S’abandonner sans abandonner

shutterstock_106131134montgolfiere_feu
Envisage une chose avec résolution et fermeté d’intention. Et n’en détache pas ton esprit avant de l’avoir produite dans la réalité. Reste concentré. Reste centré. Si tu choisis une chose, choisis-la avec toute ta force, avec tout ton cœur. Ne sois pas timoré. Continue d’aller vers elle. Sois - Neale Donald Walsch, Conversations avec Dieu -

(Puisqu’il est particulièrement long, j’ai enregistré une version audio de ce message. Cliquez ici pour la télécharger.)

 

Dans le livre Mange, Prie, Aime, Elizabeth Gilbert relate la quête spirituelle qui l’a menée en Italie, en Inde et ici, en Indonésie, à la suite d’une période dépressive et d’un divorce particulièrement pénible.

Au début de son récit, Elizabeth est à New York, et elle tente de finaliser son divorce pour pouvoir tourner la page et partir enfin en voyage (le fameux périple dont il est question dans le reste du livre). Mais son futur ex-mari refuse de signer les papiers, même si elle est prête à lui laisser à peu près tout. Et elle sait que si elle doit aller en cour, elle sera coincée à New York pendant plusieurs mois à vivre un enfer judiciaire. Elle n’attend que cette petite signature pour retrouver sa liberté et, elle l’espère, un peu de sérénité.

J’ai lu le livre il y a plusieurs années, mais il y a un passage au début qui m’a beaucoup touchée (je ne sais pas s’il fait partie du film inspiré du livre) : Elizabeth est en voiture avec son amie Iva, une Libanaise qui a vécu la guerre et qui semble, selon l’auteure, avoir une ligne d’accès direct à l’Univers. Alors qu’elles traversent le Kansas, Elizabeth confie à son amie : «Je ne suis pas certaine que je pourrais passer à travers une année en cour. J’aimerais tant recevoir une intervention divine – écrire une pétition à Dieu!»

Son amie lui répond : «Mais pourquoi ne le fais-tu pas?» Elizabeth lui explique donc qu’elle préfère ne pas demander des choses spécifiques, car il s’agit selon elle d’un manque de foi. Car – qui sait? –, Dieu veut peut-être qu’elle vive cette épreuve pour une raison. Elle se sent plus à l’aise de prier pour le courage d’affronter les choses telles qu’elles sont.

Iva écoute poliment. Puis elle demande : «Où es-tu allée pêcher cette idée débile? Où es-tu allée chercher l’idée que nous n’avons pas le droit d’envoyer une pétition à l’Univers? Tu fais partie de l’Univers, Liz. Tu en es un élément constituant – tu as entièrement le droit de participer aux actions de l’Univers, et de faire connaître tes sentiments. Donc, vas-y, dis ce que tu as à dire. Plaide ton cas. Crois-moi, ce sera au moins pris en considération.»

«C’est vrai?» Cette façon de voir les choses était nouvelle pour Elizabeth.

«Évidemment! Écoute, si tu devais écrire une pétition à Dieu, là, tout de suite, que dirais-tu?»

Pendant qu’Iva conduit, Elizabeth sort un cahier et écrit sa lettre, dans laquelle elle plaide son cas et demande de l’aide du fond de son cœur. Cette fois, elle ne demande pas à son créateur de lui donner le courage d’affronter la situation, mais elle lui demande de la résoudre, afin que tous soient libérés de cette toxicité.

Lorsqu’elle a terminé, elle lit sa lettre à Iva qui lui lance spontanément : «Je signerais volontiers cette pétition!» Mais puisqu’elle a les mains sur le volant, elle ajoute : «Disons que c’est fait. Je l’ai signée, avec mon cœur.» Elle continue : «Bon, qui d’autre pourrait la signer?» Elizabeth répond que ses parents et sa sœur n’hésiteraient pas à le faire. Iva réplique : «OK. C’est fait. Considère qu’ils viennent d’ajouter leur signature. Qui d’autre?»

Pendant une heure complète, Elizabeth mentionne le nom de centaines de personnes qui seraient, selon elle, en accord avec son plaidoyer de paix – incluant même Mère Teresa, le dalaï-lama, Bono, Bill et Hillary Clinton et Jeanne D’Arc. Au fur et à mesure que sa liste de supporters invisibles s’allonge, un puissant sentiment de protection commence à l’habiter et son anxiété s’estompe.

Après avoir nommé tous les noms possibles et impossibles, elle murmure un dernier «Michael J. Fox la signe, lui aussi…» et elle tombe dans les bras de Morphée. Elle dort profondément une dizaine de minutes, puis se réveille. Son téléphone sonne. «Vas-y, réponds!», lui dit Iva, qui semble avoir deviné ce qui s’apprête à se passer. Elle répond, un peu déconcertée, et murmure un «bonjour». C’est son avocate qui lui annonce : «Excellente nouvelle! Il vient de signer!»

Separator

S’abandonner à la volonté divine est magnifique. Je ne peux imaginer une intention plus pure ou plus puissante. Notre perspective humaine est limitée, et on ne sait pas toujours ce qui est le mieux pour nous, n’est-ce pas? Et à trop se concentrer sur un objectif précis, on peut empêcher quelque chose d’encore mieux d’entrer. Toute cette tension qui nous habite quand on veut trop empêche la vie, la magie, de circuler.

Cela dit, voici ce qu’on tend à oublier : l’intelligence universelle vit en nous autant qu’on vit en elle. Elle n’est pas quelque part dans les étoiles, séparée de nous. Effectivement, notre perspective humaine est limitée, très limitée… Mais même si on n’a pas la vue d’ensemble dans notre tête, on peut toujours savoir, à un niveau plus profond, ce qu’on est appelé à faire à chaque instant. Et oui, certains de nos désirs humains sont déconnectés de ces élans… mais plusieurs leur correspondent exactement.

C’est drôle, car on parle de s’abandonner au divin comme si ce dernier nous demandait systématiquement d’être passifs et mollasses. Bien sûr, il y a certainement des moments où la vie nous invite, à travers notre intuition, à nous retirer un peu, à accepter de rester dans le mystère et dans le flou un petit moment. Ça ne nous enchante pas, mais on le sent quand c’est le cas. Cela dit, il y a des moments où la même intelligence universelle nous demande de prendre position et d’affirmer fermement notre intention, sans la politesse d’une hésitation. Et lorsque c’est le cas, «s’abandonner» ne veut pas dire se ramollir, mais au contraire faire confiance en la sagesse qui nous habite et canaliser dans cette direction toute notre puissance humaine, tout notre amour, toute notre vitalité.

Est-ce l’un de ces moments pour vous?

On pense que «laisser la vie décider pour nous» est spirituel, un acte d’humilité. Mais souvent, ce qui nous amène à subir et à affirmer nos préférences sans grande conviction n’est pas une foi sincère ou un réel lâcher-prise, mais la partie de nous qui ne se sent pas digne de ce qu’on désire. Ou la partie de nous qui se sent perdue sans la familiarité de la souffrance. Ou celle qui se sent toute petite, sans pouvoir, et qui attend la permission d’une autorité quelconque («Dieu» ou l’«Univers») pour se donner droit à ce qui la fait vibrer.

Donner son pouvoir au monde extérieur n’a rien à voir avec donner son pouvoir au divin. Et subir n’a rien à voir avec lâcher prise. Avec ce mode de pensée, il y aurait encore une section réservée aux personnes de couleur à l’arrière des autobus et les femmes n’auraient toujours pas le droit de voter.

