Le pouvoir de faire une différence

shutterstock_669114025personnages_coeurs

(Peut-être aimeriez-vous écouter la version audio du message plutôt que de le lire à l’écran? Vous n’avez qu’à cliquer ici pour la télécharger.)

 

On a tous de jolies croyances, ici – on voit l’humain comme un prolongement du divin, on se sait tous interconnectés, et on croit au pouvoir de l’amour. N’est-ce pas?

Cela dit, aussi merveilleuse soit notre philosophie, il peut être difficile de vraiment croire, à un niveau profond, qu’on a le pouvoir de faire une différence… Que nos mots, nos actions, nos prières, nos dons peuvent réellement illuminer la vie des autres, ou même changer le cours de leur existence.

En ce qui me concerne, j’œuvre dans le domaine du bien-être et de la spiritualité depuis quinze ans, avec une intention très puissante… mais il m’arrive malgré tout de ne pas tout à fait le croire lorsque je contribue à de beaux allègements. Ou encore, quand je me recueille pour envoyer un peu d’amour aux personnes et aux animaux en souffrance, avant de me coucher, je remarque souvent, en le faisant, qu’il y a une partie de moi qui a l’impression de perdre son temps et qui a hâte d’arrêter – non pas parce que je ne veux pas aider, mais parce que je doute de pouvoir le faire.

On dit parfois que les humains sont égocentriques ou égoïstes… Ce n’est pas ce que j’observe dans mon entourage, mais même si on établissait que c’est le cas, j’avancerais que bien souvent, ce n’est probablement pas par manque de générosité qu’on garde les bras croisés, mais simplement parce qu’on se croit trop petit pour faire quoi que ce soit. Qui suis-je pour avoir un tel impact? J’ai à peine le sentiment d’avoir du pouvoir sur ma vie… Comment pourrais-je en avoir sur celle des autres? Je peux me tromper, mais il me semble que si on croyait vraiment pouvoir semer de la joie dans la vie des autres, on passerait absolument chaque moment d’inactivité à envoyer de belles énergies aux personnes qui en ont besoin, plutôt que de réfléchir à des problèmes souvent sans grande importance. Et on serait encore plus présents et généreux dans nos interactions.

Ainsi, voici un rappel, si vous en avez besoin : oui, vous avez ce pouvoir. Pour vrai. Oui, vos mots peuvent réellement mettre du soleil dans la vie des personnes que vous côtoyez, et apaiser la douleur qu’elles portent. Oui, choisir de garder votre cœur ouvert peut amener celui des autres à s’ouvrir également. Et on ne sait pas encore exactement par quel mécanisme, mais ça a été prouvé que oui, vos intentions de paix et de guérison seront reçues par les personnes pour qui vous les cultivez.

En fin de compte, je ne sais pas ce qui est le plus merveilleux dans le fait de vivre avec une intention de bonté et de dévouement… Peut-être est-ce de penser à la différence qu’on fait dans la vie des gens. Ou peut-être est-ce de réaliser qu’on porte en nous la beauté et la grâce nécessaires pour faire quelque chose d’aussi grand.

Bonne journée! Et à très bientôt…

XOX

signature marie


Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

36 réflexions au sujet de “Le pouvoir de faire une différence

  1. Caroline Wibaux dit:

    Merveilleux…..
    J arrête de douter…

    1. Pauline Girard dit:

      Chère Marie-Pier
      C’est le premier commentaire que j’envoie! Je veux te dire que tu es un ange sur ma route! Tes réflexions m’aide à m’intérioriser pour me connaître d’avantage! Tu es une source d’inspiration et je me découvre en tant que personne unique et belle! Merci pour cette grandeur d’âme et cette belle générosité que tu acceptes de partager avec nous! Ton désir de rendre le monde meilleur, un jour à la fois, se concrétise! Bonne continuation dans ce rêve qui nous aide à trouver, ce cadeau de la vie, le plus beau! xoxoxo

