Le jour où ma vie est devenue la mienne

[Peut-être aimeriez-vous écouter la version audio plutôt que de le lire à l’écran? Cliquez ici pour la télécharger.]

Les derniers mois ne se sont pas passés comme prévu.

Mon plan était de me concentrer sur l’écriture et de donner forme à des projets que j’avais à cœur depuis longtemps. Mon intention était aussi ferme qu’enthousiaste.

Mais j’ai été prise par surprise… Oui, la vie m’a tiré le tapis sous les pieds, et j’ai atterri tête première dans un méga jardin tout fleuri, à la fois enchantée et un peu étourdie.

En très peu de temps, j’ai mis en place un nouveau projet en Californie, qui m’amènera à y vivre plusieurs mois par année. J’ai commencé à goûter intensément au sentiment de communauté dont j’ai toujours rêvé, avec des personnes qui m’inspirent et qui me voient vraiment. Je suis tombée amoureuse d’un homme tendre et dévoué (et je me suis séparée amicalement). Et à travers tout cela, j’ai vécu une foule de magnifiques expériences qui m’ont profondément nourrie.

Depuis quelques mois, j’ai le doux sentiment que ma vie est «ma» vie, plus que jamais. Pas seulement dans son contenu, mais dans sa fibre.

Je dois vous dire que la plupart de ces expériences, je les ai désirées longtemps. Ma vie était certes agréable, et je me savais très privilégiée, mais la vérité est que certains de mes besoins étaient loin d’être comblés… Et j’avais si souvent espéré de petits miracles, de belles surprises, qui viendraient les satisfaire.

Quand le sentiment de manque se pointait le bout du nez, je me disais que je devais travailler sur moi… Oui, je devais probablement apprendre à m’aimer davantage pour être prête à recevoir, ou quelque chose du genre. Ou je me disais que la vie s’occupait de moi et que je recevrais tout au bon moment. Ou encore, je tentais de me convaincre que je n’avais pas vraiment besoin de ce que je désirais pour être bien – un classique avec lequel vous êtes peut-être familier.

Ainsi, ces derniers temps, je regardais ce qui se déployait si joliment… Et je me demandais : pourquoi maintenant, et pas avant? Quel miracle s’est donc produit? Car ce n’est pas seulement le contenu de ma vie qui a changé… J’ai l’impression de vivre dans un univers complètement différent, dans lequel tout m’est accessible.

Si vous me lisez depuis quelques années, vous savez que j’ai émergé il y a quelque temps d’une longue traversée du désert, qui m’a amenée à délaisser de lourds bagages. Peut-être la vie remplissait-elle l’espace que j’avais ainsi dégagé?

Ou peut-être était-ce le karma, ou un phénomène astrologique, ou une force ésotérique quelconque?

Ou peut-être l’univers me reflétait-il simplement cette joie qui m’habitait? Car effectivement, j’étais déjà plus sereine et heureuse que je ne l’avais jamais été. (Oh, aurais-je ENFIN appris à m’aimer?)

Après avoir exploré le tout profondément, j’en suis arrivée à une conclusion qui m’a grandement étonnée. Non pas parce qu’elle était spectaculaire, mais parce qu’elle ne l’était pas du tout. Voyez-vous, j’ai découvert que même s’il y a eu plusieurs facteurs significatifs (comme c’est toujours le cas), le plus grand changement est d’avoir été plus proactive qu’avant. Oui, tout simplement. La réalité est que derrière chaque petit miracle, il y a eu au moins une décision, parfois difficile, que j’ai prise.

Separator

Avec le recul, je constate à quel point j’ai pu être passive. Pendant une certaine période, j’étais célibataire et prête à m’engager, mais je vivais dans un petit village de retraités, à travailler chez moi. Je rêvais d’une communauté, mais bien que j’avais de très belles personnes dans ma vie, je ne faisais à peu près aucune démarche pour me créer un cercle d’amies. J’avais un appel profond de la Californie, mais bien que j’y allais régulièrement, je ne faisais rien de concret pour m’y enraciner. Etc.

J’étais certainement proactive dans bien des situations. Mais dans d’autres – généralement, celles qui étaient les plus près de moi – je ne l’étais pas du tout. Et ce qui est fascinant est que je n’en avais même pas conscience. Je m’étais vraiment convaincue que je devais «travailler sur moi», ou que j’avais la foi, ou que je devais trouver le moyen d’être contentée.

Cela m’amène à vous demander : que changeriez-vous immédiatement à votre vie, très honnêtement? Et si vous mettez de côté vos philosophies et vos croyances, diriez-vous que vous faites concrètement tout ce qui est en votre pouvoir (autre que d’y penser et d’espérer) pour aller dans cette direction?

J’ai réalisé puissamment, au cours des dernières années, que j’ai le droit de dire non… mais je n’avais pas encore compris, dans chaque fibre de mon être, que j’ai le droit de me dire oui. En rétrospective, ce n’est pas vraiment que j’avais peur… c’était plutôt le stade précédent, celui où on ne réalise même pas qu’on a le choix. Je vois aujourd’hui que quelque part en moi, je me croyais petite devant la vie… J’avais l’impression d’être une enfant devant le monde, que je voyais un peu comme un «parent».

Ainsi, si quelque chose se trouvait sur mon chemin, c’était comme si une sorte d’autorité l’avait «déposé» spécialement pour moi. Ma réalité était solide, officielle, et je ne pouvais pas trop en déroger. Oh, et si je n’avais pas les «bonbons» que je désirais, c’était parce que la vie ne voulait pas encore me les donner. Et c’était à elle de décider si j’allais les recevoir un jour – je ne pouvais pas moi-même aller les chercher.

