Un petit rappel… (au sujet des nouveaux départs)

Les nouveaux départs ne ressemblent pas toujours à de nouveaux départs. Ils ont souvent l’apparence de grands désordres. De confusion. On ne se sent pas comme le randonneur du catalogue avec les bermudas beiges et le bâton de marche, déambulant au soleil levant sur le chemin qui se révèle à lui. Non, on a le sentiment d’être pieds nus – tout nu, en fait – complètement désorienté dans l’obscurité de la nuit. Souvent, c’est comme s’il n’y avait rien devant nous, aucun chemin, rien du tout. C’est à peine si nous pouvons sentir le sol sous nos pieds.

Un nouveau départ suit toujours une fin, par définition (sinon, ce ne serait pas un «nouveau départ»)… La fin d’un schéma qu’on ne veut pas perpétuer. La fin d’une histoire qu’on choisit de boucler. Une vieille peau qu’on laisse aller. À moins, bien sûr, qu’il ne soit question que d’un changement de surface, le début du nouveau cycle est nécessairement précédé d’une petite mort, d’un affaissement. Et il en est donc naturellement imprégné. C’est à la fois une mort et une naissance, avec tout le côté imprévisible, désorganisé et «sauvage» de ces transformations.

Donc oui, votre nouveau départ ne ressemble peut-être pas à un nouveau départ. Mais sans faire de règle générale, on pourrait probablement dire que moins il en a l’air d’un, plus il aura de trésors à vous révéler. Donc pouvez-vous vous déposer en lui et laisser la nature continuer de l’orchestrer? Parfois, le choix courageux est d’enfiler nos bermudas et de nous élancer. Mais parfois, c’est plutôt d’accepter le flou et de faire du mieux qu’on peut avec le peu qu’on voit en attendant que le soleil soit prêt à se lever.

Bonne journée!

XOX

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 3 053 times, 9 visits today)

20 réflexions au sujet de “Un petit rappel… (au sujet des nouveaux départs)

    1. Roxanne dit:

      Je suis en accord avec vous…je suis celle qui a peur du nouveau départ, comme par exemple: partir bientôt de l’école des adultes pour le Cégep. J’aime les études, mais plus particulièrement, les enseignants. Ils sont une sources d’inspirations et je ne peux que me sentir bien à leurs côtés. Le pourquoi je veux être à mon tour enseignante pour pouvoir retransmettre cette qualité et passion à mes élèves.

  1. Ailhaud dit:

    C est tout à fait cela et sa réchauffer le cœur de le lire merci infiniment à vous qui savez mettre les mots

  2. Thierry dit:

    Ce matin, je me découvre, nu, dépouillé de qui je croyais être…
    Prostré encore, il me faudra pourtant me lever et reprendre ma route… Et tu me tends la main…
    Merci pour ce cadeau, ce viatiqueue, très chère Marie-Pier

  3. Sylvie dit:

    Oui c’est tout à fait ça ! Il semble se rejouer ce qui s’est produit à notre naissance :
    Non, on a le sentiment d’être pieds nus – tout nu, en fait – complètement désorienté dans l’obscurité de la nuit ». Et si notre naissance a imprimé de la peur « à cet endroit là  » nous avons tendance à la ressentir.
    Mais contrairement à ce qui s’est produit à notre naissance, aujourd’hui nus sommes autonome et nous pouvons rassurer cette partie de nous.
    Elle va s’en sortir et découvrir le nouveau monde !!
    Je n’en finis pas de voir combien notre naissance a été déterminante

  4. Barbara dit:

    Bonjour Marie-Pier

    Je trouve ce sujet passionnant et me vient à l’idée, 2 ou 3 petites choses à propos de ce nouveau départ.

    Je pense opérer un nouveau départ dans ma vie qui ressemble peut être plus au fait de rester là où je suis d’ailleurs. Comme si la source nourrissant cet élan à vouloir toujours me faire aller ailleurs, faire autrement, avec d’autres gens, se tarissait doucement.

    Cet élan qui au fond m’apporte beaucoup d’agitation et fait que mes racines ne prennent pas. Il est temps de faire quelque chose quand on a 62 ans non ? ;-)

    Donc mon nouveau départ consisterait peut être d’avantage à enfin poser mes valises et savourer ce que j’ai pu ou su construire et à aménager cela comme on aménage une maison. On ne met pas la salle de bains au milieu du salon par exemple, on range.

    Je parlerai d’un départ intérieur, un départ qui extérieurement ne se voit pas mais je sais qu’intérieurement ça bouge, que je suis plus posée et tranquille, que j’apprécie beaucoup mon âge pour la sagesse qu’il m’enseigne. Les choses sont plus rondes, plus sereines, mes élans (auto-destructeurs) vers l’ailleurs ou l’herbe serait plus verte ne sont plus et ça m’apporte une vraie paix

    Merci de m’avoir lue

  5. Patricia Profault dit:

    Bonjour à tous et à toutes
    Oui c est exactement ce que je vis !
    Un projet aboutit ! Un livre terminé, une période riche en découverte et
    En dépassement de soi.
    Et maintenant qu’ est ce qui m attends ?
    Vers quoi je me dirige ?
    Je suis dans cette phase où je me sens déstabilisée et ou à la fois je suis dans mon axe parce qu’ en accord avec mes valeurs.
    Merci Marie Pier tes textes sont justes et arrivent souvent au bon moment. La douceur et la bienveillance qui s en dégagent font tellement de bien ! Un grand MERCI
    Belle journée à vous
    Patricia