  2. BARE Sabine dit:

    merci pour vos petits messages plein de réconfort, de sagesse, d’espoir…Je les lis avec plaisir et la journée commence bien à la lecture de ces petits mots réconfortants. merci beaucoup, belle journée à vous

  3. Martine dit:

    … je me dis que ce n’est pas MOI qui œuvre, mais la « Vie » telle que JE la conçois qui œuvre à travers moi.
    D’où l’idée de « responsabilité » , de « cohérence ».
    Je prends ou je ne prends pas, mais je me dois d’assumer.

  4. jhappy dit:

    je vous redécouvre ,rafraîchi, de vous lire,aussi éveillée et attentive,aux parois de notre humanité,(humanituderie)je suis surpris de mon esprit qui vacille en vous lisant,(depuis des années)au delà de mes préjugés,il y a une essence que j,alimente,même si elle n,a pas la même ferveur,elle a cette même flamme,je vagabonderai,moi l’ordinausaure,je profiterai de vous,encore,aimer aider,virtuellement,dans le grand zoo de mtl,il y a quelques réverbères,qui ont besoin de ..plus..merci

  5. Stéphanie dit:

    Merci Marie pour ce rappel si juste, et si nécessaire ! Oui en moi cohabitent celle qui doute et qui aurait tendance à abandonner en se recroquevillant sur elle même, et celle qui SAIT qu’elle peut changer le cours des choses avec son cœur tout grand ouvert.

  6. Marie Martine dit:

    Oui un rappel de confiance et d’action car en étant soi même dans la joie et le rayonnement nous pouvons être,notre état communique,belle semaine merci

  7. Martine dit:

    Merci à toi Marie-Pier pour ce très beau texte. Par ton exemple, je peux savoir quel l’on peut faire une différence dans la vie des autres sans les connaître. Par la lumière et l’amour que transmettent tes messages, oui, cela peut changer le cours d’une vie ou teinter une réalité morose d’espérance. Et si tu peux le faire , pourquoi nous, autour de nous, n’aurions nous pas ce pouvoir d’éclairer aussi la vie de ceux qui nous sont proches? J’aime à le penser et surtout à le croire. Merci encore à toi qui sait faire une différence dans ma vie et celle de tous ceux qui te lisent.

    1. Sylvie dit:

      Exactement ce que j’allais écrire à Marie-Pier. Merci Bonne journée.

  8. j'osef clarence dit:

    Bon matin Marie -Pier…formidable tu es avec tes écrits…ceux-ci sont simple et remplit de vérité , cela me touche grandement.
    j »en vient à l’évidence quand étant à l’écoute de l’autre et en l’accueillant tel il est un changement se produit simultanément en moi.
    Voila depuis 30 ans + que je patauge dans le domaine spirituel de ma vie…c,est extra-ordinaire ce qui en es sortit de cette grande aventure .
    J’en vient à l’évidence que , qui que nous soyons,nous agissons tous a partir de un de ses 2 sentiments… soit à partir de l’amour et de ses dérivés ……ou encore par la peur et ses dérivés…et nombreux sont -ils !
    je te remercie pour le courage que tu as d’écrire cette chronique.. je te suit…..
    amitié…j’osef clarence….. ps.. je t’aime

  9. Baillie dit:

    En fait , nous pourrions tous être des « Amélie Poulain « ! Je vais essayer ! Merci !

  10. Huguette dit:

    Le pouvoir de l’intention…
    Ah! Marie, je n’aurais su exprimer mon sentiment de si belle manière.
    Je te remercie d’être si bienveillante.
    Une magnifique journée à tous !!!

  11. Marie-lyne dit:

    « Le Prophète » de Khalil Gibran: Quand vous priez vous vous élevez dans les airs à la rencontre de tous ceux qui prient en cet instant, alors que jamais vous ne les auriez rencontrés autrement.