Créer une réalité qui me procurait un niveau de bien-être familier était OK. Monter la barre un peu était correct également. Mais concrétiser un projet qui me comblerait comme jamais et qui ne ressemblait à rien de ce que j’avais connu, ça, ça ne pouvait passer par mes petites mains à moi. C’était trop beau, trop sacré. Trop sucré. Il fallait que la vie choisisse elle-même de me le donner et me confirme, du même coup, que je l’avais mérité.

Je n’ai probablement pas besoin de mentionner que rien de cela ne correspondait à ma conception de la vie et de l’humaine que je suis. Mais je constate aujourd’hui que ces pensées m’habitaient profondément. Et peut-être vivent-elles quelque part en vous, également.

On voit si souvent la vie comme une personne. Comme lorsque je disais plus tôt que «la vie m’a tiré le tapis sous les pieds», par exemple. C’est presque un réflexe. Parfois, ce n’est qu’une façon de parler… mais souvent, on construit réellement un personnage derrière les événements, et on lui prête toutes sortes d’intentions. Un peu comme le père Noël, ou le dieu des religions. Sans qu’on le réalise, on déifie les circonstances et on confie notre existence plus ou moins au hasard.

Si vous vivez des insatisfactions ces temps-ci, j’aimerais donc vous rappeler ceci : toutes les forces extérieures ne sont pas divines. Ce qui vient à vous par défaut n’est pas ce que l’Univers choisit pour vous, et ce qui vous manque ne vous a jamais été refusé. Les circonstances actuelles ne veulent absolument rien dire. C’est juste que le passé a un momentum et tend à se perpétuer; la résistance que vous rencontrez en essayant de le changer n’a généralement pas de sens plus profond. C’est purement mécanique. Et même si vous adoptiez cette fameuse idée que «tout arrive pour une raison», la raison pourrait très bien être d’apprendre à vous écouter et à vous battre passionnément pour ce que vous désirez. Donc aussi bien vivre avec la prémisse que tout est aléatoire, et chercher la vérité à l’intérieur de vous plutôt que de tenter de la décrypter dans ce qui vous entoure.

Il n’y a rien, absolument rien entre vous et les expériences que vous désirez autres que la décision d’aller vers elles. Vous avez le droit de toucher à votre vie. Vous avez le droit de faire des choix. Vous avez le droit de vous choisir. Et surtout, vous avez le droit de vous choisir en premier, sans attendre une permission cosmique ou un signe ou un déclic. La permission est soudée à tous les désirs qui émergent en vous – vous ne pourriez les en dissocier même si vous le vouliez. Et vous avez la permission pour tous les désirs – ceux qui sont sains, ceux qui sont malsains, ceux qui sont frivoles, etc. Les plus sains seront certainement les plus nourriciers, mais cela n’a jamais été la question, et vous avez accès, par défaut, à tous les bonbons.

D’une certaine façon, oui, vous êtes petit devant la vie. Vous êtes petit devant le mystère, devant le fait que la vie a toujours le dernier mot. Mais vous n’êtes pas petit devant les circonstances. Devant elles, vous êtes un géant, qui peut choisir de transformer tout ce qui est transformable, comme vous le feriez avec une grosse boule de pâte à modeler. Vous n’avez peut-être pas le dernier mot, mais vous avez le premier, probablement le deuxième, et bien d’autres. Et plus vous récupérez votre pouvoir, ainsi, plus vous pouvez le rendre au service de cette «force supérieure» qui n’est, en fait, nulle part ailleurs qu’en vous.

Nos rêves les plus chers et nos besoins les plus profonds sont souvent ceux dans lesquels on s’investit le moins. J’aime vous imaginer traverser cette barrière invisible qui vous sépare de ces derniers, et non seulement tâter le terrain, juste pour dire, mais vous donner avec tout ce que vous avez. J’aime vous imaginer perdre tout intérêt pour les analyses interminables, et vous aligner cœur et âme vers ce que vous savez vrai et bon pour vous, sans prendre personnel ce qui se présente (à moins que cela résonne avec ce que votre cœur vous dit), et sans interpréter les obstacles comme des signes (à moins qu’ils vous amènent à découvrir de nouveaux désirs encore plus vrais).

Peut-être avez-vous parfois le sentiment d’être très loin de ce qui pourrait vous rassasier. Quand on pense n’avoir accès à rien, on veut tout, et le sentiment de manque nous suit même dans les espaces les plus beaux. Mais en réalité, vous n’êtes qu’à quelques actions courageuses de la plénitude. Non pas parce que ces actions vous amèneront nécessairement aux buts désirés, mais parce qu’elles vous ramèneront au centre de votre vie. Et bien que vos aspirations soient sacrées et que vos rêves aient certainement beaucoup à vous apporter, vous n’avez pas besoin de leur toucher, autant que de les choisir et de vous reconnaître puissamment comme l’être grand et beau qui en est digne.

Voilà ce que j’avais envie de vous transmettre en ce petit matin estival. :)

Sur ce, je vous souhaite une superbe journée! Et si vous avez lu jusqu’ici, je vous donne un bec sur le front.

xx

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 9 128 times, 190 visits today)

92 réflexions au sujet de “Le jour où ma vie est devenue la mienne

  1. Pierre BLANC dit:

    Bonjour, vous nous manquiez!
    Heureux de vous lire.
    Pierre

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Pierre!

