Vos mains… Sont-elles ouvertes?

shutterstock_94665901womanenjoyingrain2
La tension est ce que vous pensez être. La relaxation est qui vous - Proverbe chinois -

Avez-vous les mains ouvertes ou fermées présentement? Oui, sont-elles détendues, prêtes à accueillir les trésors qui pourraient s’y déposer et ces belles visions que vous cultivez? Ou avez-vous plutôt les poings serrés?

Il y a tant de choses qu’on peut prendre en considération à chaque instant : les actions à faire pour avancer, les obstacles à surmonter, les facteurs qui peuvent nous nuire ou nous aider. Mais lorsqu’on commence à se sentir étourdi, on peut toujours se ramener à nos mains. Le plus simple… Le plus important. Sont-elles ouvertes ou fermées?

On peut avoir une volonté de fer, les meilleures stratégies au monde et une énergie illimitée… Mais aussi brillants et courageux sommes-nous, il sera difficile de recevoir les fruits de notre labeur avec les poings serrés. Si souvent, on désire atteindre nos buts intensément, parfois au point de s’épuiser… et on oublie de se demander : ai-je l’espace pour les accueillir?

Oh, il y a des choses qu’on peut faire, les poings serrés… comme se battre. Et pousser. Mais recevoir, non.

Vous savez très certainement ce qu’ouvrir les mains, ou desserrer les poings, signifie pour vous en ce moment. Ça ressemble peut-être à respirer profondément. Ou à vous détacher du résultat. Ou à rire. Ou à pleurer. Ou à déambuler dans un joli secteur de votre ville, sans but précis. Ou à rêvasser juste pour le plaisir. Ou à savourer ce que vous mangez. Ou à être un peu plus doux envers vous.

Ces mouvements d’ouverture peuvent sembler très différents de ce qui vous semble normalement productif. Il est même possible que ce soit un peu inquiétant. Car si on ouvre les mains, on ne sait pas ce qui pourrait atterrir dedans, n’est-ce pas? On préfère parfois garder le contrôle plutôt que de se rendre vulnérable et de risquer une mauvaise surprise… Aussi inconfortable soit-elle, notre tension nous semble moins douloureuse qu’une grosse déception. Et de toute façon, qui sommes-nous pour mériter de recevoir avec fluidité – ouvrir les mains est beaucoup trop facile. Sans ce stress qu’on s’inflige, comment pourrions-nous rembourser la dette de notre imperfection?

Se détendre est réellement un acte de courage, encore plus qu’on le réalise. Et c’est le gigantesque et délicieux défi que je vous lance aujourd’hui, ~Contact.FirstName~, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté. Quoi que vous ayez l’intention de vivre et de créer, commencez par vous mettre en posture de réceptivité… Déployez vos doigts tout doucement, comme une fleur déploie ses pétales. Investissez votre temps et votre énergie généreusement, s’il y a lieu… mais pas au prix de la grâce et de l’harmonie. Créez de l’espace, de l’espace et encore plus d’espace. Le résultat vous émerveillera. Oh, vous serez certainement ravi par les belles surprises que vous recevrez… Mais vous serez surtout ébloui de découvrir que vous en êtes profondément digne, tel que vous êtes, sans avoir à forcer.

Bonne journée!

signature marie


Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

30 réflexions au sujet de “Vos mains… Sont-elles ouvertes?

  1. Daniel dit:

    J’apprécie les réflexions que tu nous propose, elles sont pour moi l’occasion de m’arrêter, de prendre le temps de réfléchir et de me positionner. Ce sont de brefs moments importants de conscientisation et d’introspection, ce sont des moments de paix et de douceur.Merci de permettre ces moments d’arrêts.

