliers d’américains! Parfois c’est souffrant, exigeant faire face aux émotions. Mais il est clair qu’on en ressort grandi ensuite.
    J’adore la lecture que tu en fait!
    Beau message d’espoir!

  55. Marianne PERIN dit:

    Bien sûr cette lettre tombe à pic comme pour beaucoup d’entre nous….. j’ai fait début octobre un burn-out sévère …et j’ai entrepris de faire le ménage dans ma vie…qu’est ce que je garde, qu’est ce que je vire avec justement le sentiment d’être tellement embarrassée de choses inutiles…..que l’on ne sait pas par quoi commencer.
    C’est ma petite fille de 6 ans qui m’a ramenée à la réalité…..
    elle me dit « tu sais Mamie, Maman m’a dit qu’un burn-out c’est comme si tu étais en train de te noyer….. »
    – ???????…….!!!!!!!!
    – et pourquoi tu fais pas comme quand tu m’as appris à nager….tu te souviens tu disais « ne crois pas que l’eau soit ton ennemie…. si tu lui résistes elle va tout faire pour t’ entraîner vers le fond, tu vas boire, tu vas t’agiter et tu vas couler…..si au contraire tu t’allonges calmement sur elle, elle va te porter….il n’y a rien à faire…juste respirer….tu as oublié ou quoi ????? »
    Comme l’histoire du papa de Brigitte, ne pas résister au tourbillon.
    Effectivement la vie se comporte comme l’eau, elle ne demande qu’à nous porter, c’est notre mental, véritable tyran qui prétend que ça ne peut pas être aussi simple…..Bon courage à tous et merci Marie Pier pour cette magnifique lettre

  56. Nathalie dit:

    Je reçois vos messages depuis trois semaines et ils sont comme des petits cailloux qui balisent mon chemin avec douceur. Je vous en remercie chaleureusement.

  57. Valérie dit:

    Merci Marie-Pier pour cette lecture animée de ces messages encourageants toujours, encourageant à ce que lorsque le chaos (KO) se présente, sa traversée aboutisse à un OK!
    Selon moi, qui dit traversée, dit passage d’un état à un autre, transformation…
    Alors? Quelle formule user abuser pour que cette transformation aboutisse à un résultat bénéfique, positif, durable, valorisant pour tout à chacun?
    Une formule aux composants valorisants, une potion magique, dont nous seuls allons déceler les ingrédients, une formule presque mathématique, où le + l’emporte sur le -, car soustraire, renoncer, supprimer, couper est inévitable dans l’opération de nettoyage, ménage, tri, recyclage (transformation oblige!). Pas besoin d’outils sophistiqués, juste du coeur à l’ouvrage qui mêle bon sens, bonne foi, hygiène de vie et des clins d’œil « sourire », Voilà.
    Personnellement, et merci de me laisser m’exprimer, ce phénomène n’a pas été une surprise, plutôt un écho qui résonne , qui raisonne pour devenir un OK!
    Alors ce qui est bon pour moi, fait ma vie « propre » et ainsi ma « propre » vie se voit refléter.
    Le chaos (KO) laisse place à de simples bobos dont les remèdes sont mes expériences, mes leçons de vie, comme des onguents, des baumes au coeur.
    Il n’y a pas de retour en arrière, non! Selon moi, il s’agirait du fameux recul qu’on nous dit de prendre pour pouvoir grandir, prendre de la hauteur, lâcher, relativiser, apprécier et réussir à aimer l’instant!
    Je dis MERCI!
    Merci Marie-Pier.

  58. Sylviane dit:

    Bonjour Marie,
    ´Ordo ab chaos’ c’est ainsi que l’Univers s’est construit, et comme ce qui est en haut est en bas, cet état de fait se retrouve chez l’homme tout naturellement, en un cycle permanent d’ombre et de lumière , de guerre et de paix, de souffrance et d’amour c’est ainsi.
    Il est vrai qu’une fois que l’on a compris cela ,on peut mieux accepter les évènements de notre vie.
    Tu as, Marie, cette faculté de faire passer des messages comme si nous étions l’unique personne à qui tu les adresses , au vu des retours chacun de nous se sent directement concerné , il y a tellement de souffrance, de désespoir, de stress dans la vie de beaucoup de personnes.
    Je n’y échappe pas , la perte de l’être que l’on a le plus aimé au monde, cette absence irréversible , cette douleur quand on se décide à mettre de l’ordre dans ses affaires tout en se disant que c’est encore un peu de lui qui s’en va et pourtant pour que la vie puisse continuer son chemin , tout cela est incontournable.
    Alors merci Marie, pour la portée et la magie de tes mots , merci de faire du bien tout simplement et comme beaucoup de tes lecteurs, comme j’aimerais être avec toi à Bali . Je t’embrasse

  59. Michel dit:

    Bonjour Marie. On se connaît, non? Rire à part, depuis 2 mois que je te lis, je vis ce que tu écris. Surtout le côté positif de tes écrits. Heureusement, je suis admirablement accompagné par mon épouse, ça aide. Merci pour tes pensées positives.