On regarde généralement l’Univers comme quelque chose de beau et de grand, bien au-dessus de nous (ce qui est totalement compréhensible, avec un nom comme «Univers»!). Or, le fait est qu’on est sur un pied d’égalité. On se croit tout petit, mais en réalité, le divin a autant besoin de nous qu’on a besoin de lui. Et pendant qu’on attend qu’il fasse un pas vers nous, il attend qu’on fasse un pas vers lui.

Êtes-vous là pour lui?

Je ne sais pas si vous avez besoin de ce rappel aujourd’hui, mais juste au cas où, le voici : vous avez le droit de vous affirmer. Vous avez le droit de décider. Vous avez le droit d’avoir une place. Vous avez le droit de participer. Non seulement avez-vous votre mot à dire, mais l’Univers entier attend amoureusement que vous le disiez.

Jouer pleinement le jeu de la vie fait peur, certainement. Car si on commence à vraiment participer et à diriger notre énergie dans une direction qu’on a profondément choisie, on pourrait être déçu. Si on prend le gouvernail, on pourrait découvrir plus tard qu’on s’est trompé. Être en retrait est donc tentant… les enjeux semblent moins grands. Mais si on y pense, c’est un peu comme choisir d’être déçu en permanence pour s’assurer de ne jamais l’être plus tard. Évidemment, si on choisit de se cacher derrière un état de faiblesse, on est à l’abri et en «sécurité»… mais oups, cela veut également dire qu’on est pris dans la faiblesse, dans une fausse identité.

Peut-être êtes-vous dans une phase où votre élan profond est de vous distancer de toute intention, juste de relaxer et d’apprendre à accueillir l’instant présent tel qu’il est (quoi que cela est une puissante intention en soi, à bien y penser…). Mais s’il y a une nouvelle réalité qui veut naître à travers vous présentement, peut-être le moment est-il venu de vous offrir complètement à elle, de lui dire oui avec tonus et avec toute votre vigueur. Oh, vous ne serez pas «tendu» et vous ne vous fermerez pas ainsi à la possibilité de recevoir quelque chose d’autre de mieux. Cette idée qu’on doit choisir entre être déterminé et détendu est ancrée dans une fausse dichotomie. Lorsqu’on est pleinement en notre pouvoir, on est comme une lame bien aiguisée; il y a peu de friction et même si on travaille très fort, on n’a jamais la sensation de s’acharner. C’est lorsqu’on laisse le doute prendre le dessus que la tension nous habite, parce qu’on doit pousser constamment contre la force de notre propre hésitation.

C’est donc ce que je vous propose, si vous le voulez bien. De vous tenir debout pour vous-même, finalement, les deux pieds sur terre et le dos bien droit. Si vous en avez envie, peut-être pouvez-vous même écrire une pétition à la vie, vous aussi? Pour commencer, écrivez votre intention, et votre «plaidoyer». Non pas comme un enfant qui demande un bonbon, mais comme un capitaine de bateau qui navigue en des eaux incertaines et qui choisit malgré tout où il veut aller. Puis imaginez toutes les personnes qui la signeraient. Non, encore mieux : signez-la vous-même. Et signez-la encore et encore, avec votre cœur, chaque fois que vous doutez de votre grandeur, chaque fois que vous avez le sentiment de ne pas avoir votre mot à dire. Signez-la par vos pensées, par vos actions, jusqu’à ce que votre vision vous habite tellement que la pétition commence à vous sembler superflue. Oh, je ne serais vraiment, mais vraiment pas étonnée, d’ailleurs, qu’elle le devienne rapidement.

Sur ce, je vous souhaite une belle journée! (Pssst : si vous choisissez d’ajouter des noms à votre pétition, en plus du vôtre, mettez le mien en premier…;-)

signature marie


Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

75 réflexions au sujet de “S’abandonner sans abandonner

  1. jeanchris6902 dit:

    Merci merci merci. Je venais de lire un message sur Facebook qui me perturbait. Je lis le vôtre et je comprends ce que je dois faire. Très bonne journée. Bon pied bonne oeil.

    1. Michelle dit:

      J’apprécie beaucoup cette publication. Ça m’inspire à agir quand je veux quelque chose. Merci ! Tu es très inspirante.

  2. Claude dit:

    J’adore vos publications, Matin Magique me fait du bien, je suis abonnée depuis pas mal de temps.
    Merci encore pour ces petits bonheurs.
    Je vous embrasse
    Claude

    PS je vais faire une pétition à l’Univers et j’ajouterai votre signature

  3. Claude dit:

    Suite
    Puis je recevoir les quotidiennes sur Facebook ?
    Sous le nom de Marguerite Suis pas là
    Re bisous

  4. Teresa dit:

    Bonjour Marie
    Merci pour ce message qui tombe à un moment de ma vie où j’ai la sensation de subir et ou j’ai pris la décision de reprendre ma vie en main. Du coup je vais de ce pas faire ma lettre pour l’univers car je ne veux plus vivre la situation qui je subit
    depuis trois ans. J’avais déjà fait une
    lettre après mon divorce et à un petit
    détail prèsj’ai eu tout ce que j’avais
    demandé. Aujourd’hui je me trouve
    dans la sitution d’Elizabeth, où je subit
    pensant que l’univers a quelque chose à m’apprendre. J’essaie d’être dans le lâcher prise et l’humilité mais je suis plutôt dans la colère, la déception, la frustation voir même le désespoir de ne pas obtenir gain de cause pour une demande si simple auprès de ma hiérarchie. Je pensais aussi que ma demande était trop spécifique et trop personnelle pour la poser à l’univers et que j’en n’étais pas digne. Ce message confirme l’état d’esprit qui m’hanite depuis quelques jours et renforce mon intention d’aller de l’avant.
    Merci Marie
    P.S. Moi aussi je préfère vivre les situations avec les gens d’un pays plutôt que visiter des monuments. Et si on peut faire les deux c’est encore mieux.

  5. Stéphan dit:

    Bon matin Marie alors si j avait une pétition à faire c’est que je mettrais de l’amour dans tous tes cœur de la terre pour que tous et chacun soit meilleure bonne st Valentin

  6. Lili dit:

    Merci Marie, une fois encore merci ! car vos lettres m’accompagnent profondément… bonne suite ! love :)

  7. Florence dit:

    Ce beau texte me parle beaucoup. On hésite souvent entre s’abandonner et continuer de vouloir une chose que notre cœur désire très fort. Je décide de tenir ferme à ce rêve que je vois déjà réalisé. Merci!

  8. barland myriam dit:

    la pétition, je connais§j’en ai fait une juste aprés le premier de l’an.C’était symbolique!
    Mais oui, je crois comme toi que tout être a le droit de demander 0 Dieu ou à n’importe quel Divinité .Et si la pétition est faite sincé »rement-avec le coeur, nul doute qu’elle sera entendue.
    Je te remercie Marie-Pierre de ce magnifique plaidoyer et de ta signature.
    Je n’hésiterai pas à recommencer si besoin est.
    Ton voyage est vraiment en chanteur à tout point de vue.
    Dans tes écrits, je te sens « grandir »,riche d’expérience et d’enseignement et merci de partager.
    Je t’envoie un rayon d’amour.

  9. Sophie dit:

    Merci pour ce matin magique !!! et tous les autres
    Une fois de plus il tombe juste au bon moment !! et c’est le bon moment pour moi d’être la lame aiguisée qui accepte d’agir.

  10. Chantal RAJIC dit:

    Merci de nous offrir ces pages dans les moments où l’on doute.
    Ajoutons nos signatures à une grande pétition d’amour pour le monde entier en ce jour de la St-Valentin !
    A la fin de la lecture de ta lettre et après avoir lu l’anecdote de ton œil en PS, j’ai eu la surprise d’entendre à la radio un journaliste qui parlait de clin d’œil ! C’est cela aussi « Matin Magique », l’univers qui répond en jeu de mots et qui nous (et te fait) un clin d’œil en réponse.
    Alors reçois ce clin d’œil magique avec bonheur et ouvre l’œil, la journée n’est pas terminée !