      1. Bhagavathi Micheline dit:

        Chère Marie-Pier
        Je lis tes bulletins au quotidien depuis plusieurs années.
        Et j’aimerais te faire part du virage à 180 ° que j’ai effectué dans ma vie en mai dernier : j’ai 67 ans, une très belle énergie, une excellente santé et des envies folles de partager qui je suis par mon expérience, mes talents, les dons que la nature m’a donnés et j’ai fait le choix de TOUT quitter à PARIS
        pour me rendre à BALI où j’y suis depuis le 18 mai et ce jusqu’au 14 septembre (visa oblige) et je vais certainement demander une extension.
        Je me suis offert ce break et ai choisi BALI (rêve depuis 4 ans environ) et les valeurs de cette île bénie des dieux me correspondent tout à fait (je sais que tu as passé du temps également à BALI).

        Et, constat extrêment suprenant : pendant les 60 jours premiers jours, TOUT se passe à merveille, de façon simple et légère et je m’imprègne complètement de la culture balinaise.
        Et après une sortie du territoire -à TAIPEI- pour cette extension de 60 jours, TOUT se casse la figure : piratage de ma carte bancaire, retard dans l’envoi de la nouvelle carte Visa de Paris, difficultés quant au code confidentiel, rappel des factures impayées pour l’administration,etc… et bien sûr ce qui engendre la question absolument existentielle : que suis venue faire sur cette terre ? Quel est mon but ? Qu’ai-je à comprendre de cette situation pur recevoir les bénédictions
        et passer à une autre niveau de conscience dans le Nouveau Monde,la Nouvelle Energie à laquelle j’aspire au plus profond de mon corps, de mon être et de mon âme ? pour apporter ma contribution au Monde ?

        Après tes longs mois de silence, chère Marie-Pier, j’avais envie de partager cette expérience « de rebirth » à BALI
        et peut-être aussi d’accueillir ton feed back…

        Mille mercis d’avance
        Et que le meilleur t’accompagne !

        Bagavathi/Micheline

        1. Sylvie dit:

          Sois attentive aux signes Micheline et laisse faire…

      2. Côté Michelle dit:

        Oh! Oh! Que ton message me parle Marie-Pier!
        J’ai perdu mon conjoint il y a un peu plus d’un an et ce sont les circonstances qui me poussaient à agir… mais depuis un bout de temps, je suis passive comme tu dis. J’attends que la vie me mène où je dois aller…et je stagne, je tourne en rond…. Tu me fais prendre conscience que c’est à moi de mener ma vie selon ce que mon cœur me dit….. je le savais dans le fond de moi mais…. je n’y mettais pas d’effort. Je suis vivante et la vie passe vite alors je vais OSER regarder en moi les rêves qui me font vibrer et faire en sorte que ma vie devienne la mienne…. Merci à toi! Que la belle lumière t’entoure dans la continuité de tes projets! XXX

  2. CARMEL dit:

    Bonjour, merci pour ce matin magique. Vous avez raison pour LA CALIFORNIE…. Pour ma part, j’ ai raté « le coche »…. il y a de nombreuses années, donc, je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez. J’ ai dans mon COEUR un coin de Frisco, MONTEREY ET CARMEL BY TEH SEA. Bonne route!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      On rate tous de belles occasions, c’est incontournable. Mais il y en toujours de nouvelles qui s’ajoutent. :-)

  3. Patricia PEYTHIEU dit:

    Merci Marie-Pier !
    Tellement heureuse de te lire en ce petit matin estival! Comme à chaque fois ton texte tombe à point nommé dans ma vie, à l’étape où j’en suis; je l’absorbe, et il fait son chemin en moi; et on verra si je passe à l’action…
    Bonne journée à toi aussi et à bientôt!
    Bisous bisous!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Patricia pour ton mot. Bonne intégration!

  4. Claude dit:

    Bonjour Marie
    Je suis déjà abonnée, je suis contente de vous retrouver. Cette année je crois que chacun a eu beaucoup de changements et de remises en question pour être plus près du coeur, et de ce faîte notre vie se transforme.
    Pas toujours facile de prendre ses distances avec le petit théâtre.
    Je vous embrasse
    Claude

  5. Nathalie-Anne dit:

    Bonjour Marie

    Un texte qui arrive à point nommé, merci beaucoup pour ce partage
    Nous devons choisir ce qui est juste pour nous….
    Amicalement
    Nathalie-Anne

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bienvenue, et merci d’être au rendez-vous!

  6. Béatrice dit:

    Ce message tombe à pic. Merci Marie-pier. Cela fait quelques mois que je me dis que si je veux changer ma vie et vivre mes rêves, c’est à moi d’agir et de créer ce que je souhaite vraiment sans attendre ou espérer une intervention de l’Univers. Mais je restais passive … Ce matin en me levant, je me suis dis que j’allais me mettre au boulot ! Et qu’elle surprise, j’allume mon ordi et une seconde après je reçois ton message.
    Encore merci. Je te souhaite une belle et douce journée.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Oh, ça me fait vraiment plaisir de lire ça. :-)

  7. Thomas dit:

    Quelle joie de te lire Marie-Pier ! Merci pour ce long message si vrai et si instructif. Oui savoir être proactif et se sentir digne et légitime de recevoir ce qu’il y a de mieux pour nous. Voilà qui donne envie d’aller dans le sens de notre cœur et de nos goûts… Tout le bonheur.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Absolument, Thomas. Merci. :-)

  8. Chantal dit:

    Quel effet désaltérant ! On est tellement abreuvés de messages un peu mystiques sur comment attirer le bon à soi, comment l’univers sait mieux que nous et nous donne ce qu’on a besoin au bon moment etc etc, enfin quelqu’un qui ose dire le contraire! Je suis fière d’être ton abonnée :-) Tu cherches le vrai à travers toutes les couches et tu sais trouver les mots…

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Chantal! :-) Nous créons beaucoup de fausses dichotomies, comme « s’abandonner à la vie/avoir la foi », versus « être proactif ». Mais ce n’est qu’une mauvaise interprétation de ce que s’abandonner à la vie veut dire.

