Non classifié(e)

Quand l’autosuffisance ne suffit pas

La semaine dernière, je vous parlais de mon grand ménage. C’est un grand ménage de vie, mais de mon environnement aussi. Vous pouvez voir le résultat à gauche.

Je ne peux décrire à quel point je jubile de constater que mon appartement est profondément organisé et mon entrepôt, tout bien ordonné. (Non mais, avez-vous remarqué les magnifiques étiquettes sur les bacs?! Sans blague, je pourrais regarder cette photo pendant des heures sans m’en lasser.)

Tout cela n’est tellement, mais tellement pas dans ma nature…

> Lire la suite

Le problème quand on fait ce qu’on aime

J’ai passé les dernières semaines à faire un grand ménage et à solidifier les structures de ma vie. Et je dois dire que le processus a été beaucoup plus prenant que je l’avais anticipé.

On me demande souvent (surtout pendant les périodes où j’envoie plusieurs messages par semaine) comment je fais pour écrire autant depuis tant d’années. Je ne sais jamais quoi répondre, car c’est la chose la plus naturelle qui soit; il n’y a rien que j’aime plus que de me retrouver devant une page blanche, de créer des concepts, ou de sculpter des idées qui font du bien avec des mots.

> Lire la suite

Comment être un bon perfectionniste

Il ne s’agit pas de baisser la barre. Il ne s’agit pas de renoncer à la beauté de nos idéaux. Il ne s’agit pas de succomber à l’appel de la médiocrité.

Il s’agit de savoir quand le faire.

Il y a des moments où viser le sublime et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour l’atteindre est adéquat.

Si l’on pratique un art et qu’on aspire à créer une œuvre magique, que ce soit pour notre satisfaction personnelle ou pour pouvoir la vendre et vivre de notre passion, par exemple…

> Lire la suite

Si vous ne savez pas ce que vous voulez…

La première étape n’est pas de découvrir ce que vous voulez. Non, la première étape est d’explorer sincèrement et patiemment la question.

Si votre cœur a longtemps été écrasé par le poids de vos idées, il ne s’exprimera peut-être pas à la première occasion. Après avoir passé quelques années dans un placard, votre petit enfant intérieur ne s’élancera probablement pas dans vos bras dès que vous vous pointerez le bout du nez. Il a besoin d’être rassuré…

> Lire la suite

Ce n’est pas censé être facile…

Ce n’est pas censé être facile. La résistance que vous rencontrez n’est pas un signe que vous êtes sur une mauvaise voie, ou que l’univers est contre vous, ou qu’il y a quelque chose que vous n’avez pas encore saisi. Ça peut indiquer bien des choses, certainement… Mais à la base, c’est surtout un signe que vous êtes un être humain dans un monde d’humains où tout est généralement lent et imparfait.

> Lire la suite

L’audace de prendre (et reprendre) sa place

J’ai assisté au spectacle de Paul McCartney à la mi-septembre. Ce fut une magnifique soirée de trois heures, vibrante de joie de vivre et de générosité.

L’homme assis à ma droite filmait beaucoup tout au long de la soirée. Plutôt que de filmer le chanteur et son band sur la scène, il immortalisait un des écrans où on les voyait en format géant.

> Lire la suite

Ça ne prend pas deux personnes…

C’est correct de penser que c’est l’autre qui est dans l’erreur, pas nous.

Il y a une idée populaire selon laquelle «ça prend deux personnes pour faire un conflit». Cette pensée est utile, car elle peut certainement être très vraie, et car elle nous ramène à notre part de responsabilité – qui est la seule chose qu’on puisse changer. Et peu importe qui est le responsable, blâmer l’autre ne fait rien avancer.

> Lire la suite

Quand les compromis coûtent cher…

Parfois, on se contente de peu en se disant qu’on ne s’en contente pas, qu’on attend simplement d’avoir mieux. Ça nous semble plus simple et confortable d’avoir quelque chose d’insatisfaisant que de s’élancer dans l’inconnu, ou de ne rien avoir rien du tout.

Entretenir la pensée qu’on est prêt à vivre quelque chose de merveilleux, mais sans vraiment casser les liens qui nous attachent aux miettes qu’on reçoit et croit mériter, est une zone dans laquelle on peut rester longtemps.

> Lire la suite

Vous avez déjà gagné le trophée

Vous avez déjà remporté le trophée. Le grand trésor que vous pensez obtenir en arrivant au bout de votre quête, il est déjà vôtre. Votre nom est inscrit dessus depuis toujours, avec un petit cœur de chaque côté.

C’est la chose qu’il est si difficile de comprendre… Qu’au niveau le plus fondamental, il n’y a rien à prouver ou à mériter.

> Lire la suite