    Chantal

  11. Marie-France dit:

    Bonjour Marie-Pier, c’est incroyable comme vos messages sont quasiment toujours en parfait accord avec ce que je suis en train de vivre ou ce qui est en train de remonter à la surface! C’est à croire qu’effectivement, il y a des « idées », des énergies qui planent à certains moments et que nous y sommes tous reliés (consciemment ou pas?) et qu’on décide de s’y abandonner ou pas…

    Merci pour vos messages toujours tellement pertinents, plein de bon sens et d’amour <3

  12. Patricia dit:

    Waouw ! Encore une fois un message qui tombe pile !!
    Je suis vraiment très émue et je vais envoyer une pétition à l’Univers, il est temps que j’arrête de me priver de mes moyens et richesses, matérielles et autres !
    Merci !
    Plein d’amour à toi et à toutes et tous <3

  13. janine roux dit:

    Merci Marie Pierre pour toutes ces belles paroles. J’aimerai t’envoyer un message à titre privé, est il possible d’avoir ton adresse émail ? Merci.

  14. Eric dit:

    Quel bel angle de vue !!!
    Changer de point de vue est essentiel, je pense, et cette manière de prendre part au monde résonne agréablement et fort en moi.
    Merci

  15. Dina dit:

    Grand Merci à toi Marie,
    Tes messages me sont d’un grand réconfort, j’espère voir un jour la lumière au bout du tunnel et être enfin en paix, en attendant j’apprend et m’accroche à la vie.
    Belle et douce journée :-* <3

  16. Florence dit:

    Merci Marie-Pierre pour ce très beau message du jour, qui bizarrement me parle particulièrement bien aujourd’hui ;)
    Une synchronicité de plus, comme dans le passage du livre que tu évoques ; (jai adoré ce livre lu il y a quelques années, que j’ai offert à toutes mes amies !!)
    Merci aussi pour tes messages hebdomadaires qui viennent éclairer mes semaines avec positivité. Tes écrits font partie de «mes petites machines à vivre», (cf livre de Maryse Vaillant) ! Moi aussi je trouve que ton séjour à Bali te réussit bien et ce que tu nous partages me semble de plus en plus puissant et pertinent. Continue ainsi, tu nous fais du bien !!! Merci de ta générosité.
    Bon séjour et vivement lundi prochain
    Flo
    PS : mais j’allais oublier ton beau cadeau de Noël : la méditation pour l’amour, que j’apprécie particulièrement.

  17. Agnès dit:

    Marie Pier,
    Vos textes coïncident toujours. A lire les commentaires de vos lecteurs, c’est une évidence. Et bien entendu, je suis certaine que vous percevez mes pensées, semaines après semaines lorsque je vous lis. Car à chaque fois, chaque temps de la valse, vos mots sonnent exactement avec les battements de mon cœur. Cela ne peut être qu’une concordance voire une coïncidence. Et le plaisir est immense de se sentir relié, de déguster ces liens forts qui nous unissent tous vers la même direction, dans le même mouvement.
    La pétition que je signe tous les jours, que je réinvente et réécris est celle que tous puissent voir et être conscient de la beauté de l’univers, que tout soit en œuvre pour que votre générosité illumine autant que vous le pourrez nos horizons, nos découvertes, que chacun accueille la joie de la vie, la chérisse comme le plus précieux des joyaux et l’entretienne pour le bonheur de tout être vivant, dans le respect de sa liberté et de sa dignité.
    Ce n’est pas un unisson monocorde que nous réalisons, c’est une harmonie riche et lumineuse, dont chaque instrument est un chef d’orchestre, où tout soliste est une partie du tout et où ce tout est d’un naturel divin.
    Merci. Mille mercis. Une infinie de mercis…

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Quel beau message, Agnès… Merci d’avoir pris le temps de partager ces beaux mots avec nous.

      Et oui, je signe votre pétition en caractères gras. ;)

      xx

  18. Guldemann dit:

    Et bien je crois que je vais écrire mon envie de m’installer en libéral comme educateur . J’avais déjà eu cette idée il y a un peu plus d’un an, mais je n’étais pas prêt à sauter le pas!!! Je crois que cette fois ci, je le suis, et j’ai envie de me dire que beaucoup de personnes signerai cette demande que je fais à l’univers. Ma femme signerai, ma sœur Lorene, Sandra, Karine, ma collègue Sonia, ma collègue Adelaide, mon ami Philippe, Karen, Valerie, Alexandra, et tout ceux qui m’aiment et me font confiance. Merci de m’avoir donner l’envie d’écrire cette demande à l’univers, et que la force soit avec moi.

  19. Florence dit:

    Je vous lis avec plaisir. Je me sens en lien avec d’autres.

  20. Manuel dit:

    Un des plus « beaux matins magiques » qu’il m’ait été donné de lire.
    Peut-être parce que, pour une fois, j’ai pris le temps de le lire.
    Se tenir debout sur terre, les pieds bien droit… Voila ce qui manque à ma vie en ce moment. S’abandonner sans abandonner, voila qui est un plus, sans en vouloir plus.
    Merci Marie-Pier.
    Manuel

  21. Mireille dit:

    Merci Marie pier, j’étais sur un elan de decouragement et ton message arrive à point !

    Alors oui j’envoie ma pétition à l’univers et je m’en remet à Dieu ! Le fait d’avoir reçu ta lettre est déjà un signe à ma prière ! Garder une foi aveugle. …malgré les événements qui pourraient arriver à notre corps physique !

  22. Emmanuelle dit:

    Bonjour Marie-Pier, ton message d’aujourd’hui me parle particulièrement. C’est d’ailleurs la première fois que je réagis à un message. C’est ce qui vient de m’arriver, je viens de prendre une décision, de prendre les rênes de ma vie en main. Cela fait un peu plus de dix ans que je fais un travail physique pour vivre. Je me suis blessée durant les premiers mois à l’emploi de cette entreprise. Depuis, j’ai des douleurs chroniques. J’ai été souvent en arrêt de travail pour diverses raisons médicales, tantôt physiques, tantôt mentales. Ma vie personnelle a connu son lot de bouleversements également durant cette période. Me voilà à nouveau depuis quelques mois blessée, à la même place que la première fois. Bien sûr, je comprenais que mon corps me parlait, mais je ne me suis jamais lancée vraiment dans ma passion pour la création. J’attendais, en quelques sortes, un signe, un élan quelconque; la volonté de l’Univers. Mais plus le temps passait, plus j’acceptais que même si c’était ma passion, je ne pourrais en faire un travail à temps plein dû à ma condition physique. Donc en parlant avec des amis début janvier, j’ai eu comme une révélation. J’ai accepté la possibilité d’un retour à l’école. Le choix de cours s’est fait quelques jours plus tard et de façon si naturelle! Je suis consciente que c’est un gros projet qui me demandera beaucoup de patience, de travail et de volonté. Mais je le sens tellement que ça ne me fait aucunement peur. J’ai hâte de commencer mes cours, ce sujet m’ayant toujours fascinée. En plus, je vais pouvoir réellement aider les gens, je ressentais cet appel depuis un bon bout de temps déjà. Donc à 37 ans, mon but est d’obtenir mon doctorat à 50 ans. C’est fout comme notre perception du temps change avec le temps…

