Le jour où vous serez prêt…

Attendez-vous qu’un «oui» solide émerge de votre être profond pour passer à la prochaine étape?

Peut-être avez-vous le sentiment qu’il tarde à venir…

Voici une chose que j’ai apprise, et qui m’a un peu prise par surprise, tant cela va à l’encontre de croyances que j’ai cultivées : parfois, on peut simplement décider d’être prêt. Ou guéri.

Souvent, bien sûr, on n’a que très peu de contrôle. La seule chose qu’on puisse faire est de créer un climat intérieur qui favorise notre guérison ou notre préparation. La nature doit mettre en œuvre sa magie, et tenter de forcer le processus ne ferait que le ralentir.

Mais ce qui est tout aussi vrai, et ce qu’on tend à oublier, est qu’il finit par arriver un point où le processus est plus ou moins complété, et où la seule chose qu’il manque est notre décision de le boucler. Les enzymes de la vie ont agi, et le moment est venu d’aller de l’avant.

C’est le moment où on choisit d’avaler complètement la pilule… celui où on commence à dévier notre attention de la vieille histoire, même si le flot de nos pensées tente constamment de nous ramener à celle-ci. Celui où on ouvre notre cœur de nouveau, sans la certitude d’avoir tout compris, tout guéri, ou tout mérité. Non pas parce que quelque chose de spécial s’est produit… Juste parce qu’on en a envie.

Chaque stade demande quelque chose de différent. Un peu comme une plante qui aurait besoin d’arrosages abondants au début, puis de coupes fréquentes et d’ensoleillement, nos besoins changent avec le temps. Et la chose qui nous délivrera aujourd’hui peut être celle qui nous a déjà écorché. Parfois, se pousser serait une forme de violence, et parfois, c’est l’approche la plus aimante. Parfois, on a besoin d’attendre un déclic, et parfois, seuls nous pouvons le provoquer.

«Forcer les choses» n’est pas nécessairement négatif. Si on laisse les choses à elles-mêmes, elles tendent à se perpétuer. La ligne peut être très mince entre respecter notre état et s’enliser dedans… Et on peut attendre d’être prêt pendant longtemps sans réaliser que c’est à nous de prendre les devants.

Vous avez le droit d’être infidèle à ce qui vous entoure et à ce qui vous habite. Vous avez le droit d’écrire une toute nouvelle histoire et de vous réinventer. Le grand jour n’est pas celui où vous serez devenu une version améliorée de vous-même, ou celui où vous serez parfaitement en harmonie… C’est celui, simplement, que vous aurez choisi.

Sur ce, je vous souhaite une splendide journée!

XOX

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 3 035 times, 3 035 visits today)

42 réflexions au sujet de “Le jour où vous serez prêt…

  1. Dyane dit:

    J’adore vos publications,elle m’aide à avancer …à comprendre ce que je vis…on dirait Mary que tu vois ce que je vis ,,,,merci d’être dans ma vie , bye xx.

    1. Sophie dit:

      Je venais pour écrire exactement la même chose !!!
      Merci Marie-Pier

    2. Hélène dit:

      Bonsoir Dyane, j’ai la même impression que vous, Marie Pier m’aide beaucoup aussi et je la remercie de faire partie de ma vie grâce à un ami du Québec qui me l’a fait connaitre

      1. Marie-Pier Charron dit:

        Merci à vous trois pour vos beaux témoignages. Ça me touche de les lire. xx

  2. Laetitia dit:

    Bonjour,

    J’apprécie beaucoup ces messages matinaux qui me parlent toujours.
    Celui de ce matin résonne particulièrement car je suis en plein dedans. Je ne suis pas certaine que le fait de décider suffise à guérir et avancer. Bien sûr, c’est une impulsion parfois nécessaire, mais le processus après cette prise de décision peut parfois être long et chaotique avec des avancées et des régressions. Et c’est là qu’il faut tenir, accepter ces passages houleux et apercevoir au loin le soleil. Et à un moment, du moins en ce qui me concerne, l’apaisement pointe le bout de son nez, de façon presque inattendu. Ce mental qui nous a tant torturé, nous murmure :  » pssstt.. Il est temps… Laisse couler, lâche tout ça, va vers autre chose…quitte à liquider derrière des proches qui finalement ne le sont plus ». Période où l’on joue l’équilibriste entre le passé et la sérénité.. À suivre
    Merci