  60. Daniel dit:

    … tout çà est tellement juste !!!
    Dans le fond, c’est un peu comme les marées de l’Océan. Des vagues qui montent, montent portant des détritus avec une force que seule la nature peut déployer. Et puis, l’eau redescend, loin, se ressource et et ensuite, de nouvelles vagues plus fortes se lancent vers le rivage …
    Vous êtes supergéniale et assez magique .

    Daniel

    1. Sophie dit:

      Salut, oh comme ce texte tombe bien. Je viens tout juste d’en prendre conscience de cette réflexion car justement ma vie présentement est un vrai « chaos ». Tellement chaos que le temps me manque, que j’ai de la misère à vivre pleinement ma vie. Parlant de la vie, depuis les 2 dernières années, elle m’a mis plein d’épreuve sans cesse que cela m’épuise. La dernière est un diagnostic de cancer en début de l’année. Ouf! Une autre affaire qui ce rajoute dans ma vie. J’ai même pas le temps de finir le ménage d’une épreuve, qu’une autre arrive rapidement.
      Souvent chaque épreuve nous donne une lumière sur nous suite à ce qu’on passe à travers. Par contre on la voit pas toute de suite. Cela peut parfois prendre du temps. Depuis les deux dernières années, il me semble ne pas voir grand lumière autour de moi. Mais un jour elle devrait et sera là. Pour l’instant, je prend la vie une journée à la fois car l’importance pour moi maintenant est de guérir de ce foutu cancer.
      Merci pour tes textes! Je n’ai pas toujours la chance de les lire tous. Mais ceux que j’ai eu la chance de lire, comme celui-ci, me font beaucoup réfléchir. Qui sait, peut-être avec vos textes, je réussirai à comprendre d’avantage ce qui se passe dans ma vie et d’y voir la lumière.

  61. Jean-Philippe dit:

    Bonjour Marie,

    La Vie nous donne ce dont nous avons besoin sur un plan individuel et collectif. Je pense qu’il n’est pas judicieux de regarde le monde et les évènements en tant que bien ou mal mais qu’il conviendrait, selon moi, de le voir en terme de différent. Même dans les pages les plus sombres de son Histoire, l’humanité a toujours réussi à en extirper du positif. Les Trump et autres à venir apporteront cette différence. La bien pensance s’en inquiète, elle qui tire sa légitimité dans sa définition. Bien penser, oui, mais pour qui ? Autant il existe une conscience universelle, autant la pensée individuelle universelle est une utopie. Nous sommes tous parfaitement unique et chacun, tel qu’il est, est essentiel pour l’humanité. Vouloir réduire les individus à une masse uniforme à travers leur mode de vie, leurs idées, à travers leur consommation, en bref à travers la mondialisation n’est pas souhaitable et même dangereux. C’est vouloir anesthésier les individus en leur imposant une pensée unique, c’est annihiler l’originalité et la créativité de chacun, c’est étouffer l’essence même de la progression de l’humanité. Tout ceci sous le couvert d’une égalité sociale, comment peut-on y résister ? Simplement en ouvrant les yeux, pour ne pas rentrer dans le moule. La beauté du multiculturalisme est l’accueil de l’autre dans sa différence mais est intolérable à sens unique. Oui la Vie triomphe toujours car à travers elle s’exprime l’amour.

    Jean-Philippe.

  62. Marie-Josee dit:

    Moi en ce moment c est le chaos total. Je reste toujours optimistes et souriante mais la vie m en fait bavee un coup. C est dur parce que meme si je suis en paix interieur avec moi meme, il y toujours quelque chose qui arrive dessus sans que l on sans attende meme si on vie le parfait bonheur. Je n es pas a me plaindre, parce que il y a des gens pires que moi, mais je suis dans un tourbillons de malchance qui n arête plus.Fuire etait une solution mais sa mene a rien. le suicide est une solution pour mettre fin a mes souffrances, mais dans mon Coeur je pense a ceux qui reste. la peine que je vais leurs faires. Surtout mon fils adore. Je reste pour lui je crois. Je sais qu a 30 ans il n a plus besoin de moi. Il a une belle carriere, une vie remplie de bonheur avec sa femme. il voyage et il prend le temps de vivre et de profiter de la vie. Je ne regrette rien, mais il me semble que j aurais du faire plus dans ma vie. Le tonnere m aurait probablement tombe sur la tete pareille, c est mon karma. Je suis juste a bout de souffle de devoir tout recommencer, toujours et toujours. Qu est ce que je comprend pas.Pourquoi je tourne et je tourne en rond sans aboutissement. J ai toujours eu la force de m en sortir mais la je ne peut plus. je suis dans le neans total, je n es plus de point de repere, je ne sais plus.

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>