  12. Colette dit:

    Merci pour ces magnifiques messages qui tombent toujours au moment ou j’en ai besoin….incroyable!mais le sujet correspond au sujet que la vie me donne à traiter au lmoment présent.
    Merci pour la simplicité des propos et leur justesse.
    Merci

    .

  13. Pierre Pagé dit:

    Je te ferai deux commentaires ce matin … d’abord celui sur ce mot de ce matin…où tu dis ne pas trop savoir si … Une belle histoire à raconter . Une nouvelle copine dans ma vie et qui pour arriver jusqu a moi avait pris 2 ans pour décanter de sa dernière relation . Une liste de 120 critères diminuée a 60 puis 30 20 et finalement 10… un rituel sur la tombe de son père notaire avec qui elle avait sa propre pratique … ce ballon contenant l’espérance de l’accomplissement !!!

    Elle avait demandé un amoureux à pas plus de 7km, nous en sommes à 123 bien compté ! Lors de notre 2e rencontre elle me fit part de tout son rituel en y ajoutant une partie tout à fait inhabituel… elle me lu le testament de son père. .. non pas là partie de la répartition des biens mais son legs moral … et en recevant ce legs j’ai verse une larme … Une seule phrase et pourtant si riche et inédite … Il disait ceci : La mission de l’Homme c’est de faire dilater les âmes . Quand l’amour est grand et que l’on ne sait plus comment nommer les sentiments .. C’est notre âme qui dilate … et faire dilater l’âme de nos contemporains n’est ce pas là une mission belle et accessible ? Depuis je vis un amour dilatatoire et j’essaie d’accomplir ma mission … j’aimerais avoir le réflexe de le faire envers ceux qui m’agressent et ça viendra certainement puisque c’est ma mission !

    Aussi moi la Vie m’a fait un beau cadeau un grand cadeau elle a mis des gens d’exception sur ma route et parmis ceux-ci mon guide spirituel … maintenant décédé. .. un homme avec qui j’ai échangé durant 25 ans . Sache chère Marie Pier que je retrouve cette manière particulière d’exprimer un point de vue sur la Vie d’un angle inhabituel avec l’intelligence du coeur avant tout … alors merci pour tes mots ils savent en plus d’instruire ils savent réchauffer mon coeur …

    Je te tendresse
    Pierre :)

    1. Huguette dit:

      Merci Pierre, votre message m’a beaucoup touché ce matin et me donne tout plein de réponses…

  14. Solange dit:

    Tellement vrai ce que tu me rappelles ce matin. J’avais de la colère envers une amie, que je ne pouvais maitriser facilement. C’est déception, cette colère, cette grogne ne me lâchait pas, elle tournait dans tous les sens dans ma tête, sans arrêt. J’avais été blessée. Beaucoup de plans de vengeances, subtiles quand même, m’accaparaient sans cesse. Puis, j’ai décidé d’avoir des intentions de paix et de joie pour moi et pour cette amie. Petits pas par petits pas, pas toujours faciles, mais qui ont donné de bons résultats. Les bienfaits se sont fait sentir et ça continue. Mon tourbillon de vengeance s’est transformé et a ensoleillé ma vie et je crois celle de mon amie souffrante. Merci pour ce que tu es et ce que tu fais.

