Le miracle d’Anne

-  -

¡Hola!
Comment allez-vous? Merveilleusement bien, je l’espère.

Comme vous le savez, je vous présente tous les mercredis les formules magiques qui sont derrière les plus belles réussites et les plus merveilleuses transformations des matins-magiciens. J’appelle cette tradition les «mercredis miracles»… Car je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il me semble qu’il n’y a rien de plus miraculeux, ou de plus divin, qu’un être humain qui prend son cœur et sa vie en main.

Je vous présente aujourd’hui le miracle d’Anne, qui vit dans le sud de la France.

 

«J'avançais en traînant les pieds…»

Il y a quelques mois encore, je vivais recluse, effrayée de tout et de rien, ne faisant confiance à personne. Aigrie et en colère contre la vie, je faisais également vivre un enfer à mon entourage, plus particulièrement à ma fille qui, elle, ne portait pas autant de bagages que moi. J’avais vraiment l’impression de m’enfoncer dans une sorte de brouillard, dans une vie sans éclat, sans surprise. Je «sur»-vivais, j’avançais en traînant les pieds. Jusqu’à ce jour, ou plutôt cette nuit, où j’ai glissé malencontreusement dans mes escaliers et je me suis cassé l’os du sacrum.

Le choc et les moments douloureux qui ont suivi m’ont tout d’abord fait perdre conscience. Puis, ils m’ont fait prendre conscience que la vie, ce n’était pas ce que je vivais jusque là. Ce «coup de pied aux fesses» était un signal, un avertissement : je devais faire davantage attention à moi, je devais profiter de chaque moment pleinement et sans ronchonner, car la vie est courte. Pendant ma convalescence, j’ai eu le temps de me pencher sur ma petite vie qui me semblait si fade, et j’ai pris conscience qu’il fallait me reprendre en main et arrêter de maudire la terre entière. Il était temps d’accorder ma confiance aux personnes qui m’entouraient, aussi. Je ne pouvais pas vivre seule sous prétexte que tout le monde me décevait. Je plaçais la barre si haut, pour les autres et surtout pour moi, que rien ne me convenait.

Le fait d’avoir faibli, de m’être trouvée dans une situation de dépendance (essayez de vous relever avec le sacrum fracturé, vous allez voir, ce n’est pas facile…) m’a fait prendre conscience de la fragilité de la vie, et de l’importance de cette dernière. Aujourd’hui, je vis, avec des hauts et des bas, certes, mais j’en ai fini avec mon intransigeance, mon perfectionnisme et mon manque de confiance. Il m’a fallu un choc et des jours de remise en question pour me remettre les idées en place. Même si aujourd’hui encore, je continue mon travail sur moi, je n’oublierai jamais la leçon que j’ai reçue ce jour-là.

Anne, sud de la France

Si vous voulez partager une de vos clés de vie avec la grande famille magique, vous pouvez m’envoyer votre texte à miracles@matinmagique.com. (Un grand merci à l’avance! Les mercredis miracles n’existeraient pas sans vous…)

Sur ce, je vous souhaite une magnifique journée!

xox

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 1 470 times, 1 visits today)

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>