      La peur ou le sentiment d’impuissance sont si forts qu’ils nous amènent souvent à prendre des concepts spirituels à la base très vrais, puis à les « twister » et à les utiliser comme justifications pour vivre en retrait.

      Merci d’être là; je suis fière que tu sois abonnée! :)

  9. Dominique dit:

    Bonjour, merci pour ce texte qui tombe à pic. Je suis à la fin d’un cycle de vie de 6 ans auquel j’ai mis volontairement un terme. Je me dois pour satisfaire un peu ma vie de repartir vers autre chose et il est vrai que depuis un mois et demi je suis au point mort, sans énergie pour démarrer ce vers quoi je tends, dans l’attente. Vos paroles me donnent à réfléchir, c’est évident. Est-ce un hasard, j’ai commencé de lire hier « Le livre des coincidences » de Deepak Chopra ah ah !
    Belles journée à vous
    Dominique

    1. Delphine dit:

      ah j’adore ce livre, cela a changé la vison de ma vie il y a tres longtemps, enjoy la lecture Dominique!!

  10. Sandra dit:

    Merci Marie-Pier, ton message arrive à point nommé dans ma vie ! Et je suis vraiment heureuse d’entendre que tous ces beaux changements ont eu lieu dans ta vie et cela inspirera à n’en point douter bon nombre de matins magiciens. Belle journée

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Sandra!

  11. marie-josèphe dit:

    Bonjour Marie-Pier !
    Quel bonheur de te retrouver …et de lire ce que tu vis . Je pense à la chenille qui se transforme en papillon . Ton histoire a un écho profond en moi . Tu m’envoies ce que moi , je ressens en ce moment . Je sens , je sais que je suis « au bord de » et je piétine . Une petite voix me dit : » Travaille sur toi , apprends à t’écouter , patience . » Je reste passive et ai le sentiment de ne pas avancer .
    J’ai fait un tout petit pas en t’écrivant et vais mâcher et remâcher ton mail . MERCI !
    Belle journée ! Je t’embrasse . Marie-Josèphe.

    1. BERTIE dit:

      Et si au lieu de « travailler » vous vous OFFRIEZ des partages avec vous! Ce ne serai plus des GUERRES mais des missions de Paix permanentes !
      Et des grands pas si faciles ! ! ! !

    2. Marie-Pier Charron dit:

      Marie-Josèphe, merci de faire ce premier petit pas ici. C’est un bonheur de te lire. xx

  12. Joëlle dit:

    Heureuse de te lire à nouveau ce matin. Merci pour ton retour d’expérience toujours enrichissant car il est souvent le miroir de ce que l’on vit soit même. En te souhaitant une douce journée.

  13. Claudette dit:

    Merci chère Marie Pier, ce partage que tu nous fais tombe merveilleusement bien pour moi, et rejoint mon parcours actuel. Il vient souligner et renforcer les prises de consciences et les décisions dans lesquelles je navigue depuis un bon mois. Je me sens reliée à « nous tous » en chemin concrèt.
    Bisous de Belgique.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bisous, Claudette. Ravie de te lire et de savoir que ça résonne. xx

  14. BERTIE dit:

    Quoi dire de plus que merci ?

    Un autre « bec » comme vous dites là-bas au Québec !
    celui là de Bretagne en France sous un soleil encore plus radieux depuis ce message que je transmets immédiatement !

  15. Bernard Aubin dit:

    Bonjour Marie-Pier, je suis heureux que vous ayez vécu intensément du nouveau dans votre vie. Pour ma part, depuis le 27 septembre 2017 , je me suis mis à l’écriture de ma biographie et j’ai finalement publié un livre à tirage très limité pour en remettre des copies à mes proches. Le titre de mon livre est assez évocateur: «Vivre entre deux Humeurs ». Il fait référence à un tournant de ma vie alors que j’ai vécu un trouble affectif bipolaire. J’ai fait partie d’un groupe de 4 personnes lors d’une activité organisée dans ma localité. Ça m’a fait du bien et comment ce fut tout un exercice de me souvenir de ma tendre enfance etc.
    En vous lisant, je sens que vous avez beaucoup à partager. Curieusement, il me semble que vous avez fait le plein d’énergie. Cependant, en lisant entre les lignes, vous avez rencontré le bonheur et j’ai hâte de vous lire à nouveau.

  16. Sev dit:

    Hey… mais quelle jolie surprise de vous trouver dans mes mails et de vous lire à nouveau ! Merci pour ce nouveau partage ! Je suis ravie de vous savoir encore un peu plus près de votre Vie. Je comprend profondément chaque mot que vous écrivez tellement chacune des décisions que j’ai moi-même prises ces dernières années m’amènent aujourd’hui à en récolter les fruits ! Quel kiffe on vit !!! Merci Marie, belle journée à vous de l’autre bout de notre jolie planète !