  15. Marie-Claude dit:

    Ton message ce matin me touche profondément car hier j’ai fait la différence…j’ai sauvé un bébé de la noyade ! Je me baignais dans la piscine de l’hôtel à Calgary quand deux enfants, une petite fille de 5 ans et un bambin de 18 mois sont arrivés au bord de la piscine, leurs parents étant restés dans leur chambre donnant directement sur la piscine. La petite fille saute à l’eau, je m’approche un peu, étonnée du manque de surveillance, elle touche au fond…ouf ! Quand soudain, le petit de 18 mois saute à l’eau à son tour mais lui, s’enfonce sous l’eau et y demeure…je me suis donc élancée vers lui et en trois coups de crawl, je sortais le bambin de l’eau en hurlant pour de l’aide ! Heureusement que j’étais sur place car personne n’était là pour surveiller les enfants !!! Ça ne prend qu’une fraction de seconde pour qu’un enfant tombe à l’eau et se noie. Un enfant qui se noie ne fait aucun bruit !!! La mère qui est finalement arrivée, alarmée par mes cris, a vite compris que je venais d’éviter l’horreur …
    Alors oui j’ai fait la différence pour cette famille qui ce matin se réveille heureuse plutôt qu’en pleurs !
    Bonne journée et Merci pour tes rayons de soleil sur ma Vie !

  16. gisele dit:

    BONJOUR MARIE PIER, un beau message, rendre service aux autres, j’ai essayé de faire du bien à mon prochain ,de les aider du mieux que je peux car c’est dans mon tempérament et mon ancien métier, depuis que je suis en retraite, j’ai traversé les difficultés avec mon compagnon (plusieurs lourds cancers) on s’en est sortis , et maintenant nous voila aux portes de L’Alzheimer comment vais je m’en sortir!!!comment pourrais je l’aider , y a t’il un mode d’emploi pour aider mon compagnon , il faut beaucoup d’amour, de patience , de bonne humeur pour limiter le stress, je lui fais faire des exercices de mémoire, il écrit son planning,, reconnaissance des petits enfants et enfants sur photo, tout s’efface dans sa tête, ses enfants viennent rarement le voir ,alors il les oublie, je suis inquiète pour l’avenir ,est ce que je vais être à la hauteur? moi qui suit en santé fragile, c’est une lourde charge je lui dois bien cela de la considération ,de la compassion , on passe par de sacrées épreuves dans la vie ; je te souhaite une bonne semaine et tous tes messages me font du bien bisous gisele

  17. Martine dit:

    Effectivement très vrai je le vis dans chaque atelier de prévention de suicide et santé mentale que je transmet à mes collègues policiers. Ce qui me motive à continuer c’est vraiment le sentiment de faire une différence auprès d’eux en racontant mon histoire sans aucune prétention, sans ego et sans peur du jugement ! Après plus de 800 policiers et 85 ateliers de prévention je peux dire que je fais une différence auprès d’eux et que j’en ai aidé plusieurs qui vivaient de la souffrance.

  18. France dit:

    Touché! Je me sens aussi parfois comme ça, entre la croyance en mon pouvoir et le doute, mais je persiste parce que quelque chose me dit profondément que c’est réel. Heureusement, parfois les gens me font des commentaires qui le confirment. Une de mes soeurs m’écrivait tout dernièrement que chaque fois qu’elle me voit, c’est comme si je lui transmettais de l’énergie pour passer à travers ses difficultés. Au cours des années, des amies m’ont surprise en me disant que j’étais un modèle pour elles. Un de mes frères m’a aussi mentionné à un moment donné que mes opinions comptaient, le faisaient parfois remettre les siennes en question. Je n’aurais jamais pensé ça. Je me suis toujours sentie si petite, si impuissante! Je ne sais pas si je pourrai faire une différence pour ma santé (cancer depuis dix-sept ans, qui dernièrement se répand), mais je continue à faire confiance à la vie, à la nature, qui font si bien les choses (et dont la mort fait partie). Merci, Marie-Pier et bonne journée! France

  19. Lorraine dit:

    Merci Marie-Pierre pour cette réflexion,

    Pouvoir faire une différence, chacun le peut… mais jusqu’à quel point le fait-on?
    Cette différence ne se mesure pas. On suit l’élan qui nous pousse à penser ou à agir et l’impact est souvent invisible dans l’immédiat. J’ose croire que mes élans vers les autres apportent un « plus ». Ma satisfaction, elle, est immédiate et m’aide à grandir et être heureuse.

