Ignorer les autres

Il faut persister dans l’authentique, rester dans son monde, sans trop écouter ce qui se passe - Francis Cabrel, Cabrel par Cabrel -

On sait tous que l’union fait la force et que deux têtes valent mieux qu’une. C’est pourquoi on consulte les autres, et c’est pourquoi on tient compte de leur opinion. Leur perspective est riche et ils peuvent nous apporter des commentaires pertinents… Un simple bon conseil peut nous éviter bien des détours inutiles et bien des frustrations!

Non, personne ici n’a besoin d’être convaincu qu’on peut bénéficier de la sagesse et de l’expérience des autres. Cela dit, il y a une chose que j’ai apprise, et dont vous avez probablement pris conscience également : il est merveilleux de les écouter, mais il est tout aussi important de savoir quand le temps est venu de les ignorer. D’ignorer tout le monde. Et de les ignorer complètement.

Separator

Nous sommes près de sept milliards sur Terre. Cela peut nous donner l’impression d’être petits, invisibles dans une mer de gens. Or, rien ne pourrait être plus faux… Aussi nombreux que nous soyons, la vie a une relation bien personnelle avec chacun d’entre nous. Il y a des élans qu’elle ne sème que dans notre cœur à nous, des visions qu’elle ne communique qu’à nous. Juste à nous. Nous ne nous croyons pas toujours dignes d’un tel privilège, mais nous sommes guidés personnellement, à chaque moment.

Ainsi, bien que les autres puissent nous aider de plusieurs façons, il y a une chose qu’ils ne peuvent et ne pourront jamais faire pour nous : être nous. Non, ils ne pourront jamais ressentir nos élans, ou entendre ce que la vie nous murmure doucement. C’est entre elle et nous, fondamentalement. Et même le plus judicieux conseil peut devenir une nuisance, s’il nous distrait de ce qui nous habite profondément.

Apprendre à ignorer les autres est donc aussi important que de savoir quand les écouter. On a parfois besoin d’un silence complet et total – de mettre toute perspective extérieure complètement de côté – pour pouvoir entendre ce que nous sommes appelés à faire, à devenir et à créer. Il y a un temps pour échanger et consulter… mais il y a un temps aussi pour s’isoler intérieurement et créer un espace dans lequel notre magie – notre propre magie unique! – pourra émerger.

Je ne sais pas où vous en êtes présentement, mais c’est ce que je vous propose aujourd’hui. Quand ce sera le temps, n’hésitez pas à m’ignorer. À nous ignorer tous. Et à nous ignorer complètement. ;-)

Bon petit matin!

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 833 times, 5 visits today)

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>