  17. Michel Le Tallec dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Merci d’être revenue.
    Une fois encore vous apportez une réponse forte aux interrogations sur la manière de mener notre vie.
    Les réponses sont en nous et il nous faut trouver ce qui est essentiel pour nous.
    Apprendre à s’écouter et à se battre passionnément pour ce qu’on aime… Oui !
    Merci Marie Pier.
    Je vous embrasse

  18. Rolande Lucie BOULAGNON dit:

    Un GRAND MERCI de ce magnifique message qui arrive juste au bon moment comme d’habitude. C’est comme si un éclair déchirait le voile qui m’empêchait de me voir vraiment. Alors Merci de cet éclairage qui m’aide énormément. Beau retour parmi nous et merci d’être là. Bienvenue dans Votre Vie.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Chère Rolande,
      Tu écris « C’est comme si un éclair déchirait le voile qui m’empêchait de me voir vraiment ». C’est exactement l’intention que j’avais en écrivant ce texte. Merci de ton feedback, qui me touche vraiment beaucoup. xx

  19. Suzon dit:

    Ooh Marie-Pierre,
    Oui j’aime à croire que ‘la vie’ place sur mon chemin le meilleur, surtout lorsqu’il s’agit de vos messages. Une fois encore, ce que vous décrivez résonne tellement avec ce que je vis aujourd’hui. Qui ne dépend que de ce que je choisis de faire pour moi…

    Avec une gratitude infinie en direct du cœur <3
    Suzon

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Suzon. <3

  20. Vanessa dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Quelle joie de vous retrouver dans ma boîte mail aujourd’hui.
    Et quel message vous nous avez envoyé !!!
    C’est celui que j’attendais, ou plutôt (car je ne savais pas que je l’attendais ☺) c’est celui qui me manquait pour aller plus loin dans les prises de conscience qui m’arrivent depuis quelques temps.
    J’ai lu il y a peu :  » un projet sans date buttoir reste un rêve » et mon fils de 19 ans m’a dit exactement là même chose (si sage et si jeune).

    Et puis votre message, que j’ai lu et que je vais réécouter tellement il est riche d’enseignements.
    Qui pose les bonnes questions.
    Oui j’ai envie de vivre « MA » vie et oui il y a des actions et des décisions à prendre…. alors je vais commencer à retrousser mes manches et poser les premiers pas sur mon nouveau chemin.

    Merci Marie-Pier et très belle journée
    Amitiés de France

    Vanessa

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Chère Vanessa,
      Je peux sentir toute l’énergie qui vous habite et qui est prête s’exprimer. C’est tout beau. Je me réjouis pour vous de ce chemin qui s’ouvre, et c’est un honneur d’y participer! xox

  21. Rachel dit:

    Que c’est bon de vous relire ! ce matin en ouvrant mon ordi tu es là…
    un besoin immense de t’entendre… Après une chirurgie cardiaque je suis
     » overwhelmed « . de gratitude et beaucoup trop sensible….j’ai des choix à faire
    Je suis portée à m’isoler, car j’oublie des mots, ma sensibilité est à fleur de peau
    Je ne sais trop comment m’y prendre ? ?
    J’ai hâte de te réentendre….À Bientôt

    1. BERTIE dit:

      n’oubliez pas de prendre plein d’acide ascorbique !

    2. Marie-Pier Charron dit:

      Bon rétablissement chère Rachel. Prenez bien soin de ce beau coeur. xx

  22. Dominique dit:

    Quel beau message! Merci beaucoup. Je me reconnais dans tout ce que tu as écrit. Cela m’ouvre les yeux ce matin!! Je suis heureuse que tu aies trouvé ta vie et ton bonheur en Californie, et que tu aies pris le temps de nous en partager une partie! Merci ❤️

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Dominique. :-)

  23. Marie-France Ramsay dit:

    C est drôle comme nos esprits se sont croisés…hier soir, je suis allée sur ton Facebook et sur le site car il me semblait que ça fesait trop longtemps que je n’ avais pas eu de tes nouvelles. Ce matin, en prenant mon café sur la terrasse…te voici!! Tu tombes à point!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Eh bien! Je m’en réjouis. :)

  24. sylvain ladouceur dit:

    Merci pour ce beau texte. Bonne journée

  25. Huguette dit:

    Coucou Marie,
    Quel Bonheur de te lire à nouveau.
    C’est étrange car depuis quelques jours, ton image et ton énergie revenait sans cesse dans mes pensées…voilà! Tu nous préparais ce petit cadeau !!!
    Et comme toujours depuis le début, ce message arrive à point dans ma vie !
    Merci du fond du cœur pour tes mots pleins de lumière et d’amour pour la Vie !

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci chère Huguette, c’est toujours un bonheur de te lire. xx

  26. Murielle Guillet. dit:

    Un grand bonheur ce matin de vous retrouver ce matin. Ce long silence derrière vous préparait sans doute tout ce chemin qui allume vos vérités et vous fait voir vos réalités bien différemment. En effet votre expérience nous rejoins me rejoins certainement. parfois on pense agir dans le bons sens et attendons les résultats que nous souhaitons pour réaliser en bout de ligne que nos actions n’étaient suffisantes comme si on marchait sur la pointe des pieds incertaine plutôt que d’avancer d’un pas ferme et solide vers nos objectifs. J’aime et apprécie vraiment votre vérité et façon de nous livrer avec authenticité votre expérience et vos avancés des derniers mois. Vos propos sont bienfaisants et nous donnent espoir et exemple comment parfois on avance dans une forme d’illusion plutôt que notre réalité. Merci Marie-Pier pour vos exemples de vérités et votre authenticité. Je reste en réflexion sur mes véritables actions et me questionne sur ce que je veux vraiment? Et surtout où se situe mon désir où mon besoin de ce qui est profond en moi comme changement à apporter dans ma vie. Merci encore d’allumer cette lumière sur ma route..

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Murielle de partager le tout avec moi. J’apprécie vos bons mots, et je suis ravie de savoir où vous en êtes. Bonne suite! xx

  27. Mireille dit:

    Quel bonheur de vous lire à nouveau!
    Et bien entendu, quelle synchronicité dans la prise de conscience et la mise en mots… Merci pour votre témoignage et cette invitation à nous dire vraiment OUI :)

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Mireille, contente de vous lire!