  20. Sylvie dit:

    Bonjour Marie-Pier, tu fais la différence depuis tant d’années dans ma vie et dans toute la communauté des matin-magiciens / magiciennes. Quelle belle communauté ? Cela fait tellement de bien, cela donne un sens au quotidien. C’est tellement bon de sentir que nous ne sommes pas seuls à se questionner, à se remettre en question, à vouloir comprendre et je pourrais continuer la liste..mais je m’arrête là…encore une fois merci mille fois….de plus c’est vraiment génial les minis messages. J’adhère :)!
    Gros câlins….Bonne journée Sylvie

  21. Myriam dit:

    Bonjour à tous et tttes.!

    Bien sûr, qu’il faut y croire:on peut tous faire quelque chose!
    Chacun à son niveau et avec ses capacités.
    Le principal, c’est de « oser »,
    Une goutte, plus une goutte…
    Pour ma part_ depuis 3 ans, Le jour où j’ai ouvert ce livre_ que j’ai décidé de vivre autrement- avec une nouvelle conscience_ma vie n’a cessé de changer:Formation pour un nouveau projet de vie,mari en changement aussi, vie plus fluide, épanouie,mon physique….
    Comme toi, Marie PIer, j’allume une bougie chaque jour, pour des personnes, des animaux, des végétaux, des défunts, je médite..
    Ma meilleure amie,son mari , ses enfants sont sortis d’un grand  » bazard »,au niveau bien_être, santé, travail par ce que pendant un an, je l’ai soutenue moralement,je l’ai réconforté, je l’ai encouragé,j’ai ri t pleuré avec elle.
    Elle, sa famille, comme ma famille, avons plongé ds notre mal être, nos soucis pour aller chercher notre pouvoir de changer les choses au plus profond de notre nous, à travers notre âme, notre coeur.
    Si je pouvais vous voir, je vous expliquerai et montrerai tous les changements de ma vie.
    Il suffit juste de le vouloir très fort et ne pas avoir peur de plonger en soi.
    Oui, la vie nous aime et nous aide.
    je vous envoie à tous ttes mes pensées d’amour.

  22. philippe orion..... dit:

    bonjour et merci MARIE-PIER pour se message ,il est bien vrais que nous sommes tout le temps en question,esse bien esse sufisent, simplement laissons faire la vie ,sachon l ecoute.Soyons simplement se que nous sommes au moment ou l on fait l action.On se sens tellement bien apres avoir,ne seraisse qu un sourire ,une parole,un regard offert a une personne qui en a besoin au moment present pour elle.Je l ais vecu la semaine passe avec une personne,d un certain age de mon quartier,avant juste bonjour, et la j ai senti quelle avais besoin un moment ensemble,je l ais racompagnee a sa demande cher elle ,et elle avait besoin de parler,simplenent de sont passe,et quand je suis parti ,j avais l impretion d un bonheur interrieure,et j etais comme plus leger en moi.
    la vie quelle merveille.Bises fraternels a toi MARIE-PIER et a vous TOUS.
    SOYER DANS LA VIE,BON CHEMIN.

  23. elPedro dit:

    Merci Marie pour ce texte révélateur. Bien sûr que je peux faire une différence dans la vie de quelqu’un d’autre; ça m’arrive encore à l’occasion. Certaines personnes l’ont déjà faite pour moi. Mais il y a un risque et c’est celui de me prendre pour Dieu lorsque je vois le beau changement dans cette personne. J’ai tellement reçu de personnes généreuses qui m’ont appris des choses importantes de la vie que j’ignorais, à tous les niveaux, que je peux à mon tour retransmettre ces enseignements à ceux et celles qui sont à la recherche du mieux-être, tant spirituel que psychique ou mental. Lorsque l’occasion se présente de transmettre à d’autres personnes ce que j’ai déjà appris de ces généreuses personnes, pour demeurer les pieds sur terre et la tête sereine, je dois absolument le faire gratuitement, sans m’attendre à aucun résultat sinon, la frustration et la paresse mentale s’installeront en moi et je m’étoufferai, l’âme triste, avec tous ces beaux enseignements reçus. Ma vraie paix d’esprit disparait alors, à la même vitesse que mes attentes augmentent. C’est en donnant que l’on reçoit… oui, c’est vrai… mais à la condition que je donne sans attentes. Sinon, ce n’est pas un don, mais un prêt. La différence est importante à retenir en mémoire, car mon bien-être profond à donner aux autres en dépend.

