«Tout s’est effondré…»

-  -

Coucou!
Comment allez-vous? Merveilleusement bien, je l’espère.

Comme vous le savez, je vous présente tous les mercredis les formules magiques qui sont derrière les plus belles réussites et les plus merveilleuses transformations des matins-magiciens. J’appelle cette tradition les «mercredis miracles»… Car je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il me semble qu’il n’y a rien de plus miraculeux, ou de plus divin, qu’un être humain qui prend son cœur et sa vie en main.

Si vous voulez en savoir plus – et surtout, si vous voulez partager une de vos clés de vie avec la grande famille magique – je vous invite à aller ici.

Je vous présente aujourd’hui le miracle de Carine, qui vit à Montgeron, une banlieue parisienne.

 

«Tout s’est effondré…»

 

Quand notre vie se déroule bien, on ne se pose pas de question, on ne cherche pas à savoir ce qui fait que ça va bien, ni quelle est notre contribution ou celle des autres à ce bonheur. On en profite tout simplement.

Quand des périodes plus difficiles surviennent, on ne le voit pas tout de suite, on n’y croit pas. Puis on réalise ce qu’on vit, et on souffre. On peut même sombrer. C’est ce qui aurait pu m’arriver.

J’ai rencontré l’homme de ma vie à 42 ans. Nous avons profité durant dix années de nos enfants respectifs, de nos voyages, de notre complicité, de notre amour. Puis, en trois ans, tout s’est effondré. J’ai perdu mon père d’un cancer, emporté en un mois. Mon mari, deux ans plus tard, est parti à son tour de la même maladie. Durant les mois qui ont suivi, en plus de ma douleur, j’ai pris celle de ses enfants qui se sont retournés contre moi en me «maltraitant» psychologiquement. Puis j’ai dû faire face à des inondations dans ma maison en juin. Et pour terminer, mon travail devient incertain dans un avenir proche…

Un peu trop de choses négatives se succèdent. Cependant, dans ces circonstances extrêmement difficiles à vivre, j’ai toujours un choix : celui de sombrer ou celui de me relever. J’ai choisi le second.

J’ai commencé par être à l’écoute de ma souffrance. Je n’ai pas retenu mes larmes, mes colères, mes frustrations… Je les ai accueillies, je les ai acceptées. J’ai pris conscience peu à peu que ce qui me bouleverse, c’est que je ressasse des souvenirs négatifs passés. J’entretenais à mon insu ces mauvaises expériences, très fortes émotionnellement, et je m’infligeais de les revivre quotidiennement. J’apprends donc à m’ancrer dans le présent, en toute conscience : observer un beau ciel, écouter un chant d’oiseau, capter un regard, un sourire. Je profite pleinement de petits moments simples, sans réfléchir. Je me contente de les prendre pour moi, comme des cadeaux.

Peu à peu, en changeant mon regard, je change de souvenirs. Je revois les bons moments passés ensemble et les garde au plus profond de mon cœur. Quant aux comportements des enfants de mon mari défunt, j’ai compris que ce n’est pas moi qu’ils attaquent, c’est une colère qui sort et qu’ils expriment sur moi. En comprenant cela, j’ai pu prendre du recul et me dire que finalement, tout cela ne m’est pas adressé. Cela m’a permis de ne plus subir, de ne plus amplifier les problèmes.

En fin de compte, je prends soin de moi, je regagne petit à petit le sourire. C’est ainsi que je peux retrouver la force de m’ouvrir de nouveau au monde. Le chemin est long et sinueux, mais si je trouve des pierres sur celui-ci, je ne construirai pas un mur avec pour me protéger, mais un pont pour avancer avec ceux que j’aime vers d’autres beaux horizons. Ces expériences m’ont aidée à grandir et à découvrir que le bonheur ne se cherche pas à l’extérieur, mais qu’il est en chacun de nous.

Carine, Montgeron, France

Et si c’était à votre tour de partager un de vos miracles avec nous? Lorsque vous serez prêt(e), vous n’aurez qu’à aller ici (Un grand merci à l’avance…)

Sur ce, je vous souhaite une superbe journée!

signature marie

P.-S. Si vous avez envie de commenter le miracle, je vous invite à écrire un petit mot dans la section «Partager un commentaire» en bas de la page. J’ai hâte de vous lire! :)

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!



21 réflexions au sujet de “«Tout s’est effondré…»

  1. Martine dit:

    Super votre histoire!!!! Voici une phrase que j’ai composée il y a quelques années : « Le bonheur n’est pas un but que l’on poursuit avec ardeur, c’est une fleur que l’on cueille sur le chemin de la vie !!! ». Chaque jour on peut la cueillir. Continuez de cueillir cette fleur dans chaque moment.

  2. Sabine dit:

    C’est super beau ce que Carine écrit …
    C’est merveilleux sa façon de penser ….
    Quelque chose à appliquer pour chacun de nous ….
    C’est vrai que c’est la seule façon d’avancer mais pas évident à appliquer tous les jours.
    Merci pour ce merveilleux partage.