    1. Emmanuelle dit:

      Salut Emmanuelle,

      Ton message m’a fait sourire de l’intérieur par la resemblance de ce que tu évoques. J’y ai vu comme un miroir, un reflet de mon choix de vie, car nous partageons plus qu’un prénom… Je t’explique; J’ai decidé il y a quelques années de retourner aux études, car mon travail ne me satisfaisait pas du tout (de mon côté la douleur était plutôt psychologique). D’ici mes 40 ans, (j’en ai 30 pour le moment) j’espère pouvoir enfin combiner mon désir d’aider les autres, par la psychothérapie, et mon entrain créatif, par la réalisation de certains projets artitistiques. Pour moi aussi, il s’agit d’un projet à long-terme. Dans les dernières années, j’ai été plus ou moins motivée à certaines périodes, mais c’est étonnant de constater que l’appel revient toujours, et toujours plus fort, pour d’aller vers ce qui me parle. Je ne peux plus l’ignorer maintenant que c’est débuté, alors je vais, lentement, vers mon but. J’ai parfois l’impression d’avancer à pas de tortue, mais ce n’est pas grave, car pour la première fois de ma vie j’apprécie autant le chemin que la destination (qui pourrait bien changer en cours de route!) Je te souhaite un agréable chemin, rempli de belles découvertes, et à ton rythme. :)
      E. Michaud

  23. Mimi Grondin dit:

    Merci la vie pour ce message qui me parle tellement , cela fait des mois que je demande à la vie de m’éclairer et bien , j’ai ma réponse, je vais faire ma pétition et je vais la signer et je vais te demander de la signer aussi , merci de tout coeur , bonne journée !!

  24. gisele dit:

    bonjour Marie pier j’espère que ton œil va mieux ,bonne st Valentin, amoureuse de la vie, de l’univers, il m’est arrivé de signer une pétition pour sauver 147 hectares de forêt proche de paris et en un an de démarches, visite au ministère de l’écologie, par les réseaux sociaux, on n’y croyait plus et en fin d’année j’ai reçu un courrier de mon député, le parc était sauvé, ce poumon d’o2 où tout le monde y trouve son compte dans les activités de loisirs(marche, courses à pied, pique niques, les boulistes, ,les peintres, les photographes, la biodiversité ,la rencontre des personnes, le partage, cette pétition pour la vie je l’ai signé et mes amies aussi et j’accepte ta signature aussi pour un meilleur bien être, une bonne méditation au milieu des arbres, je suis heureuse dans cette forêt j’y vais tout les jours pour m’y ressourcer c’est ce qui me reste moi qui suis un peu handicapée ,cette forêt m’attire et me fait avancer pour un mieux être où je lâche prise mais je n’abandonne pas affectueusement gisèle

  25. AnnMuriel dit:

    Merci Marie-Pier, ce texte me donne un tout autre éclairage sur la prière. Depuis fort. longtemps, j’avais appris et admis que Dieu ou l’Univers savait mieux que nous ce qui était bon pour nous…..! Je vais de ce pas changer mon point de vue! Et je ne manquerai pas d’utiliser votre signature Merci encore et bon séjour à Bali!
    AnnMuriel

  26. Claire dit:

    Chère Marie Pier, imagine tout l’amour que tu reçois de tes amis Matin Magique, pour la Saint-Valentin je t’envoie tout l’amour que l’Univers nous offre. Wow merci pour ce beau texte de ce matin, il m’interpelle et je ferai ma pétition à Dieu aujourd’hui et je serai enfin ferme dans mes décisions. J’aimerais bien être avec toi a Bali. Merci pour tous ces messages d’amour.

  27. Marie-Claude dit:

    Quel drôle de hasard ce message magique aujourd’hui puisque je viens tout juste de terminer le roman d’Elizabeth Gilbert… Un livre que je voulais découvrir depuis longtemps et qui est maintenant chose faite! J’avais également adoré ce passage concernant la pétition et je vais sûrement en rédiger une pour ma vie ;-)

    Merci pour ce magnifique texte encore une fois et bonne journée ensoleillée!

  28. Chantal dit:

    Un grand MERCI Marie-Pier pour ce magnifique texte, très inspirant et tellement significatif. Quelle belle lecture pour nous amener à réaliser toute l’importance de la connexion avec l’univers. Ça me fait tellement du bien de te lire, je crois que je vais m’offrir le livre, c’est mon genre de lectures….

    Merci pour ce magnifique texte et bonne journée à toi! :) xxxx

  29. Celine dit:

    Merci Marie Pier De me ramener à ma base
    Cette base que j ai construite avec toi… Le <> cours que j ai suivi avec toi et qui a durée environ un an .
    Quel cours MariePier, merci encore .
    Merci de me rappeler ce matin que l univers est la pour nous et que nous avons qu a demander … oui penser à demander
    Tu es tres inspirante et lumineuse Marie Piet

    Merci f être la pour nous tous …

  30. Johanne dit:

    J’ai écrit ma réflexion dans un autre partie du courrier, et si c’est possible de le joindre au autre personne, de l’ajouter. Je n’ai pas inclus mon nom. Il y a une autre personne, qui vie quelques chose de similaire à moi. Je pourrais dire qu’elle raconte mon histoire. Merci! Marie Pier et oui je mettrai ton nom en premier sur ma pétition. Il y a beaucoup d’amour dans ces différentes réflexion. J’ajoute mon nom à.tout ceux qui veulent une signature de plus! Bonne et heureuse Saint Valentin? Johanne

  31. Suzanne dit:

    La lecture attentive de ton message a permis d’évoquer plus fermement en moi mon plaidoyer de Paix,de confiance et de démarches concrètes.Il se formule comme suit:Je dis oui à la Vie.Je l’accepte avec ouverture.J’écoute la réaction de résistance en moi,je l’accueille et je la remercie pour la clarté qu’elle m’apporte.Je choisis de la laisser aller afin de me libérer. J’accepte de vivre ce qui est ici et maintenant dans un attitude d’ouverture totale et complète.Je m’ouvre davantage aux autres,je m’exprime,je prends ma place .Je laisse aller mon côté enfant qui ne demande qu’à célébrer la vie en chantant,en riant,en dansant,en nageant,en m’amusant,en lisant,en méditant ,en mangeant etc dans l’abandon totale du moment présent avec toute son intensité et son unification à l’Univers.Je déploie mes ailes.J’ouvre la porte à l’amitié et à l’Amour.Je bénis ceux et celles que je croise sur mon chemin et je pose un regard sur la beauté de leur âme.J’actualise les désirs de mon âme:plein air,cours,lecture,méditation,)repas partagés avec mes enfants et petits enfants,sorties avec des amies,spectacles artistiques etc
    Je me fais confiance et je fais confiance.Je franchis le mur qu’érige mes peurs en me recentrant sur l’Esprit infinie d❤️ divin.Je prépare…une Croisière et je trouve l’Être qui pourra m’accompagner.Je veux jaillir comme un oiseau des broussailles et courir vers les hautes cimes et accrocher les étoiles. « Chaque hiver abrite en son coeur un printemps qui frissonne et derrière le voile de chaque nuit se profile une aube souriante » de Khalil Gibran M….E…R…C..I. du fond du coeur Marie-Pier .Tes écrits Lumineux m’ont aidé à lever le voile.Que Dieu te bénisse et te comble de ses largesses et de ses bontés.