  3. Muriel dit:

    Merci de ce «  matin magique, Le jour où vous serez prêt », je suis actuellement dans cette phase de reconstruction après une séparation douloureuse et au fil des jours , je prends conscience du fait que la ligne est mince entre se laisser le temps et s’enliser dans la situation.
    Vous m’aid à avancer !
    Bon week-end

  4. Chantal dit:

    Oh comme ton texte me parle au plus profond de moi, de mon coeur, de mon corps ! Merci ❤️ douce journée

  5. BRIGITTE dit:

    Sincèrement très touchée par ce message qui répond dans son exactitude à l’expérience que je traverse en ce temps.
    Bien chaleureusement
    Brigitte

  6. Opaline dit:

    « La ligne peut être très mince entre respecter notre état et s’enliser dedans… », c’est tellement vrais Marie.

  7. Bordon daniella dit:

    Bonjour,
    Merci de tout cœur, vous lire m’a aidé à me sentir mieux ce matin.
    C’était les mots que je voulais entendre et cela m’a permis de réaliser la phase un peu difficile que je passe au travail depuis un peu plus d’un mois.
    Plus que de longs discours une petite lecture simple honnête et tolérante est bien plus efficace.
    Merci pour votre présence sur internet.
    Je vous embrasse.
    Daniella

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci de partager Daniella. Bon courage pour al suite! xx

      1. Manon dit:

        Bravo pour l ensemble de votre œuvre vrmt !!!! J ai apprécié votre texte ce matin pcq je suis
        Très active dans plusieurs domaines mêmes s ils sont tous connexes il me manque encore qqe chose….. Pourtant il y a tjrs cette voix qui me pousse de façon Irrésistible à aller de l avant, à avancer à essayer ! Suis comme on dit une queue de veau !?! Ou bien est ce tout simplement pcq je ne suis pas encore arrivé à bon port ! ?! Merci xx

  8. Martine dit:

    Bonjour un grand merci cela me correspond tout à fait dans ce que je viens actellement..

  9. Véronique Fortin dit:

    Tes textes sont tellement toujours à point dans ma vie… c’est vraiment magique. Ça fait des années que je lutte contre moi-même (à un lourd prix) pour ne pas blesser mes enfants en quittant leur père….
    Et voilà!!! C’est nommé depuis une semaine aux enfants (qui ne sont pas morts!) et le contact est fait auprès d’une courtière: je pars, je m’envole!!!!
    Et je me sens libérée, plus légère… prise de vertige à l’occasion, oui, mais je SAIS que la Vie ne fait pas d’erreur!
    Tu apportes un rayon de soleil avec tes textes. Merci!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Oh wow, Véronique, je suis touchée de lire ça. Je peux imaginer la libération que tu sens. Mon petit doigt me dit que tu sentirais une sorte de grâce en arrière-fond tout le long du processus. Bonne suite! xx

  10. Reybaud dit:

    Bonjour, ce matin j’ai reçu ce message et je l’ai lu aussitôt -ce que je fais rarement- . Cette pensée m’a touchée et émue car elle correspond parfaitement à cette période de ma vie : j’attendais un déclic et le déclic et bien c’est ce message qui me propose de décider …c’est puissant et fort à la fois. Alors merci du fond du cœur et que d’autres décident aussi aujourd’hui en toute confiance.
    Isabelle

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Isabelle!