  2. Ariane dit:

    Comme je suis fan de Jean-Jacques Goldman… Voilà une petite chanson pour ce matin. Belle journée à tous et toutes! Ariane

    Sur une arme les doigts noués
    Pour agresser, serrer les poings
    Mais nos paumes sont pour aimer
    Y a pas de caresse en fermant les mains

    Longues, jointes en une prière
    Bien ouvertes pour acclamer
    Dans un poing les choses à soustraire
    On ne peut rien tendre les doigts pliés

    Quand on ouvre nos mains
    Suffit de rien dix fois rien
    Suffit d’une ou deux secondes
    A peine un geste, un autre monde
    Quand on ouvre nos mains

    Mécanique simple et facile
    Des veines et dix métacarpiens
    Des phalanges aux tendons dociles
    Et tu relâches ou bien tu retiens

    Et des ongles faits pour griffer
    Poussent au bout du mauvais côté
    Celui qui menace ou désigne
    De l’autre on livre nos vies dans les lignes

    Quand on ouvre nos mains
    Suffit de rien dix fois rien
    Suffit d’une ou deux secondes
    A peine un geste, un autre monde
    Quand on ouvre nos mains

    Un simple geste d’humain
    Quand se desserrent ainsi nos poings
    Quand s’écartent nos phalanges
    Sans méfiance, une arme d’échange
    Des champs de bataille en jardin

    Le courage du signe indien
    Un cadeau d’hier à demain
    Rien qu’un instant d’innocence
    Un geste de reconnaissance
    Quand on ouvre comme un écrin
    Quand on ouvre nos mains.

    1. Marie-Soleil dit:

      Bonjour Ariane,

      Quelle belle chanson! J’aimerais savoir quel est le titre pour la chantée.
      Merci de l’avoir partagée, je ne la connaissais pas. Quel beau texte, tout en lien avec le message de Marie-Pier.

      1. Ariane dit:

        Je viens seulement de voir que j’avais eu une réaction à la chanson de JJG ;-)
        Le titre, c’est « Nos mains » et elle est top.
        Merci pour la patience et pardon pour le « retard ».
        Belle journée!
        Ariane

  3. barland myriam dit:

    Oh_ MArie_pier _ comme c’est joli , ce que tu écris:
    Oui, effectivement Il faut savoir ouvrir ses mains et pour pouvoir, il faut s’accepter comme l’on est et se dire que l’on est tous à même de recevoir_ recevoir tout ce dont la vie nous réserve.
    Et plus, on ouvre ses mains et son coeur- sans préjugés_et plus on reçoit.
    Quelquefois, ce que l’on reçoit , n’est pas ce que l’on voudrai mais la vie , c’est mieux que nous ce qu’il nous faut pour avancer.Alors, il suffit juste de remercier.
    Et moi, je te remercie car tu es un cadeau que la vie m’a apporté ds une période difficile et maintenant tu es encore là -comme une amie bienveillante. bises_ je t’aime

  4. szabo laurence dit:

    Merci pour ce très joli petit texte de ce matin…il tombe très bien!
    Belle journée à vous***
    Laurence

  5. Sébastien dit:

    Quelle douce musique de lire l’enfilade mots reçut ce matin, merci !
    Je suis très souvent allé chercher avec force ce que je souhaitais, éduqué et construit ainsi, et je sens qu’il y a un autre moyen, en paix avec moi, en paix avec ma vulnérabilité. Je le présentais que ma vulnérabilité avait son mot dans ce combat, heureux d’avoir fait ou refait le lien entre ces deux mondes qui s’affrontent, pour mieux défaire le lien et accepter de sentir et ressentir sans devoir correspondre à quelque chose.
    Je te souhaite une belle journée;

  6. Philippe...orion dit:

    merci MARI-PIER pour se message .et oui pour etre il faut accepter de souvrir a ce qui est presenter car chaque monent et une experience que l ont doit faire.doux l importance d ouvrir les mains.notre chemin est si beau car il faut marier le beau et le laid pour le realiser car la lumieree DIVINE ne juge rien. fraternellement a tous PHILIPPE…ORION

  7. stephanie dit:

    Bonjour,

    je suis ravie de ces petits messages d’amour le matin au réveil
    surtout qu’en ce moment j’ai le temps de me reposer de méditer et de rêver avant de reprendre le travail dans deux ou trois semaines. j’en profite pour prendre des cours particulier de musique de littérature de philo et de dessins le paradis quoi! qu’est ce que vous en pensez ?
    j’espère ouvrir mes mains a toutes le personnes qui ont envie de parler ou dans le silence pour méditier
    bises a vous tous
    stephanie

  8. Rose dit:

    Bonjour,
    Je lis vos mots avec joie et ce matin ils m’interrogent.
    Comment se placer en posture de réceptivité? Je cherche chaque jour depuis des mois à éclaircir mon chemin, après un stop que j’ai mis il y a 6 mois. Comment laisser la place à l’intuition, comment recevoir et avancer sans lutter, comment ouvrir les mains?
    J’aime ce que vous faites Marie-Pier et je me demande comment vous vivez, de quoi vous vivez? Pardonnez ma curiosité…

    Belle journée

  9. gisele dit:

    recevoir les mains ouvertes c’est accueillir; ce WE, j’ai accueilli le petit dernier de la famille de mon compagnon 4 générations ensemble ;quel bonheur d’entrer dans ce monde ,c’est un beau cadeau de la vie, un bel élan d’amour , on l’a tous enveloppé de notre tendresse ,on lui a souhaité la bienvenue ,j’étais très émue

  10. gisele dit:

    merci Marie Pier pour ce beau message, je le reçois comme celui d’une amie

  11. Marie dit:

    Voilà bien ce que je ressens à la lecture de ce matin. À l’aube de mes 70 ans, je dois accepter un nouveau mode de vie, ralentir ma marche, laisser de côtés les sentiers pour experts et apprécier quand même. Cesser de me comparer et vivre avec mes possibilités qui changent. Éviter le stress et l’angoisse de la compétition, le plus souvent avec moi-même. Merci, prendre conscience est parfois difficile mais tellement salutaire.

    1. Flo dit:

      Merci pour ton commentaire Marie. J’ai 68 ans et je dois faire de même. C’est très difficile de voir mon potentiel physique diminué. Je vais au Gym depuis 11 ans et je me suis blessée à plusieurs reprises car j’oublie que mon corps ne peut faire tout ce qu’il faisait avant.
      J’ai aimé te lire car tes commentaires sont remplis de sagesse. Merci et je vais penser à toi lorsque je verrai que j’en demande trop à ce corps qui doit me suivre jusqu’à la fin. Merci encore.

  12. Chantal Lambert dit:

    Par cette journée de grande tristesse après ce qui est arrivé à Québec, toute cette haine, merci pour ce message qui nous rappelle que la vie est belle, riche, généreuse aussi

  13. Isabelle dit:

    Merci MariePier! On dirait que ce texte à été écrit pour moi. Je vis un moment difficile présentement et on me dit de lâcher prise, d’arrêter de combattre contre moi-même…ouvrir les mains tout comme la respiration est un début de lâcher prise pour moi.

  14. Gina Cloutier dit:

    Merci. Je te lis après avoir écrit dans mon journal intime. J’écris que j’accueille tout ce qui est et toi tu rajoutes ouvrir…les mains. Elles sont l’extension du coeur, donner et recevoir doivent être en équilibre. Je souris car j’applique mes mains sur mon coeur pour l’aider à ouvrir sur tout ce qui est. Merci, bonne semaine.