  32. Isabelle dit:

    Bonjour Marie-Pier,

    Merci beaucoup pour ton petit mot d’aujourd’hui. Comme toujours, il tombe à point pour moi. Je suis présentement en année sabbatique et je réfléchis à mon avenir ce qui n’est pas toujours évident. J’ai à ma manière vécue une aventure tel Mange, prie, aime. Voyage en Italie, séjour dans un ashram …il reste que la rencontre amoureuse …cela viendra. Je te souhaite un super beau séjour à Bali. Que ton chemin soit parsemé de rencontres extraordinaires, des paysages à couper le souffle et d’apprentissage à faire grandir ton âme. Namasté Isabelle

  33. Danièle dit:

    Merci pour les vidéos de Bali tellement vivants et je suis ravie d’apprendre que ta vision se porte bien.
    Merci énormément pour ce message, je suis dans la processus de prise de pouvoir de ma destinée et cela me donne de précieux ancrages et des enseignements à méditer et c’est passionnant de te suivre dans ton parcours, je fais un merveilleux voyage en ta compagnie, merci douce Marie-Pier.
    J’ai vécu aussi quelque chose de similaire à Cuba, sur l’île de Santa-Maria, mon conjoint avait fait une chute en dansant sur l’estrade aménagé pour les spectacles le soir, il est tombé sur le dos, d’assez haut, on a cru à une paralysie et j’ai vécu une expérience incroyable de dévouement du médecin du resort qui a passé la nuit à nous accompagner à la ville de Santa Clara où j’ai vu l’orthopédiste travailler dans un hôpital désuet avec du matériel très vieux et même insuffisant. Leur compétence, leur gentillesse m’a fasciné, ils ont fait un travail incroyable dans des conditions de pénurie et le médecin de l’hôtel à visiter mon conjoint pendant trois jours. Heureusement, ce n’était qu’une grave contusion musculaire.
    En plus ce qui ne gâchait rien, le médecin était très séduisant ( marié) et j’ai pu pratiqué l’espagnol de façon fréquente et étant infirmière , partager un peu de sa réalité comme médecin cubain.
    Cela demeure une de mes plus enrichissantes expérience même si avec le stress et la fatigue de l’évènement, je suis revenue de vacance plutôt verte que bronzée.
    Affectueusement x x x

  34. Diane dit:

    J’ai lu votre « matinmagine » d’aujourd’hui avec bonheur! Il m’a beaucoup touché! Je vais le relire à chaque jour pour un certain temps et vais écrire mon plaidoyer à l’univers! Merci!
    J’ai déjà lu ce livre dont il est question, ainsi que le film! Du bonheur! :))

  35. Danielle Sabourin dit:

    Merci Marie. En fait, je pourrais dire merci chaque fois que je reçois le courriel de Matin magique puisqu’il y a toujours une synchronicité (je sais que plusieurs lecteurs et lectrices ont cette sensation, c’est pour dire comment tu es «connectée»). À l’instant, j’écoutais une amie qui me parlait de grandes difficultés avec la vie en ce moment. Je lui enverrai le courriel de Matin magique.

    Et, en ce qui me concerne, j’ai peut-être tendance à relativiser l’importance de ce que je vis, non pas dans le sens où cela n’a aucune importance, mais dans le sens où ce qui est là doit être vécu avec le plus de douceur possible. Peut-être ai-je tort de penser que dans les grandes catastrophes, comme celle d’Élizabeth, ou celle de mon amie, lorsqu’on sent que la limite est proche, on a besoin d’aide, mais que dans les bouleversements de la vie, il y a l’accueil de la colère, de la tristesse, etc. Je ne sais pas… je n’ai pas l’habitude de demander à l’Univers de m’aider sinon pour me guider sur le bon chemin. J’avoue que cela manque de précision. En ce moment, je recherche un autre emploi et bien sûr, si je ne trouve pas, il y aura de grands bouleversements.

    Ce que je conserve en mémoire de ce texte inspiré de Conversations avec Dieu, c’est la concentration de mes choix, la détermination. C’est beaucoup plus qu’une projection, ou cela accompagne la projection, c’est un état d’être.

  36. Sylvie dit:

    Bonsoir Marie Pier,
    je suis abonnée à votre lettre depuis 2 ans je crois, et à chaque fois je suis émerveillée par la synchronicité de vos propos et de mes réflexions, et je lis que je ne suis pas la seule …
    c’est Magique !!
    Pour illustrer ce texte je me suis livrée à l’expérience de la pétition : j’ai écrit ma demande, pourquoi et je l’ai fait signer par toutes les personnes auxquelles j’ai pensé en nommant les catégories :
    ma famille proche vivante ou décédée
    mes amis passés, présents et futurs
    mes clients passés, présents et futurs

    Je travaille à la journée, les rdv arrivent pour le jour même ou le lendemain, j’ai beaucoup d’incertitudes quant à ma situation financière et j’ai souvent des périodes de doute.
    Depuis début janvier j’ai décidé de faire confiance totalement, et le texte d’aujourd’hui me donne de nouvelles clés, je n’ai aucune raison d’être passive dans ma demande, je donne beaucoup dans mon travail, je sais que je suis dans mon chemin de vie, je fais du bien autour de moi … tout est juste .
    Donc à chaque baisse d’activité c’est moi qui et moi seule qui suis responsable, dans le sens où depuis mon début d’activité j’ai constaté que le doute qui revient régulièrement est concomitant avec ces baisses.
    Et cette nuit, avant de lire ton message, j’ai rêvé que j’étais au bord d’une falaise et qu’une voix me dit : « prends ton élan et vas y ! ».
    Au réveil j’ai retrouvé cette phrase et laisser aller mon imagination …
    et je me suis élancée ! et j’ai décidé que je ne reviendrai pas en arrière parce que s’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que mon inconscient qui tient la barre à ce moment là, ne me projettera jamais sur les rochers !!
    Et ça m’a donné de belles pistes de réflexion sur les peurs !

    Et je reviens à la pétition : certes je l’ai écrite aujourd’hui et quand je vois mon agenda se remplir … franchement je sais que c’est Magique !!
    J’ai déjà eu des phases de ce genre, et à chaque fois c’est comme si je changeai de dimension ! alors j’ai décidé qu’à partir de maintenant je reste dans cette dimension, j’ai confiance et je m’envole !!
    Bises à vous et merci pour ces messages si Magiques !
    Sylvie

  37. ktyl dit:

    Héeee oui ! ^^ aide toi … et le ciel t’aidera ;-) j’ai une pétition en cours … je reviens vers vous dès la réponse

  38. GUYLAINE dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    il y a longtemps que je lis tes messages qui sont fantastiques et je me dis toujours, un jour je partagerai, mais aujourd’hui je le fais, car suite à ton message, je suis aller marcher en pleine forêt, là il y a un petit camp, pas d’eau, pas d’électricité… Après une petite marche, j’ai allumé le petit poêle à bois et j’ai brulé toutes les réflexions, souhaits et rêves que j’avais inscrit dans un livre, c’était comme la fin d’un cheminement de 3 ans qui ne s’était pas terminé comme je l’espérais, mais j’accueille cette conclusion avec humilité et sérénité et c’est pourquoi j’avais besoin de faire le geste de brûler le tout, ce fut un beau cheminement qui m’a apporté beaucoup d’autres choses, mais je suis prête à passer à autre chose. Alors j’ai fait le ménage de ces rêves, et après j’ai rédigé ma revendication de ce que je crois que je mérite, je l’ai signé, j’ai aussi signé pour toi et pour d’autres gens aussi… et j’ai brûlé le tout pour que la fumée de ces cendres monte dans l’Univers et me revienne en réalisation de ces rêves ici et maintenant. Et je suis retourné marcher, le décor était magique ( oui, même au Québec dans la neige) les arbres sont chargés de neige et ces amas de neige ont chacune leurs formes différentes mais aussi belles une que l’autre et j’ai pensé à moi, tel que je suis dans toute ma simplicité et mon authenticité et qui doute de ne pas être assez bien, assez belle… pour trouver l’âme sœur et cela m’a fait du bien. J’étais émue de voir ce magnifique décor de l’Univers et d’en faire partie. WOW! MERCI! C’EST EXTRAORDINAIRE!
    merci à toi pour tout les beaux messages que tu nous partages et bravo à moi d’avoir oser aujourd’hui partager ceci avec vous tous!
    Bonne St-Valentin!