  24. Danièle dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Merci du fond du coeur pour ta présence, ton soutient généreux, tes messages profonds et bienfaisants. Aujourd’hui c’est de la télépathie tant ce qui est mentionné est au centre de ce qui me perturbe et me questionne.
    Ce matin je priais pour que mon coeur reste ouvert à l’amour, face à la fatigue physique et morale.
    J’ai senti une présence réconfortante qui m’incitait à conserver l’intention d’aimer, que j’étais complètement pardonnée des choix qui m’ont entravé et actions qui ont causé des préjudices aux autres et à moi-même.
    J’ai senti ma frustration et ma colère se dissiper, le sentiment d’injustice s’éloigner de ma vie et en te lisant ainsi que tous les merveilleux partages des lecteurs et lectrices, cela m’a mis un baume au coeur et m’a donné la joie de constater ce qu’il y a de bon en nous, un moment de bonheur !

  25. Hélène Giroux dit:

    Bonjour Marie-Pier,

    Comme tu as raison !
    J’ai longtemps cru moi aussi, que seule, je ne pouvais faire une différence en ce monde…mais ma vision se transforme de plus en plus. Je crois que chaque personne possède cette opportunité de semer de petites graines pour un monde meilleur et que cela ne demande pas de formation ou d’expertise particulière.

    Se mettre à l’écoute des messages que l’on reçoit nous indique clairement ce qui est à faire….ça ne monte pas de la même manière…et il y a aussi une certitude que je fais la bonne chose, quand c’est mon âme qui me parle….

    J’ai toutefois réalisé que mon sentiment de satisfaction vient du fait que je suis sans attente et que je fais simplement ce qui me semble juste, ce qui monte naturellement sans vraiment réfléchir. Comme chaque goutte d’eau a été nécessaire pour former un lac…chaque être humain l’est aussi pour changer le monde un petit pas à la fois.

    Merci de cette belle réflexion !
    Hélène xx

  26. Suzanne Hélène dit:

    Je suis infiniment reconnaissante pour ces paroles de sagesse semaine après semaine même si je souhaiterais les recevoir au quotidien comme auparavent. Et ce qui me ravie davantage c’est de constater la synchronicité des messages avec les évènements de ma Vie. Quelle merveilleuse magie !
    Votre présence et action, Marie, est une école de sagesse…et de magie, bien sûr…
    L’une ne peut aller sans l’autre il semble. Vive la Vie !…
    Suzanne Hélène

  27. Jocelyne dit:

    Merci de partager tes doutes tout autant que tes expériences et tes belles paroles pleines de sagesse. Ton authenticité résonne de bon sens, en compassion, en accueil de soi, permettant une réflexion profonde qui m’apaise et me rapproche davantage de ma vérité… bien au delà des pensées positives figées où le doute ne semble pas exister et pourtant !

    Je réalise qu’en prenant le temps de regarder et de ressentir ce qui se passe en moi me permet davantage de choisir ce qui me convient, de prendre soin de mes besoins profonds. Et cette reconnaissance de soi se fait au travers des doutes et des incertitutudes pour enfin se clarifier. L’aspect incertain des transits dans la vie est toujours inconfortable, mais à l’avantage de mener à la possibilité de trouver et réaliser ce qui nous convient, ce que l’on désir. Mais cette clareté se dévoile uniquement si l’on a le courage d’explorer ses inconforts et incertitudes afin de trouver vraiment ce qui convient. Ça n’arrive pas du ciel et surtout, ça ne se fait pas tout seul ! Il faut prendre part au processus et faire face à l’inconfort en soi pour pouvoir le transcender. Tes propos me font donc acceuillir davantage mes propres doutes, MILLE MERCIS !