  28. Marc dit:

    Merci pour le bec !!!
    La Californie est effectivement un endroit de rêve (je le découvre depuis 2 jours…), il est important de vivre SA vie, (celles des autres est déjà vécue ). Penser à soi en premier peut « choquer » certaines personnes mais cela permet d’être OK ensuite pour les autres !
    Content de vous retrouver…

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Marc, et bon voyage!

  29. Brigitte Bertrand dit:

    Merci pour ce beau partage, belle petite Marie. Prends soin de toi et profite de la vie sous le beau soleil de la Californie. Gros câlin!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Brigitte!

  30. Diane Maheu dit:

    Comme tu le dirais si bien, ton retour goûte bon! J’utilise cette expression et ça surprend souvent les gens que l’on utilise ces deux mots hors contexte alimentaire. Je te suis depuis, je crois 2005, et je ne me lasse pas de te lire. Le titre Matin magique porte bien son nom puisque ton écriture est magique ainsi que les effets collatéraux lorsque je te lis. Je sens toute la bienveillance, la douceur, la beauté dans tes partages d’expérience. Je te l’ai écrit souvent et je te le répète: « Merci d’être dans ma vie » depuis tout ce temps (j’ai également suivi du coaching quelques années et j’utilise souvent les outils dont tu nous as fait part). Je ne peux que te souhaiter plein de lumière et d’amour… et de tout ce que tu te souhaites! Amicalement, Diane xx00

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Oh Diane, quel beau message! Beaucoup de gratitude pour ta confiance, ta présence et toutes ces belles énergies dont tu m’enveloppes. XOX

  31. elPedro dit:

    Le livre de ta vie est fascinant à lire Marie. Tu as un talent fou pour l’écriture. Tu devrais écrire des tonnes de livres sur les péripéties de ta vie et ils se vendraient par milliers. Merci de nous partager ce merveilleux talent, ce don de Dieu que tu as reçu et développé. C’est une grande joie de te lire.
    elPedro

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci elPedro, j’apprécie grandement tes beaux mots. :-)

  32. Suzanne Larose dit:

    Une phrase qui m’a interpellée dans ton dernier texte :Vivre avec La prémices que tout est aléatoire et chercher la vérité à l’intérieur de soi plutôt que de la décrypter dans ce qui nous entoure.J’ai 70 ans…… et plusieurs tranches de vie à mon actif. J’ai longtemps vécu dans l’illusion.J’ai été une « dépendante affective «  à plein temps !! J’avais à traverser ces expériences pour mieux découvrir et me centrer sur mon Vrai Pouvoir relié à mon Moi supérieur.Il m’est cependant parfois difficile de prendre une décision importante.La confiance en moi chancelle longtemps avant que j’entre dans l’action.Je constate qu’une fois que j’enclenche le processus de Décision …Action…je construis une Réalisation.C’est vrai que je prends beaucoup de temps à analyser,méditer et à croire que l’Univers va répondre à mes requêtes.J’aime bien ta métaphore de l’enfant face aux parents.Il y a un dicton qui me revient en têtes: « Aide-toi et le ciel t’aidera »Mettre en œuvres ce que je désire ardemment, voilà mon nouveau leitmotiv, ne pas rêver ma vie mais bien R…É…À…L…I…S…E…R mes rêves.Merci Marie-Pier de me propulser davantage dans l’action et par le fait même dans l’accompLissent de mes rêves générés pour le plus Grand Bien de mon âme et de son assouvissement.Je veux naître à cet élan nouveau ,j’apprends à me mieux connaître ,je sais mieux me re/ connaître et j’aspire à me faire connaître.J’ai envie de déclencher des occasions pour entrer en contact avec des Êtres qui rayonnent de leur lumineuse Énergie.Une autre étape…à cette Odyssée terrestre.
    Merci pour tes écrits inspirants et lumineux.‍♀️

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci de ce beau partage, Suzanne. C’est plein de vie, d’amour, et de belles possibilités qui émergent, Tiens-moi au courant. :)

  33. Angélique dit:

    C’est tellement bon de te lire à nouveau Marie-Pier ! Matin Magique m’avait beaucoup manquée !
    Mille mercis pour ce partage très inspirant ! <3

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Angélique, ça me fait plaisir de te lire et de te savoir au rendez-vous!

  34. Roger dit:

    Bonjour Marie
    Après ce temps d’absence un beau message plein d’espoir.
    S’aimer et ne pas douter que chacun mérite le meilleurs, aller à la rencontre du bonheur sans l’attendre comme une récompense c’est bien le chemin qui nous attend.
    Merci de ce partage. Amicalement de Bourgogne .

  35. Geneviève dit:

    Quel KDO que ce merveilleux texte qui arrive à point nommé. C’est un véritable bonheur de vous retrouver, j’ai toujours apprécié vos partages et lorsqu’ils résonnent en moi, aussi fortement que celui-ci, je m’empresse de le (les) communiquer au plus grand nombre..
    C’est une évidence, j’étouffe dans ma vie présente, je vis une vie qui est loin d’être la mienne et sous couvert d’une certaine forme de spiritualité, je compose avec tout en étant, de temps en temps, proactive. MERCI INFINI pour vos mots et votre lumière et au grand plaisir de vous lire encore…

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Geneviève pour ce partage! Je suis vraiment ravie de lire que mon texte a pu vous éclairer. Ce n’est qu’un début… :-)

  36. Manon Laurin dit:

    quelle plaisir de te lire chère amie,
    Je suis contente pour toi. Cette photo démontre ta luminosité. Ton texte m’a fait réfléchir sur mon désir le plus profond qui n’est pas comblé. C’est celui de voir du monde, d’avoir de bons amis, de faire partie d’un clan qui me ressemble. Ma vie d’hermite est terminée, je n’en peu plus de cette souffrance du au manque d’amour dans ma vie. Je vais oser aller vers les autres, me rendre vulnérable, m’ouvrir à recevoir leur amour, partager cette amitié, apprendre à faire confiance et surtout généreusement donner de mon temps. Je te remercie pour ta question, elle m’a permise de devenir consciente de mon besoin de socialiser. Continues à écrire, j’aime te lire. A la prochaine, Manon