  3. gisele dit:

    bonjour carine, votre message est émouvant et je vais vivre cela dans les mois qui vont suivre , j’ai appris il y a 48 heures que la fille de mon compagnon avait fait une rechute de son cancer du sein mais là c’est au foie ,on lui a enlevé une partie du foie ,elle ne nous a pas prévenu car elle a peur de nous inquiéter (son papa a 80 ans), je l’ai su par personne interposée ,ça nous a beaucoup peiné de pas être là pour son intervention ,on ne réalise pas on est en plein déni ,je pensais qu’elle était guérie(5 ans)c’est une période très douloureuse, triste en plus elle va être mamie à noel ,on espère que cette intervention va bien reculer l’échéance de plusieurs années, on vit au jour le jour ,je m’aperçois qu’on est que locataire de cette terre ,et qu’un jour il nous faut la quitter, profitons de chaque jour qui nous est offert, on est dans un flou, on se pose des tas de questions, va t’on la sauver encore une fois , je l’espère pour elle, va t’elle lutter pour vivre et voir grandir son petit fils? aura t elle la force? la colère!!!a t elle fait tout ce qu’il faut pour ne pas rechuté!! a t’elle pris soin d’elle ?tout se bouscule dans notre tête!!! bonne journée

  4. Nadia dit:

    Merci Carine pour ce très beau témoignage qui peut faire écho en chacun de nous car la souffrance ne se mesure pas à l’aune des événements vécus mais à leur ressenti.
    Choisir de construire un pont plutôt qu’un mur de protection est une superbe métaphore.
    Nous avons tous en nous un trésor ; creuser pour le découvrir est parfois difficile, mais si notre regard le dévoile, il illumine alors le cœur de tous.

  5. Marie-Christine dit:

    Très touchée aussi, Carine, par ton témoignage, merci de tout coeur,
    pas de hasard si ce matin je lis ces mots si riche de sens et qui résonne si fortement en moi,
    en mon histoire, en ce moment plus précisément.
    J aime à entrer dans cet espace de synchronicités,
    et en écrivant ces mots, des larmes de gratitude et d’espoir coulent sur mon visage qui s’éclaire d’une nouvelle perspective emplie d’Amour et d’Envie de partager ce que je vis et ce qui m’anime au plus profond de mon être.
    Car Oui, le chemin est long, et pouvoir échanger, exprimer ce que nous traversons en toute humilité est un cadeau pour nous et pour l’humanité.
    J ai besoin d’être en lien avec des personnes en chemin vers cette transformation « magique » .
    J ai « perdu » ma fille d une manière tragique il y a 23 ans, et changer son regard, Oser traverser pleinement des « remontées » émotionnelles » du passé aide à transformer petit à petit ce qui semble innaceptable au niveau de l’égo en un véritable cadeau pour grandir et s ouvrir à ce que je nommerai un espace de liberté et d’Amour inconditionnel.
    Pouvoir s’Aimer avec son histoire, pouvoir la regarder « autrement », laisser s ouvrir la fleur de renaissance , accueillir la beauté de l’Instant qui nous est proposé au travers des rencontres avec Tout ce Qui est Vivant et Vibrant Autour de Nous,
    voila, ce qui me nourrit au quotidien et illumine mon coeur quand je m autorise à entrer pleinement dans cette mouvance Magique et féérique !!.
    Je remercie chaque jour le lieu ou je suis, je suis en moyenne montagne, la nature environnante m’accompagne dans mon processus,
    je remercie les personnes que je cotoie , qui m invitent à aller encore plus profondément à l’intérieur de moi pour dénouer, amener la lumière de la vérité sur ce qui à besoin de guérir, ce qui touche les blessures de l’enfant non résolues.
    Belle et lumineuse journée
    et Belle soirée de la dernière pleine lune de l’année !!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Que beau témoignage, chère Marie-Christine… Merci. xx

  6. Favre Dominique de dit:

    Bonjour Carine
    Je suis en admiration,bravo, quel bel exemple.
    Vous êtes prête à recevoir de belles choses
    Bonne fin d’année
    Dominique

  7. severine dit:

    Merci Carine pour ce beau témoignage, je le garde en moi et je vais penser moi aussi à me construire un pont vers ce que j’aime en ramassant des cailloux le long des chemins et à penser à éviter de construire des murs.
    Bonne route ;-)
    et bonne routes à toutes severine

  8. Béatrice dit:

    Une très belle leçon de vie. Merci à Carine d’avoir partagé cette part de sa vie avec nous et de nous avoir fait grandir. Belles fêtes à tous et toutes, profitez de vos proches et illuminez votre coeur!