    C’est la première fois que j’entends ta magnifique voix très apaisante et c’est fort agréable !
    Xox

  28. Jocelyne dit:

    Et j’ajoute, que si je suis cohérente avec moi-même et en respect de mes besoins, je peux davantage être à l’écoute des autres pour contribuer plus justement dans l’instant et surement dans ce que je vais exprimer aussi dans le future. J’ai l’impression que cette nouvelle cohérence que je développe toujours davantage en moi-même va avoir plus d’incidence sur la vie des autres naturellement. D’ailleurs cela m’incite à créer et exploiter enfin mes dons et talents artistiques en art visuel pour les partager aux autres. Mais je ne sais pas encore ce que cela va donner et si ça va toucher d’autres gens ! Mais c’est plus fort que moi, je sens que je dois le faire malgré mes doutes.

    Pour la fréquence de tes messages, je ne crois pas qu’il y ait de recette magique ! Même si la teneur de messages sont magiques.

    Je crois que le fait d’être authentique dans ce que tu as la générosité de nous partager ne peut pas être figé dans un cadre trop rigide pour demeurer fluide et vrai. En ce qui me concerne, une présence régulière sans obligation précise de jour ou de date
    serait tout aussi efficace.

    Sans compter qu’un présence sans contrainte assurerait un sentiment de liberté, de joie et de fluidité d’inspiration dont tu assurerais le bonheur de nous partager, sans risque de t’épuiser.

    Cela fait partie de ce que je tente aussi d’intégrer dans ma vie!
    ;)
    Xox

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Jocelyne pour tes commentaires. Ça me fait plaisir de te lire!

  29. Monique dit:

    Merci Marie pour vos messages pleins de Sagesse et d’Amour qui rejoignent les enseignements du CHRIST . Je vous invite à lire le livre : LE CHRIST REVIENT , que vous pouvez voir et commander sur internet : http://www.interkeltia@hotmail.fr

  30. Sylvie-Anne dit:

    Je ne peux qu’être reconnaissante pour tous ces mots que tu nous transmets, Marie-Pier, et tous ces témoignages qu’ils ont suscités! Vous remettez beaucoup d’espoir en mon âme et dans mon coeur! Je vis en ce moment, une période intense de remise en question et de doute, mais vos mots me redonnent un certain équilibre! Merci à vous et merci à la vie!

  31. Jean-Pierre de Beaumont dit:

    Merci Marie-Pier pour la gratitude que tu répands depuis bien des années déjà! Oui, toute personne peut faire une différence. C’est ce que j’ai commencé à mettre en action alors que j’avais 18 ans et que j’ai fait mon premier don de sang. Ensuite, j’ai voulu devenir le Québécois le plus jeune à atteindre 100 dons, à raison de 4 dons par année (à l’époque). Quarante-deux ans plus tard, j’ai fêté le 150è du Canada en donnant du sang total pour la 150è fois. Vous vous dites que je suis généreux? Mais pas du tout. C’est moi le chanceux qui bénéficie de la générosité de la vie qui m’a donné une santé parfaite et qui vit au paradis sur terre, ici au Québec. En toute conscience, moi je fais juste exprimer de la gratitude en partageant ma santé par les dons de sang et le bénévolat. Aujourd’hui, c’est à toi Marie-Pier que j’exprime ma gratitude. Meegwetch. Jean-Pierre, le gars d’Hull qui marche (j’ai fait une marche de gratitude de Hull-Gatineau jusqu’à Percé).

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>