  39. Guylaine dit:

    Bonjour Marie ….. après une courte nuit de questionnement, ce matin je lis ton message et j’ai eu le sentiment de recevoir une réponse (comme un ange descendu du ciel) oui je ferai une pétition en y inscrivant aussi ton nom :) merci !

  40. MICHEL dit:

    Je vient de lire ton message et c’est comme si tu avais deviné mes états d’âme en ce moment dans ma vie. Quelqu’un que j’aime beaucoup, (une amie) est en froid avec moi. J’avais décidé bien malgré moi de laisser passer du temps afin de lui laisser le temps de réfléchir à la suite des choses. Agir ainsi n’est ni plus ni moins pour moi que lui abandonner mon pouvoir.
    Alors je suis prêt a faire ma demande à l’univers pour qu’il agisse pour moi dans notre situation. Je ne demande rien de précis, rien que ce qui sera bon pour nous deux. Je l’écris maintenant et je la signerai ensuite en y ajoutant ton nom ainsi que le nom de tous mes ami(e)s, mes frères et sœurs etc…
    Merci Marie de tes lettres réconfortantes et pleines de lumière

  41. Isabelle dit:

    Bonjour Marie Pier, et merci pour ce texte si profond, inspirant et lumineux :-) Tes messages viennent toujours pile comme une ampoule qu’on allume dans la mi-ombre (youpie la métaphore mais elle reflète bien ce que cela m’inspire). En prenant l’élan de cette pétition à rédiger, je me suis aperçue encore une fois que la base de la base était toujours de se recentrer sur ce qu’on voulait réellement et de parvenir à le dégager, une fois toutes les couches de poussière dépoussiérées. Un des apprentissages de ton cours d’ailleurs, qui fut pour moi, soi dit en passant, un tsunami dans ma vie :-)
    Une réflexion et question cependant qui me préoccupe depuis longtemps : Elizabeth, dans sa pétition, évoque ou implique quelque part la bonne (ou moins bonne) volonté de son futur ex-mari, puisqu’elle espère sa signature. C’est donc un élément qui ne dépend pas directement d’elle. Ma question est la suivante : dans nos demandes, pétitions dont on parle ici, dans quelle mesure peut-on « impliquer » une tierce personne ? celles-ci ne doivent-elles pas seulement parler de ce qui nous concerne directement ? je ne sais pas si je me fais bien comprendre. Impliquer la trajectoire d’une tierce personne dans nos objectifs n’est- ce pas comme si nous prenions les commandes de sa vie à elle ? J’espère que tu pourras allumer l’ampoule de ce qui qui me plonge régulièrement dans l’obscurité de mon questionnement ;-)
    Merci à toi Marie Pier.
    Isabelle

  42. Marie-José L. dit:

    Merci Marie Pier
    Ce dernier message est celui qu’il me fallait pour pouvoir avancer encore, pour pouvoir reprendre des forces physiques et psychologiques et avoir confiance en l’avenir, en la vie. Je vais suivre les conseils indiqués dans ce livre et par toi. Je sens que je vais vers une libération. Signer ma pétition, me permet d’avoir une conviction qui commençait à me manquer en ce moment. Merci encore.
    Je t’envoie toute ma reconnaissance pour ce que tu m’apportes (l’amour) en lisant tes messages.
    Pensées affectueuses
    Marie-José

  43. Manon Lamoureux dit:

    Ça fait tellement de fois que je lis des textes comme le tien … chaque fois, je prend courage que ça aille mieux dans ma tête … mais depuis que je suis jeune que je n’ai pas de rêve (j’ai 55 ans) que je ne sais pas dans quoi je serais mieux, j’ai versé des larmes en lisant ton texte car je suis découragée … tout ce que je souhaite c’est avoir une belle cabane dans le bois au bord d’un lac … il arrive que je sois tannée de vivre, je vis mon quotidien avec force. Même si je regarde les autres, je ne sais pas de quoi j’ai envie, moi … je vais relire ton texte mais à force de croiser des embûches dans la vie, àq force de vouloir être moi et croiser du monde qui sont méchants, j’en viens à ne rien vouloir, juste la paix dans ma tête …

  44. pierre-antoine dit:

    Magnifique illustration Marie-Pier; comme toujours.
    Mais si on ne connaît pas encore notre « feu » en dedans, on ne peut pas le revendiquer. Ainsi on ne peut que s’abandonner à l’instant présent jusqu’à ce que ce feu soit assez vivant…

  45. Marie des Neiges dit:

    Merci merci de tout coeur pour ce message et tous les autres aussi.
    Tout au long de mon chemin de vie, j’ai balancé entre accepter et vouloir. Et je sentais bien que ce n’était pas tout à fait juste. J’ai aussi pris conscience qu’entre les deux, il y a DEMANDER. Demander n’est pas vouloir, et demander n’est pas non plus accepter passivement. Ceci dit, quand je demande, de là, précisément de cet endroit en moi qui n’est pas seulement tout à fait moi, quand je demande donc, c’est plutôt comme un pit-bull : je ne peux pas lâcher prise de ma demande. Je demande sans relâche, et encore et encore, et j’écoute l’univers dans l’espoir d’une réponse, d’une piste, d’un pas en avant. Et ça marche !
    Mais je n’avais jamais pensé à associer d’autres personnes à ma demande ! Merci.
    PS : je perçois un vrai changement de fréquence (vibratoire) dans tes derniers mails. Est-ce aussi ta perception ?

  46. christine dit:

    Bonjour et merci Marie-Pierre
    C’est toujours un plaisir de découvrir tes messages et souvent ils résonnent en moi. Aujourd’hui plus que d’habitude car j’ai envie de me mettre à mon compte et j’attendais que les choses se mettent en place en me disant que ça se fera si c’est écrit…avec je l’avoue un petit doute en moi quant à mes capacité de réussite. J’ai lu ton message seulement aujourd’hui et je viens de recevoir une proposition de local :-) alors je vais faire ma pétition et envoyer ma plus belle intention. Petit plus: tu mets un extrait de texte au début et justement je viens de commencer « Conversation avec Dieu » Coïncidence… ;-)
    Très belle journée

  47. Sarah dit:

    Je suis abonnée à ta (je me permets de te tutoyer, j’ai l’impression de te connaître) newsletter depuis quelques années maintenant. Parfois je l’attends avec impatience et parfois je ne l’ouvre pas. Je crois à la synchronicité des choses. Aujourd’hui j’ai ouvert ce mail sans attente mais en sachant que ça serait important.
    J’imagine que tu reçois des centaines de remerciements pour ce que tu fais, et que donc ce que je vais te dire n’est pas très original mais ce n’est pas très grave.

    Merci pour ce texte. Grâce à toi je me suis repositionnée par rapport à l’Univers et l’idée qu’on soit dépendant l’un de l’autre m’a beaucoup plu.

    Je te remercie pour tout cet amour que tu nous envoi et t’envoi mon amour en retour.

    Belle journée

    Sarah

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Ça me fait tellement plaisir de te lire, Sarah, et de savoir que ce texte a eu cet impact sur toi!

      xx

  48. Anick dit:

    Comme toujours, quand je lis ton message du jour, c’est en parfaite concordance avec ce que je vis au moment où je le lis!