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci de partager cela avec moi (et nous) Manon. Ce besoin est si humain, et si sain. Ça me réjouit de t’imaginer entourée de belles personnes à qui tu te sens connectée. xx

  37. Solange dit:

    Quel plaisir de te retrouver Marie Pier. Je viens de réaliser un de mes rêve qui datait de plus de 20 ans et j,en ai 2 autres qui sont là dans ma tête. Je suis dans l,ambivalence d,agir ou de me satisfaire de ma vie actuelle. J,ai inconsciemment détourné la possibilité de réaliser le suivant. Je me demande encore pourquoi?
    J,en suis venue à douter, c,est ça je doute . Je voudrais que la vie choisisse pour moi. Comme tu dis si bien, je la vois comme une personne.
    Merci encore, je vais réfléchir à ce que tu décris si bien.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Solange de partager ton cheminement et tes réflexions. Je suis sûre que tu trouveras tes réponses. xx

  38. Rose dit:

    Aloha Matin Magique très contente de vous lire à nouveau
    Merci infiniment

  39. Suzanne G dit:

    Quelle immense joie d’apercevoir « Matin magique » dans ma boîte de réception ce matin! Quel plaisir j’ai eu à lire et recevoir ton message! Justement, la semaine dernière, je me suis dit: « il y a bien longtemps que je n’ai reçu un message de « Matin magique. » Je me suis même demandé si j’étais toujours sur la liste des abonnés. J’aime à penser que par télépathie, j’ai senti ton message arriver. Merci d’avoir partagé avec moi, avec nous tous. Je me suis ennuyée de toi, de tes mots, de leur résonance en moi. Ton petit bec m’a fait sourire et je te le retourne en signe d’appréciation. XX, deux petits becs sucrés!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci chère Suzanne pour tes beaux mots. Oui, tu as dû me sentir penser à toi pendant que j’écrivais. ;-) xx

  40. Lisa dit:

    Merci Marie Pier pour ce message motivant et , comme toujours, tout en douceur. La question fondamentale pour moi est de savoir ce que je veux vraiment et de tout mettre en action pour le réaliser en acceptant les résultats quels qu’ils soient…si l’on considère notre passage sur terre dans un corps physique comme un jeu nous permettant de vivre des expériences cela rend le négatif plus facile à accepter. Bonne journée à toi Marie et à vous tous qui avez un coeur rempli d’amour

  41. Val dit:

    Merci pour ce message qui tombe à pic pour me confirmer ma décision de me lancer (enfin) dans mon projet de cœur. Depuis 20 ans je cherche une voie pro ailleurs alors que l’idée est là. Pas étonnant de n’avoir toujours pas éclos :) j’ai commencé à visualiser, a dessiner, a rêver chaque jour et des voies s’ouvrent.
    Aussi les questions que vous soulevez a propos de l’interprétation de ce qui arrive sont très intéressantes et de comment se positionner face à nos désirs. Finalement la clé est de rester connecté à soi et de faire baisser l’ego au max pour laisser la place a notre divin, c’est ce que je comprends. Car souvent on met nos rêves de côté a cause de la raison… ☮️ a tous

  42. Kristell dit:

    Merci beaucoup pour ces mots, pour votre histoire !
    Merci pour ce nouveau partage ! C’est une vraie joie de vous lire après ces derniers mois !
    Se reconnecter à soi, à ses vrais désirs, oui, c’est la clé, la clé de notre vie. Evidemment..
    Et pourtant parfois, on enfouie tout ça derrière des milliers de manteaux, qu’on endosse chaque jour pour faire des choses, dont on n’a pas vraiment envie..
    Merci, ça fait beaucoup de bien de se rappeler que l’essentiel est en nous.
    Merveilleuse journée à vous !

  43. Sylvie dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Tellement heureuse de te relire. Et ce texte arrive à point, comme toujours. Contente d’entendre parler de ces beaux grands mouvements dans ta vie. Ca m’inspire à fond……………..quand aurais-je à mon tour l’audace de m’aimer.
    Gros bisous et câlins….

  44. Micheline dit:

    Oh Marie-Pier! Comme je m’étais ennuyée de toi! Sans le savoir…

  45. Sylvie P dit:

    Quelle joie de te lire à nouveau ! Le message de ce matin est vraiment…magique.
    Merci de partager toutes ces belles réflexions sur la vie, la tienne et la notre..
    Très heureuse d’avoir de tes bonnes nouvelles et reçois egalement un bec sur le front!