  11. Claude Mercier dit:

    Cette perspective me plaît et arrive à point nommé ; comme tu dis : donner le coup de pédale à la bicyclette , enclencher le mouvement sans toujours attendre les signes ,parfois c’est un mouvement à tenter pour avancer !

  12. Mado dit:

    Prendre le temps de remercier est peu en reconnaissance des magnifiques écrits que Marie-Pier nous fait partager. Ce sont des capsules tellement aidantes et réconfortantes. Je tiens à vous souligner toute mon appréciation car vous faites partie des personnes qui me rendez la vie plus belle.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Oh, merci chère Mado! Ça me fait grand plaisir de lire votre commentaire. xx

  13. Manon dit:

    Merci de toutes tes magnifiques réflexions. Je ne suis pas toujours d’accord, mais cela m’amène à voir d’autres facettes de la vie.
    Dire vrai, très souvent je vois bien la vie comme toi, où l’on évolue … …grandit..apprend..expérimente.

    Merci car ils sont d’une telle profondeur tous tous tous tes textes ils m’amène toujours ailleurs, et c’est wow.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Manon! xx

  14. Élise Pigeon dit:

    Bon matin Marie,
    Le message de ce matin m’a rejoint.
    Illumination, prémonition, qu’importe. Exactement ce qui va m’aider dans cette journée.
    Matin Magique pour l’Elfe que je suis.
    La Solitude est mon environnement.
    La Tristesse m’a maison.
    Je vais sortir et créer de nouveaux liens.

    Merci Marie.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merveilleux!

  15. Joanne dit:

    Merci infiniment pour ce message qui arrive juste au bon moment! Un message qui me calme et me réconforte dans ma décision de prendre une route différente… Merci!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Super, je m’en réjouis!

  16. Marie Josée dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Étonnant (!) combien ton texte me parle ce matin. Disons simplement que je réalise en le lisant que je n’avais toujours pas tourné la page avec mon ex-conjoint, le père de mes enfants…tout simplement parce que….je n’étais pas prête…Pas parce que je ne suis pas passée à autre chose à l’extérieur de moi, mais bien parce que je ne suis pas passée à autre chose à l’INTÉRIEUR de moi…Et la situation avec lui ne fait qu’empirer. Je réalise en te lisant que je retiens encore beaucoup de choses…. Me reste qu’à choisir de laisser aller…
    Merci pour la réflexion!
    Je te souhaite une journée tout aussi lumineuse que tu puisses l’être toi-même !
    Marie Josée

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci pour ce partage, Marie Josée. Et vous créerez ainsi de l’espace pour un beau vent de fraîcheur…

  17. Marie-Claude Simard dit:

    Comme ce texte me parle ce matin… Je suis en congé de maladie suite à un deuxième cancer. En plus de la chimio, j’ai subi une grosse chirurgie thoracique qui m’a plongée dans des mois de douleurs et d’invalidité sans parler de la peur immense qui accompagne cette maladie… Je me demande à quel moment je serai prête à retourner au travail…. Je repousse toujours la date à chaque rendez-vous avec le médecin. Ce que je comprends ce matin c’est qu’il n’ aura sans doute pas de déclic magique…. Je vais devoir me lancer et me faire confiance!! Merci beaucoup

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Je suis si touchée de lire ça, Marie-Claude.

      Je ne sais pas pour le retour au travail… mais être prête à retourner pleinement à la vie, oui, certainement, si vous sentez l’appel.

      J’envoie plein d’amour à votre corps, et à votre coeur, qui ont tant traversé. xx

  18. Lucie Landry dit:

    Le seul mot qui m’est venu après avoir lu ce beau texte c’est WOW!

    Merci Marie.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bienvenue!