  9. Florence dit:

    Merci Carine pour votre partage.
    J’ai subi de la maltraitance psychologique au travail. J’ai sombré. Aujourd’hui je vais mieux cependant ma douleur est toujours là. Je ne reprendrais pas mon travail, je ne peux plus, j’irai vers autre chose, je le sais. Pour le moment j’apprends à regarder en face ma douleur. Pendant plus d »un an, regarder ma douleur était insoutenable, mon corps réagissait très violemment. Difficile d’accepter! Aujourd’hui je commence à être à l’écoute de ma souffrance, patiemment je laisse mes émotions sortir , je les accueille, je les accepte. Comme vous le dites, être présente à l’insant, observer la nature, accueillir des petits bonheurs tout simples , je les prends comme des cadeaux pour moi et ça m’apaise.
    Je me suis retrouvée dans une partie de votre témoignage.
    Lorsque vous avez écrit « si je trouve des pierres sur le chemin, je ne construirai pas un mur avec pour me protéger , mais un pont pour avancer avec ceux que j’aime vers d’autres beaux horizons », une lumière s’est allumée en moi, comme si vous m’aviez donné une clef pour ouvrir une porte.
    Un grand, grand merci pour votre partage.
    Belle journée à vous et prenez bien soin de vous.
    Florence

  10. Annie Caron dit:

    Bon matin Carine
    je suis profondément touchée de ce message .et ça ma permis de prendre de grosse prise de conscience . Mon garçon de 24 ans s’est enlevé la vie le 23 avril, et oui le mur s,en vient de plus en plus épais et la façon de pouvoir construire un pont me donne une lueur d’espoir.En ce moment je suis en arrêt de travail depuis 2 jours car l’élastique était près de péter . je vais conserver ce texte pour pouvoir m’aider a passer a travers cette épreuve .
    merci a vous xxx

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Je suis touchée de lire votre témoignage, Annie. Prenez bien soin de vous. xx

  11. Danièle dit:

    Merci Carine pour avoir partagé ce lumineux témoignage d’amour , ça m’a beaucoup touché
    et encouragé, je dirais fortifié.
    Je vais le relire au besoin, le conserver dans un coffre à outils spécial et précieux. x x

  12. Hélène dit:

    Merci Carine pour ce témoignage à coeur ouvert. En lisant cette histoire, j’avais réellement l’impression que quelqu’un venait « d’emprunter » ma vie pour quelques instants .
    Ces partages nous permettent souvent de constater que nous ne sommes pas seuls dans notre bateau parfois en dérive. Laisser aller sa peine, sa tristesse en se donnant le droit de pleurer…c’est un grand réconfort ! Il est vrai (mais pas facile) que de ruminer sans cesse les aspects négatifs de sa vie, on fini par combler son quotidien de mélancolie.
    *Les plumes que l’on perd ne sont que des occasions de voyager plus légers.*

  13. Lise dit:

    quel force !!!!! Je vous admire …vous êtes vraiment rempli d AMOUR …Bonne fin d année et continuité de vie en douceur xxx000

  14. Stéphanie dit:

    Bonjour, Carine, je trouve votre témoignage bouleversant et touchant,je vous remercie pour ce partage et vous encourage à continuer comme vous le faites,même si le chemin est long,être dans le moment présent et profiter de ces moments magiques qui nous sont offerts au quotidien par la nature fais beaucoup de bien,des choses simples et agréable qui nous aide à être connecter à soi… Pleins de belles choses pour vous…
    Je suis de la même ville que vous

  15. Nadine dit:

    Quel témoignage émouvant.
    À la lecture de ce témoignage, je me sens plus forte.
    La vie est trop courte pour la gaspiller.
    Il est vraiment urgent de prendre conscience de cela .

  16. Christine dit:

    Merci Carine pour ton partage.
    Ca m’a touchée, car j’ai vécu un peu les mêmes circonstances que toi.
    Ca m’a demandé de mettre en pratique le pardon, pour me libérer des enfants et des circonstances tristes et très émotives.
    Merci encore et tout passe…
    Christine :-)

  17. gisele dit:

    comme matin magique fait une pause pour les fêtes, je vous souhaite à tous et toutes de belles fêtes de fin d’année dans la joie si possible en pensée avec vous bisous Gisele

  18. fabienne dit:

    Merci Carine pour votre temoignagne, touchant, émouvant. Vous êtes pleine de force et de courage. Vous nous donnez ici plein d’amour, par ce partage qui donne envie de se relever et de construire ce pont pour continuer, avec ceux qu’on aime. Je vous envoie tout plein d’amour et de lumière Carine, ainsi qu’à vous toutes mesdames. Merci Marie-Pier ! De belles fêtes à toutes✨✨

  19. Blandine dit:

    Merci pour ce beau témoignage, tellement touchant et tellement simple.

    Quelque part, il me renvoie à tout ce que j’ai vécu depuis 3 ans. Et oui, on a toujours le choix : s’effondrer ou relever la tête malgré les larmes.
    Oui nous avons le droit de pleurer
    Oui nous avons le droit d’avoir mal
    Oui nous avons le droit d’être découragée
    Et tout cela passe, parce qu’en prenant soin de nous, le noir finit par s’en aller et la beauté peut émerger, petit à petit.
    Merci infiniment pour votre témoignage

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>