Non classifié(e)

Commencer par le corps

shutterstock_640758883mains_coeur_bouddha

Quand vous êtes tendu et que vous vous sentez déconnecté, vous essayez probablement l’une ou l’autre des techniques suivantes : vivre le moment présent; méditer. faire la liste des choses qui vont bien; ne pas penser à ce qui vous préoccupe; prier.

Ces approches amènent souvent le soulagement désiré. Mais peut-être avez-vous remarqué qu’il y a des moments où ça ne fonctionne simplement pas – ou difficilement…

> Lire la suite

Quand on ne peut pas se faire confiance

shutterstock_201217769femme_dance_soleil

Parfois, se faire confiance amène non pas à se libérer mais à répéter les vieux patterns qui nous ont toujours limité.

Si on se «fait confiance» en choisissant ce qu’on mange, on optera souvent naturellement pour les aliments sucrés ou salés auxquels on est habitué. Si on se «fait confiance» lorsqu’on est très anxieux…

> Lire la suite

Quand la réponse est une décision

Qu’attendez-vous présentement? Quel est le signe ou la réponse que vous cherchez?

Et si la chose que vous souhaitiez découvrir en était une que vous étiez en fait appelé à choisir? Et si la seule réponse possible était de vous asseoir en vous-même, de prendre contact avec ce qui vous habite et de décider avec tout votre pouvoir humain dans quelle direction vous irez?

> Lire la suite

Au sujet des choix difficiles…

On peut attendre que la situation se soit tellement détériorée et que la douleur devienne tellement vive qu’il soit facile de s’en aller. Oui, on peut attendre que le train fonce dans un mur et prenne feu. Il sera alors facile d’en sortir… On n’aura plus rien à perdre. Il n’y aura quasiment pas de décision à prendre, ou de deuil à faire, car on sera rendu au stade où rester est encore plus douloureux que de partir…

> Lire la suite

Quand nos principes nous rendent fous

shutterstock_588111401chien_feuilles

J’avais le visage couvert de larmes et je sanglotais comme une enfant. La douleur était intense… mais je ne disais rien, je la laissais continuer. Je pensais au président américain, qui disait alors vouloir rétablir l’usage de la torture, et je sentais une solidarité encore plus grande envers ceux qui en sont victimes. Oh, mais je n’étais pas en train de préserver un secret national…

> Lire la suite

La première étape

La première étape pour être en paix n’est pas d’être en paix. C’est de faire la paix avec le fait qu’on ne l’est pas encore tout à fait.

La première étape pour s’aimer n’est pas de s’aimer profondément. C’est de s’accueillir (ou de «s’aimer») autant qu’on le peut…

> Lire la suite

Au sujet de «assez»…

«Assez» n’est pas un fait. On n’atteindra jamais un stade où on saura, dans l’absolu, que c’est le moment de se considérer rassasié. Quoi qu’on vive, il y aura toujours plusieurs perspectives selon lesquelles on a trop peu, et d’autres selon lesquelles on a absolument tout ce qu’il nous faut pour se sentir comblé…

> Lire la suite

Guérir le passé dans le présent

marie-pier_charron_guerir_passe_present

Et si la peur, la frustration ou la tristesse que vous fait vivre la situation (car il y a une «situation», n’est-ce pas?) n’était pas réellement provoquée par celle-ci? Et si les événements n’avaient en fait que réveillé ce qui sommeillait déjà en vous?

C’est une perspective que je trouve immensément utile. Car il arrive, bien sûr, que notre réaction soit simplement causée par ce qui est en train de se passer…

> Lire la suite

Au sujet de vos envies naturelles du moment…

De quoi avez-vous envie présentement?

Et si ces petites envies toutes naturelles étaient le premier pas vers la grande solution recherchée ou la concrétisation de votre plus belle vision?

Notre réflexe est généralement de plonger la tête première dans les problématiques et de chercher comment arriver au bout le plus rapidement possible. Les élans qui nous amènent à vouloir explorer d’autres horizons nous apparaissent comme des distractions.

> Lire la suite

Avoir vs vouloir

Pouvez-vous sentir les parties de vous qui sont en attente présentement? Celles qui veulent plus, qui veulent mieux, ou qui veulent complètement autre chose? Aimez-vous cette sensation?

On a l’impression que cette soif en nous finira par être étanchée. En fait, on croit que notre soif est le chemin à suivre vers ce qui semble nous manquer. C’est pourquoi on la cultive, même si elle est finalement assez inconfortable…

> Lire la suite