  46. Thérèse dit:

    allo Marie Pier ..Que Je suis Contente De te lire à nouveau.Et lire ce Beau message m’as Fais un Grand Bien ..Moi j’aimerais bien être plus jeune pour avancer Avec Les belles façons de pensée.J’aurais Tant aimée c’est façons De pensées étant plus jeune.Imagine j’ai un gros 79 ans bientôt 80..Et merci pour le Bien Que Tu Fais.Et à Tout Les jours je puiserai tout le Bien dans tes missives…Bisous…xxx

  47. AnneRL dit:

    Bonjour bonjour

    douce explosion de joie de revoir Matin Magique dans ma boîte mail :-)
    Je m’inquiétais du silence de Marie Pier et je la retrouve épanouie dans des projets de coeur et en nouvelle belle voie…
    Il y a quelques années Marie Pier vos messages, votre écoute, votre attention patiente et sans jugement m’ont permi de traverser une période extrêmement sombre de ma vie.
    Mercis :-)
    « Vint un temps où le risque de rester à l’étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d’éclore. » Anaïs Nin
    Aujourd’hui, après beaucoup d’heures d’actions rébarbatives et épuisantes mais nécessaires, grâce au soutien de personnes formidables – dont Marie Pier – me voilà aussi dans ma vie sur les chemins du coeur.
    Avec des alignements de rencontres, de faits, de lieux que je reçois avec une gratitude immense.
    Merci pour ce message si nourrissant et motivant :-)
    Je vous souhaite pleins d’autres accomplissements bénéfiques à tou.te.s afin d’offrir le meilleur à notre monde.
    Bises à la Californie de ma part (j’y ai vécu de bien beaux moments aussi)
    Amitiés
    Anne de Provence

  48. Étienne dit:

    Quand on n’a plus de nouvelle d’un ami ou d’une amie, on s’inquiète. On se pose des questions… Et là, un courriel arrive. Je suis vraiment content de retrouver le « Matin Magique ». Que du bonheur à vous lire. La vie parfois nous conduit vers des chemins inconnus bordés des fleurs de bonheur et de belles rencontres. Pour ma part, ce message tombe au bon moment. Il me questionne sur la « peur d’oser ». Un peur qui dans mon cas se résume à la question « et si cela ne fonctionnait pas ? ». En fait, je réalise qu’on se laisse rarement bercer par son désir de vivre pleinement. Il faut oser, dépasser nos craintes. Pas toujours facile…
    Bon vent en Californie ! Je n’y suis jamais allé.

  49. Sylvie dit:

    Idem pour moi! je me disais il y a deux jours…nous n’avons plus de nouvelles et hop te voila! Magique!
    Un tres beau texte en effet. Je ms suis rendue compte qu’il faut se mettre en action si on veut que ca bouge. L’Univers ne fait pas tout pour nous. Saisir la manivelle et faire le premier (courageux) pas….
    Merci pour ta belle energie

  50. Nicole dit:

    Un retour magique sur nos écrans Marie-Pier!
    Je constate que je ne suis pas la seule à qui tes écrits manquaient. Je m’y reconnais aussi tellement!
    Je suis une femme âgée ( pas vieille, non, non, non!) et j’ai un peu de mal à me trouver ces temps-ci. C’est au quatrième paragraphe de ton texte que l’émotion est venue, quand tu parles de sentiment de communauté, de gens qui t’inspirent et qui te voient vraiment… Voilà précisément ce que je cherche depuis longtemps, depuis toujours oserais-je dire, sans le trouver. Et j’aimerais tellement y arriver, sans devoir partir pour la Californie ;-)
    Jusqu’à maintenant, malgré mes efforts, ça ne s’est pas concrétisé. Ton texte me donne à réfléchir et je suis curieuse d’en savoir davantage sur ton projet californien. Merci d’être revenue dans nos vies et surtout, continue de nous inspirer.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Nicole pour ce feedback, que j’apprécie grandement. xx

  51. Florence dit:

    Très contente de vous retrouver !

  52. Isabelle dit:

    Ton message est arrivé dans ma boite mail le jour de mes 60 ans. Quel beau cadeau !
    Depuis quelques mois, j’ai pris de petites décisions dans le domaine des loisirs. Cela est la concrétisation de rêves que je n’avais pas osés jusqu’à présent. J’espère avoir ainsi enclenché un état intérieur qui me donnera le courage d’être pro active dans tous les autres domaines de ma vie, où mûrissent depuis plusieurs années d’importantes questions.
    Ton message a également fait renaître en moi le désir de communauté que j’avais enfoui et relégué aux oubliettes.
    Un grand merci à toi Marie-Pier … depuis la France !

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Isabelle pour ce partage. Et bon anniversaire!

  53. Didier Trollé dit:

    Merci infiniment Marie-Pierre
    Heureux de te retrouver
    Gros Bisous ou Gros Becs
    Amitiés
    Didier

  54. Suzanne T. dit:

    Que du bonheur ce matin, tellement heureuse de te retrouver, tes écrits me manquaient. Le message de ce matin arrive juste à point dans ma vie , un beau cadeau. Merci de partager tes expériences inspirantes. Gros câlins et bisous.

  55. Murielle Guillet. dit:

    Oui j’ai lu jusqu’au bout Le jour où ma vie est devenue la mienne. Quel beau texte et quel cheminement surtout empreint de ta Vérité. Je te retourne un doux câlin à mon tour afin de te remercier de nous partager avec authenticité tous ces constats et surtout nous permettre de se questionner à notre tour. Je me trouve présentement à une croisée de chemin où je me demande si j’ai droit aussi à mon tour de vivre la VIE dont j’ai ENVIE. Je constate que je dis oui à la facilité. Pourtant je suis battante et connaît mes Forces. Un peu comme je me dis si bien la vie se charge et mettre sur ma route ce dont j’ai besoin pour apprendre à devenir meilleure. Mais être meilleure me rend il vraiment heureuse? Je crois que je ne me suis pas encore choisie pour le Vrai et pour de bon. Pas encore malgré toutes mes années de cheminement et de travail personnel, les résultats attendus ne sont pas encore au rendez-vous avec mes 71 ans bien accomplit. Oui Marie-Pier je constate être passive. Sans doute que cette lecture m’apportera le Courage de changer ce qui doit être changé. La Sagesse d’accepter ce qui ne peut l’être. Bref merci encore pour tes propos significatifs empreints de ta vérité et tes expériences que tu nous partages avec générosité. Que la Vie te soit douce.

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>