  6. Barbara dit:

    encore moi. Je viens de tomber sur cette phrase :

    Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien. L’Abbé Pierre

  7. Fabienne dit:

    Bonjour Marie Pier, je suis très heureuse de vous lire à chaque fois. Sachez comme vos beaux messages me vont droit au coeur et, qu’ils tombent à chaque fois « à point nommé »… J’amorce un grand changement dans ma vie et il est vrai que pour l’instant, c’est le brouillard… Vous voyez comme votre message me parle et là, il me dit <> Pour moi, c’est un signe magnifique de l’Univers.Quelle belle Magie !! Une belle et douce journée, Marie-Pied.
    Fabienne

  8. Dominique dit:

    Merciii Marie-Pier pour ce message …il correspond juste très bien à ce que je suis en train de vivre pour le moment ! Et donc il me touche profondément et m’aide à me ‘déposer’ dans ce qui se passe et dans ce que je vis.

    Belle journée à toi

  9. Jean-Pierre Plante dit:

    Ce nouveau départ je le vis en ce moment, à la fois physiquement, et intérieurement. Comme c’est souvent le cas depuis que je suis les messages de Marie-Pier m’interpellent de façon très particulière, comme si une force extérieure, au moment opportun, m’envoyait l’information nécessaire pour m’aider à franchir les étapes du quotidien, d’y voir plus clairement dans la tempête, tel un phare qui guide les navires au milieu dans la brume.
    C’est ce que les ‘Matin magique’ représentent pour moi.
    Merci Parie-Pier

  10. gisele dit:

    bonjour MARIE PIER, cela me rappelle mon déménagement pour un nouveau départ à la retraite je l’ai vécu comme une petite mort ,faire le deuil de mes amis, de mon ancien environnement ,les commerces, médecin , pharmacie tout à proximité, plus la retraite avec perte du statut social, je me suis sentie seule avec un sentiment d’inutilité, une tristesse et un manque de relation et de communication ;j’ai mis 2 ans à me remettre sur pied à refaire des projets, maintenant ça va bien je m’y sens bien dans ma maison un plain pied et un jardin pour m’y reposer et profiter du soleil quand il s’y montre, bonne semaine bisous

  11. Sylvie-Anne dit:

    Merci Marie-Pier pour ces mots qui me permettent de réfléchir plus sereinement sur ce que je viens de vivre et ce qui viendra demain!

  12. sylvieruel dit:

    Merci. C’est exactement le message dont j’avais besoin. J’ai rêvé la nuit dernière que je ne trouvais plus les clés pour ouvrir la porte de ma maison. Cela indique bien à quel point je suis dans le brouillard avec ce nouveau départ. Mais ce nouveau départ, je l’ai ardemment souhaité et je sais que si je fais taire mon mental, ma raison, il y aura du soleil, de la lumière sur ma route. Merci Marie-Pierre pour tes messages qui tombent très souvent à point.

  13. France dit:

    Ce matin votre message est tellement à propos que j’en ai la chair de poule. Merci de mettre en mot ce que j’ai vécu dans les moindres détails, cela fait un bien énorme de vous lire et de me reconnaître comme si le texte avait été créé juste pour moi dans une justesse et un propos des plus réel et précis. Cela m’aide pour la suite et je dois ajouter que j’ai été aidé, dans ce grand départ, j’ai eu des anges gardiens sur ma route et croyez moi ils existent n’en doutez même pas…Merci encore pour votre générosité qui nous permet de continuer à évoluer…Belle et bonne journée à vous !!!

  14. Pierre dit:

    Merci pour ce message ce matin, je ne lisais plus vos envois depuis un bout mais je n’aurais pas dû arrêter, ma vie extérieure semble bien…(semble) mais en dedans c’est loin d’être bien. Les déceptions amoureuses et les rêves brisés m’ont presque terrassé. Mais on dirait que juste en avant, pas loin, je vois de la lumière et c’est ce qui me tient; et le message de ce matin avec le vidéo de méditation sur l’amour ne pouvaient pas plus tomber à point. Alors merci de m’aider à faire un pas de plus…à force de marcher et de continuer à y croire, le bonheur sera au rendez-vous !!!

  15. Lorraine dit:

    Ce nouveau départ fait partie d’un cheminement qui dirige vers de nouveaux horizons et appelle à une remise en question profonde de qui on est…

  16. Viviane dit:

    Et si chaque matin était un nouveau départ ? A bas bruit…mais détermination. Et si… allez je pousse un peu plus loin, chaque heure, chaque instant était : nouveau?
    Belle soirée à tous,

  17. Méhauté dit:

    Beaucoup de confusion en moi . J’espère faire un nouveaux départs tout changer dans ma vie et je me sent impuissant pour le faire , perdu , et je ressens de la colère au plus profond de moi d’être complètement tétanisé, bloqué par une peur profonde . J’essai de médité et souvent celà est impossible et je ne sais pas pourquoi . Bref je reste tout de même positif et je fait de mon mieux . Merci pour vos messages inspirant et qui souvent me touche . Je vous souhaite un merveilleux dimanche .NAMASTE ☺

  18. Daniel dit:

    Emu…à la lecture de ce nouveau départ, que pour moi,a l’apparence…d’une nuit étoilée…bienveillantes par leur discrètes présences…me rappellant que même dans cette obscurité ou les balises semblent absentent pour tracer un chemin de certitude, il y a une présence lumineuse disposée à préserver de ce qui n’est point indispensable que je traverse. Merci Marie.

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>