    Celui-ci me confirme que je dois écouter mon coeur plutôt que ma tête et ma peur de n’être pas assez importante pour contribuer à l’Univers! J’ai un projet de démarrer une entreprise venant en aide aux animaux abandonnés ET aux jeunes québécois, par l’intermédiaire d’un café canin-félin et la rééducation de ces animaux traumatisés. J’hésite et je me tourmente depuis des mois et là, je me sens réconfortée dans le fait que, j’ai le droit de me lancer dans cette aventure qui me tient profondément à coeur! Merci.

  49. Gilles dit:

    Merci infiniment pour ce magnifique texte Marie-Pier!
    Il tombe à point, et oui je ferai ma pétition à l’univers!!!

    Merci de tout coeur!

  50. Christine B dit:

    Bonjour Marie,
    Comme j’ai aimé ce « Matin Magique » ! Comme il m’a fait du bien ! Je suis dans une situation inextricable depuis trop de temps, sans être capable d’en sortir. Et voilà : ma pétition est faite, signée et re-signée. Un événement inattendu a suivi qui pourrait annoncer la fin de cette situation…. En tout cas, j’ose l’espérer. Merci à toi qui m’apportes, qui nous apporte beaucoup à travers tes « Matins Magiques » et grâce au Cours de Magie.

  51. Christine dit:

    Bonjour Marie,
    Cela fait déjà quelques années que je te lis (parfois même, l’idée de te lire m’a fait lever de mon lit), souvent ravie, souvent enrichie…. aujourd’hui j’en ai pleuré d’émotion (belle émotion), aussi je voulais, au moins une fois (pour toutes les autres aussi) t’en remercier et poursuivre mon rêve avec plus de force !

  52. Alina dit:

    Bonjour Marie,
    Merci pour ta douce et pourtant puissante lumière.

    C’est vrai que la tentation est grande de tout laisser entre les mains de l’Univers ; et c’est bon en soi. Mais ce qu’on oublie souvent, c’est qu’avant de faire cela, nous avons notre contribution réelle et effective à apporter à la réalisation de notre rêve.
    Ne confondons pas être détendu et être mou ! Je regarde souvent mon chat, que je considère comme un vrai maître : elle est la plupart du temps parfaitement détendue – quand je la touche, rien n’est coincé, tout est fluide – ; mais à la seconde même où elle veut attraper quelque chose, elle devient une flèche puissante et parfaite.
    Pour moi, c’est ça la détente : la puissance du « vide » (qui n’est jamais vide, mais rempli de toutes les possibilités, de tous les potentiels – et c’est ce que les anciennes spiritualités et la physique quantique nous disent).
    N’oublions pas, nous sommes co-créateurs de nos vies.

    Alina Moyon : http://www.almaconsult-paris.com

  53. Marie-Christine dit:

    Bonsoir Marie
    Chaque fois ton massage me touche et raisonne en moi.
    Cette fois il me bouleverse : je termine le message en sanglots.
    Oui quand je lis : « mais la partie de nous qui ne se sent pas digne de ce qu’on désire. Ou la partie de nous qui se sent perdue sans la familiarité de la souffrance ». Je m’effondre : il y a une telle raisonnance en moi. J’ai pris conscience de cette partie de moi qui n,e s’autorise pas complètement la facilité, la douceur, depuis quelque temps. Je crois que cette partie là émerge complètement alors OUI JE VAIS ÉCRIRE MA PÉTITION avec tout ce qui me tient à cœur : de contribuer pleinement à un monde et de fraternité !!! MERCI Marie ! j’ai tant d’amour à partager !!
    Je mettrai tout en œuvre pour lever ces freins !!! MERCI POUR TOUT !!!

  54. SYLVIANE DUMONT dit:

    bonjour Marie, ce texte me touche particulièrement. Je n’ai jamais su demander et j’accepte la vie de façon passive, pensant que le divin sait ce qui est bon pour moi et qu’il m’enverra des messages pour me dire ce que je dois faire. C’est un peu vrai que je reçois des messages par des rencontres et des lectures. Je suis vigilante à ce qu’il se passe dans ma vie. Mais j’aime bien l’idée d’être moi aussi l’univers, d’en faire partie intégrante et donc d’avoir mon rôle à jouer. D’être le capitaine du bateau et de prendre le risque de me tromper. Tu m’as éclairée sur « comment lâchez prise, faire confiance  » et être actrice de ma vie. Je vais oser demander des choses concrètes.
    Merci infiniment pour tes messages. Une vraie nourriture. Sylviane

  55. Annie dit:

    Bonjour Marie! Mon mal-être à commencé il y a plus de deux ans et c’est dans un voyage seul à Rome l’été dernier que j’ai pris conscience de la source de mon mal être…c’est à dire, la relation que j’avais avec mon mari! J’ai réalisé que je me réveillais chaque jour le coeur vide et que j’avais perdu mon identité! J’ai demandé la séparation trois mois après mon retour sans être capable de mettre nécessairement en mots le pourquoi de mon départ! Depuis, il me déteste… Et moi, je déteste blesser les gens…même si je sais que je l’ai fait pour retrouver mon identité, ma joix de vivre et ma force! Depuis, quelques personnes sont entrées dans ma vie avec qui je me sens jugée et incomprise. Ils se bassent sur des riens pour me juger sans même prendre le temps de me connaitre ou de comprendre ce que je vis…etc! J’aimerais que les gens se regardent avant de juger. Je ne suis pas la première personne à me séparer et je ne serait pas la dernière. J’ai fait des erreurs et j’en ferai certainement d’autres car je suis humaine! Nous faisons tous des erreurs…mais il semblerait que plusieurs l’oublie! Alors, ce que je souhaite c’est d’avoir plus de compréhension et d’écoute de la part des gens. Je veux que mon ex retrouve la paix intérieur et qu’il puisse trouver la force de me pardonner. Qu’on me libère aussi de ce sentiment d’être seul au monde et d’être une mauvaise personne car j’ai pris la décision de me choisir! Pour terminer, j’aimerais remercier la vie d’avoir placé un ange sur ma route au moment de ma vie où j’en avait le plus de besoin! J’ai l’impresssion que cette personne peut voir au travers mon âme ma souffrance et ma fatigue! Elle me donne la force de continuer….comme un signe que tout finira par bien aller! A toi….je t’aime! xxx

  56. Muriel Tisserand dit:

    Bonjour Marie-Peir et merci pour ce superbe témoignage qui me touche beaucoup car justement je suis celle qui « constamment s’use contre la force de ma propre hésitation. J’ai pris une grande décision, celle de lâcher mon travail, d’aller voir mes enfants en France et mes amis ( je vis au Quebec) et je vais faire des stages sur les plantes car j’ai toujours aimé cela ainsi qu’un atelier pour moi-même , pour mon développement personnel.J’avoue que je ne sais pas où cela va me mener mais au travers de tout cela , j’essaye d’apprendre à faire confiance à la vie et surtout a avoir confiance en moi. Je crois que ce texte va rester longtemps dans mes mails pour pouvoir aller le visiter quand le doute reprendra trop vite le dessus.
    Avec toute ma gratitude je vous salue et vous souhaite de belles rencontres
    Muriel

  57. Patricia Ressouche Hermet dit:

    Bonjour Marie-Pier
    Seulement hier , j’ai lu le long message de la semaine dernière.
    La nuit de samedi à dimanche j’ai fait un joli rêve, qui m’a rempli de douceur.
    Alors ma pétition est :
    « Je demande à l’univers que ce rêve se réalise! »
    Merci!
    de la signer avec moi.
    Patricia France