  19. Isabelle dit:

    OUIIIIIIIIIIIIIIIIIII !! :-)

    Ca fait tellement de sens!  » la seule chose qu’il manque est notre décision ».
    Voila l’ingrédient qu’il manque.
    Ca fait trop longtemps que j,attend….ce signe, cette clarté, oui, cette clarté, pure et limpide que j’attend avant de me lancer sur mon nouveau chemin. Un chemin oû je ne vois que l’entrée, qui est sombre.
    Je décide aujourd’hui, que je suis prête! J’ignore complètement ou je vais, mais je décide aujourd,hui d’y aller.
    UN. PAS. A. LA. FOIS.
    ceci est mon premier pas.

    Merci Marie-pier de cet élan. xx

    1. Marie-Pier Charron dit:

      C’est un honneur d’être témoin de ce premier pas, Isabelle! xx

  20. Élise dit:

    BonJour Marie-Pier, merci pour ce beau texte de ce matin. Ce qui me touche le plus est « La ligne mince qui se trouve entre le respect de ma situation et le fait de m’y enliser. » et aussi, bien sur, et surtout, le possibilité de choisir d’en sortir maintenant. Le fameux « Ici, maintenant! ». Merci aussi de nous permettre de nous exprimer, de partager. Bonne journée à vous et vos lectrices et lecteurs.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Élise!

  21. Martine dit:

    Merci Marie pour m’avoir éclairé ce matin je sais que je suis sur la bonne voie et ton message le confirme

  22. Françoise dit:

    Ce message m’évoque beaucoup de mon expérience ces dernières années. Après un crash énorme, j’ai traversé plusieurs périodes d’état intermédiaire, amélioré mais comme encore fragile, avec ce doute justement si le moment est le bon … ou non, de passer à autre chose, d’avancer avec un grand pas de côté. Oser aller vers l’inconnu. J’ai souvent attendu une confirmation extérieure, un signe, mais je comprends depuis peu que ce n’est qu’à l’intérieur de moi que se trouve ce terrain favorable, que c’est depuis là qu’il faudra s’élancer, sans certitudes. Il est vraiment très facile de s’enliser à nouveau, à force d’hésiter. Il y a effectivement une décision à prendre pour oser avancer enfin lorsqu’on a été blessé par la vie.

  23. Margo Deslauriers dit:

    Merci tellement pour toutes ces réflexions qui me font tant de bien surtout en ce moment!
    que vous soyez béni pour le bien que vous faites xx

  24. Manon dit:

    Bravo pour l’ensemble de ton œuvre vrmt!! J aime le message, il me touche depuis plusieurs années je travaille fort. J apprends, j’essaie, toutes sortes de choses. Je me sens poussé pas une énergie du tonnerre. Pourtant je sais que je ne suis pas encore sur mon X je cherche encore,
    Je cherche peut être trop mais je me sens poussé par une force à aller tjrs de l avant !!!
    Dois poursuivre, finirais-je par trouver…..à suivre

  25. Ghislaine BRUNELLA dit:

    Bonjour M.Pier,
    MERCI pour toutes ces paroles bienfaisantes. J’ai souvent cette impression, que votre message ,m’est adressée personellement.
    A 66 ans, après 40 ans de vie commune,assez houleuse, j’ai pris ,enfin, la décision de partir. Je prends un appartement le 1ier novembre,seule.
    MERCI pour tout ce que je comprends. Je souhaite la Paix,entre mon mari et moi, et la guérison de nos blessures ,à chacun de nous deux.

    Cela fait plusieurs années, que je lis tous vos messages d’Amour, pour le monde entier. VOUS ,au Canada . MOI ,ici, en France. Je n’ai pas l’impression d’être si loin.

    MERCI MERCI GHISLAINE

  26. gisele dit:

    merci marie pier pour la profondeur du texte ,on a toujours le choix de se battre ou pas l’amour de mon compagnon m’a dicté ma conduite je préfère le garder à mes côtés pour une fin de vie accompagnée avec des aides extérieures qui m’aident à gérer le quotidien ,on reste 2 et c’est le principal je n’étais pas prête à l’envoyer en institution trop difficile pour moi ,on est soudé par l’amour merci gisele

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>