  15. Martine dit:

    Merci Marie Pier, grâce à toi, je viens de me rendre compte qu’après une longue période où j’avais les poings serrés de peurs, de craintes , de stress et d’angoisses, mes mains se sont ouvertes, détendues comme mon coeur, qui n’est plus aussi serré et qui, grâce entre autres à tes messages quotidiens, à réappris à battre plus fort grâce à l’amour et la chaleur humaine que j’ai appris à voir autour de moi. C’est mon anniversaire aujourd’hui, j’ ai 55 ans. Je veux vivre jusqu’à 100 ans au moins et je m’aperçois qu’il m’ a fallu toutes ces années additionnées les unes aux autres pour m’apercevoir que la vie est belle et que le monde autour de moi est beau malgré toutes les horreurs que l’on peut apercevoir au journal télévisé par exemple. J’espère vivre assez longtemps pour voir un jour toutes les mains se détendrent et se joindrent pour former la paix sur terre. En attendant, je vais continuer à lire tes messages et à essayer de vivre la paix et l’harmonie autour de moi et en moi.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bonne fête chère Martine!! Et merci pour ton beau message.

      xox

  16. Nadia dit:

    Juste Merci, Merci Beaucoup.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bienvenue Nadia.

  17. Danièle dit:

    Merci énormément pour ce magnifique partage, Marie-Pier,
    je l’ai lu ce matin et ce soir et je le relirai parce que c’est littéralement un baume pour le coeur et
    pour l’âme, la jeune femme sur la photo est tellement inspirante et le contenu du message est comme un jardin odorant qui m’apaise, c’est de toute beauté.
    C’est un plaisir de te lire et cheminer avec toi, merci infiniment.

  18. Viviane-Véronique dit:

    Bonjour Marie et vous lecteurs ci-dessus,

    Ces derniers jours, mes mains sont en train de saisir soit le téléphone (ou les téléphones !) ) soit des adresses courriel dans mes contacts (vous avez remarqué, on dit saisir là aussi) de personnes qui pourraient bien être intéressées par la nouvelle activité de soins par les bols tibétains que JE VEUX ABSOLUMENT PROMOUVOIR tellement c’est bénéfique et tellement j’aime le faire !
    Alors, à l’instant, j’ai souri… et j’ai décidé d’écrire ces quelques lignes en guise de remerciement et de permettre à mes mains d’aller se réchauffer autour d’une tasse de thé, là … maintenant. Merci à toi et à vous lecteurs ci-dessus. Viviane-Véronique

  19. Myriam dit:

    Merci Marie-Pier pour cette belle invitation! Elle tombe à point pour moi qui est en arrêt pour des raisons de santé. Les circonstances m’obligent à arrêter et à ne rien faire… Rien faire que de me reposer, me détendre et ouvrir les mains. Merci encore pour ce message tout à propos! Belle suite et belle guérison à toi!

  20. Manon Lamoureux dit:

    Comme toujours, ce rendez-vous avec toi est tellement apprécié !! Il m’ouvre à autre chose de plus grand. Ça fait des années que je reçois Matin Magique et j’y apprend tellement de manières de m’ouvrir à la vie !!! Tu es merveilleuse et je souhaite longue vie à Matin Magique !! xx

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Contente que tu sois au rendez-vous Manon! xx

  21. Emeline dit:

    Tout simplement merci Marie-Pier ! Magnifique texte tellement essentiel.

  22. Claire dit:

    Ce texte arrive à point. Je vais le lire et le relire jusqu’à le vivre et le faire vivre. Merci Marie-Pier. Les coïncidences n’existent pas, paraît-il. Il n’y a que des rendez-vous. J’avais donc rendez-vous…

  23. Véronique dit:

    Merci pour ce message Marie-Pier
    La « dette de notre ‘imperfection » m’a tout particulièrement interpellée…. et moi qui me suis très tôt rebellée contre l’église catholique qui me donnait toujours cette impression de devoir m’excuser de mes péchés et de mes erreurs, je me rends compte que je fais souvent pareil envers moi… je retiendrai donc une chose importante: être bienveillant envers soi-même pour pouvoir ensuite ouvrir ses mains pour accueillir.
    Merci pour ces moments de réflexion

  24. Marie Martine dit:

    Garder nos mains ouvertes ouvre notre coeur et transmet de l’amour pour chacun ,le partage d’énergie de lumiere .
    Belle semaine

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>