  58. Heidi dit:

    Merci pour ce beau message riche et précieux, merci pour m’aiguiller dans un moment critique de ma vie dans presque tous les aspects.
    Force de détermination, c’est ce qui me manque, comme si j’avais pris en allergie le verbe « lutter », d’ailleurs quand mon ami le disait j’avais toujours un frisson et pensais « non, lâcher-prise, laisser aller, accepter » forte de toutes mes connaissances de développement personnel ou mauvaise application de la méditation ou sophrologie (erreur sur l’interprétation du lâcher-prise, comme tu le dis si bien dans ton message). Je suppose que je n’ai pas voulu comprendre jusqu’à maintenant car ce n’est probablement pas la première fois que je lis ce genre d’explication comme tu l’as si bien fait, oui j’en ai lu des livres et vu des vidéos, mais peut-être que c’est seulement aujourd’hui que ça fait résonnance en moi, oui c’est peut-être le moment pour faire un pas de plus.
    à l’Univers, cher ami, précieux moi, j’ai l’intention de rencontrer ma mission de vie, de la mettre en application et que tout dans ma vie puisse participer et m’aider à tracer ce chemin, que les choses se mettent en place et que j’en sois un élément clé, c’est-à-dire que je réussis à faire bouger les choses de façon à ce que tout s’assemble, tout s’emboîte. Clairement je souhaite exercer la sophrologie et l’appliquer dans mon quotidien, avec mon entourage, mon objectif professionnel en marche. Merci. Je demande pardon pour les erreurs qui ont été faites, pour les possibles personnes que j’ai pu offenser dont moi-même, je suis désolée pour toutes ces mémoires qui se manifestent tellement en ce moment, je souhaite vous libérer, que vous vous transformiez à nouveau en énergie pure, pouvant à nouveau être mise à profit, au service d’intentions pures. Merci, merci pour l’évolution, pour les embûches, pour les révélations, et je vous aime, j’aime je m’aime, amour et gratitude.
    Merci, et merci à toi Marie-Pier.

  59. Alexandra dit:

    Bonjour Marie et tous les matinmagiciens,

    Abonnée depuis longtemps à tes petits messages magiques, je m’étais souvent aperçue que certains tombaient à pic, mais rarement comme celui-ci!!
    Une vision m’habite à moi aussi, un rêve de vie dont je ne me crois pas toujours digne, et je baisse régulièrement les bras. Mais l’envie m’habite toujours, toujours plus forte, alors je relève les bras…pour les baisser un peu plus tard.
    Ton message c’est comme si l’Univers me disait tendrement mais fermement: « Terminé de baisser les bras!! Relève la tête, regarde droit devant toi, garde le cap et ta vision, crois en toi et crois en moi car nous sommes Un, et tu verras ce qu’ensemble on va réaliser! »
    C’est le signe que j’attendais
    Merci douce messagère, et pour tous les matins magiques passés et à venir
    Gros bisous de France
    Alexandra

    1. Marie-Pier Charron dit:

      C’est un honneur d’avoir été la messagère Alexandra! :)

  60. Anne dit:

    Bonjour Marie-Pier, plus je lis tes messages, et plus j’ai l’impression qu’ils arrivent à point nommé. Un peu comme si tu me connaissais. Ta parole juste et ton regard si lumineux, tu as cette simplicité pour nous communiquer comme une évidence de compréhension l’essentiel. Merci Merci Merci

  61. Thérèse dit:

    Il y a quelques années encore à la lecture de ton invitation j’aurais écris un « plaidoyer », encore que pas sûr! trop occupée à combattre tout ces obstacles dans la révolte, l’indignation, et l’impuissance…Aujourd’hui, sous un jour nouveau, je me suis laissée expérimenter cette lettre à l’univers! Ainsi je commence en lui donnant tout les détails que je souhaite trouver: l’objet de ma requête étant un lieu de vie donc fusent les recommandations!! …Je vois donc que je pars dans beaucoup trop?de détails concrets qui restreignent ou pas les possibles, et laisse un temps…Sors alors: »Trouver un lieu de Vie où mon être âme et ma yourte entreraient dans un ère épanouissante de réalisation » Et pour cela je demande à l’univers de m’envoyer des messages clairs que je puisse comprendre afin que je sois guidée avec sérénité dans l’abandon et l’amour inconditionnel

  62. Morreale Rosalie dit:

    Bonjour Marie-Pier Charron,

    Tout d’abord un tout grand merci Marie-Pier pour vos messages, il me réconforte et vous avez toujours les bons mots pour me remonter le moral.
    Ce matin, j’ai décidé d’écrire une pétition à l’Univers car en ce moment je suis dans le doute et un manque de confiance en moi pour une reconversion. Je ne vous cache pas que ce n’était pas sans larmes car je me sens mal et j’aimerais tellement avancer dans ma vie. J’espère que l’Univers m’entendra et que les choses vont changer pour moi du bon côté.
    Cordialement,

    Rosalie

  63. Anne dit:

    Bonjour Marie Pier et bon jour à tou-te-s
    La magie du « petit » rappel de Matin Magique en ce 9 novembre 2017 … relire ce message au bon moment … et s’apprêter à prendre papier et stylo pour faire deux pétitions essentielles – essence ciel … – là maintenant parce que c’est le bon instant le parfait moment …
    Et retrouver l’élan l’allant l’envie … double réveil magique !
    Merci Marie Pier :-)
    Belle et douce journée à chaque
    Anne de Provence

  64. Anne dit:

    Oups ! J’oubliais … j’offre volontiers ma signature pour les belles pétitions qui ne manqueront pas d’éclore encore après la (re)lecture de ce message …
    Luxuriantes floraisons aux Matin Magiciens …
    AnneRL

  65. Sandrine dit:

    Bonjour,
    votre message est très beau et tellement vrai.
    Merci de ce rappel, cela me permettra de réancrer avec plus de confiance et d’écouter avec plus de ferveur mon coeur et mon âme.
    Merci beaucoup.
    Une journée pleine de lumière sur cette terre.
    Sandrine

  66. Serge de Repentigny dit:

    Quel texte Marie, tu es inspirée en ligne directe avec le Divin , pour moi c’est clair, je fais des demandes de plus en plus précises au Divin, et je sens mon inspiration aller de plus en plus loin , surtout avec ton cours de Magie que je viens de terminer sur un an et on dirait que c’était hier que je l’ai commencé , , un pur délice !!! Et que je suggère à tout tes abonnés de Matin Magique en passant , je ne suis tout simplement plus le même homme et plutôt un heureux homme , en tout , avec les gens autour de moi , et le plus important avec moi … Je me suis mis à pleurer , lorsque j’ai lu que son ex-mari avait signé , j’ai ressenti cette force divine en moi , ma partie interconnectée avec l’Univers , c’est tellement bon en-dedans , c’est l’Amour pur , pour moi , je n’ai pas d’autres mots … La voie du Coeur est tellement à l’infinie , elle est parfaite … Merci à toi et je te souhaite une miraculeuse journée chère amie de coeur … Xx Oo
    Au plaisir de te rencontrer un jour , qui viendra bientôt …

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Contente de te lire Serge! Et je suis ravie que tu te sentes aussi bien. XOX

  67. Lou dit:

    Et oui, j’avais déjà lu ce message…dans le temps… c’est comme si je ne l’avais jamais lu. C’est un peu comme les livres que l’on a déjà lu et, qu’on reprend quelques années plus tard en se disant :  » l’ai-je déjà lu coudonc » ? C »est signe que nous sommes tous reliés dans l’univers. Ta plume ( où ton ordi…rire! ) met tous les mots que nous avons besoin d’entendre et bien plus…à travers toi ! Tu es au bon endroit, au bon moment pour chacun de nous. Merci à nouveau !

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Ah, merci chère Lou pour ce beau message! xx

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>