Les châteaux de miettes

On peut faire de belles choses avec des miettes. On peut les accumuler, et, un peu comme on le ferait avec du sable, leur donner la forme de notre choix. Si on est très ingénieux, on peut même bâtir de magnifiques châteaux. Des châteaux de miettes.

Le problème avec les châteaux de miettes est qu’ils ont peu de substance et qu’ils sont aussi fragiles que leur frère jumeau. L’autre problème est que si on est très créatif et motivé, le résultat peut être assez beau… Donc on finit souvent par s’en contenter, sans réaliser que leur beauté ne vient pas des miettes qu’on reçoit, ou même de la réalité, mais de nous.

C’est une grande force que de savoir retirer le maximum de tout, de projeter la magie où elle n’est pas et de faire beaucoup avec peu. Mais fondamentalement, un amas de miettes ne sera toujours qu’un amas de miettes, peu importe la forme qu’on réussit à lui donner. Et il existe tant de matériaux tellement plus nobles et plus solides qui seraient à la hauteur de nos capacités et de l’amour avec lequel on veut les modeler.

Sur ce, je vous souhaite une très belle journée!

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 724 times, 4 visits today)

22 réflexions au sujet de “Les châteaux de miettes

  1. Denis dit:

    Bonjour
    Le principe de la bonne tenu d’un enduit de surface c est la régularité des proportions des grains de sable . Il faut qu il est autant de fines que de grosses
    Et de moyennes de sortes que le liant puisse structurer efficacement le tout en s’imiscant parfaitement entre les grains. Tout n’est que poussières , l’amour est le seul liant qui dure et pérennise les structures délicates comme la chaux avec le sable . Bonne journée :))

  2. Marianne dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    C’est que du bonheur de vous lire .
    Chaque fois je reçois matin magic on le li avec mon mari et nous discutons le sujet . Nous avons compris beaucoup de choses sur nous même et nous évoluons en même temps !
    Aussi votre méditation sur l’amour …..on l’écoute plusieurs fois par semaine , on ne peut plus s’en passer :-)
    Merci de votre générosité , prenez bien soin de vous !
    Marianne et Eric

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci du partage! Et je suis vraiment enchantée de lire que vous aimez la méditation! xox

      1. colette dit:

        j aime aussi beaucoup la meditation sur l amour, Merci Marie

  3. Pierrette dit:

    Bonjour Marie-Pier,
    Ce matin, et depuis déjà longtemps, je souhaite vous remercier de tout mon coeur pour vos écrits, si beaux, justes et pertinents ! que des qualificatifs et non des jugements..
    – Beaux car j’entends qu’ils viennent de votre coeur et ils me touchent
    – Justes car à aucun moment, je n’éprouve le besoin de les contester: ils sont comme une évidence pour moi
    – Justes car, figurez-vous que chaque thème, me revoit très souvent à quelquechose que je suis en train de vivre : ceci me surprend tout le temps et m’émerveille !!

    MERCI et bonne journée à vous, pleine de lumière :-)

    Pierrette

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci chère Pierrette pour ce beau message! xx

  4. ClaireJM dit:

    Construire un château de miettes me renvoie directement à une histoire familiale : mon père était tout petit durant la guerre d’Espagne. Il était le cadet de 3 frères tous nés en automne. Une année, ma grand-mère pour pouvoir fêter ces anniversaires a patiemment gardé les miettes de pain durant des semaines, puis elle en a fait un gâteau. Magnifique, délicieux, ce gâteau. Seul l’enfant qui avait son anniversaire en premier l’a eu pour son anniversaire à lui. Les 2 autres ont profité de ce gâteau là, mais n’ont jamais eu le leur ! Je crois bien que c’est de l’amertume que j’entends dans la voix de mon père lorsqu’il raconte cela.

  5. Delphine dit:

    Bonjour et merci pour ce joli texte qui me touche beaucoup. J’ai 49 ans et je suis vraiment quelqu’un qui « retire le maximum de tout » et qui en a toujours été fière. Je « fais avec », je « ne me plains pas ». Résultat, je réalise que l’on ne me donne jamais que « les miettes » justement (j’aurais mille anecdotes à raconter…). Depuis quelques années je me recentre davantage sur mes besoins, cela vient peu à peu… avec l’âge aussi… Toujours un plaisir de vous lire ! Delphine (de Genève, Suisse)

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Ravie de te lire, Delphine! Et merci du partage.

  6. GISELE dit:

    bonjour MARIE PIER,
    les châteaux en miettes ça me parle un peu oui construire sa maison et ses 4 murs de soutien avec des matériaux nobles ça tient ,si on la construit aves des miettes ou de la récupération on perd sa maison tout s’écroule un jour ou l’autre ;dans la vie c’est pareil si on n’a pas construit notre relation de couple sur des bases solides tout s’écroule un jour ou l’autre quand la passion est passée ,la flamme s’éteint aussi, une relation se construit à deux mais pas seule , je porte mon compagnon pour tout sur mes épaules ( gestion de tout au quotidien c’est usant et lourd ) la passion s’est éteinte depuis longtemps ,et malade maintenant lui comme moi , je ne peux pas le laisser tomber, par amitié ,par compassion ,bonne journée tu nous as manquée

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci du partage, Gisèle! xx

  7. Francine dit:

    Bonjour Marie-Pier,

    Ton message d’aujourd’hui me rejoint particulièrement dans ce que je vis en ce moment. J’essayais de coller des miettes d’un semblant de relation avec une personne qui ne correspond pas beaucoup avec qui je suis, et où j’en suis, malgré que ce soit une très bonne personne. J’étais trop dans la dynamique de retirer le meilleur de tout….. Ton message m’aide à prendre conscience dans quoi je m’enlisais : un tas de miettes! Grand merci!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Magnifique! Ç’a l’air que j’ai écrit ce message pour toi. :-)

  8. Charles dit:

    bonjour !
    encore un message qui me parle :) Ma créativité m’emmène souvent dans mille directions et je « bricole » des projets avec plus ou moins de succès mais en n’allant pas au bout des choses et de leur potentiel… Et si j’en attrapais un de façon solide ? Merci pour tous ces partages. Bise

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci du partage, Charles!

    2. colette dit:

      je fais un peu comme vous , Charles ,,, bisous

  9. Emmanuelle dit:

    Ce mot est pour moi…je vis présentement une rupture amoureuse. Dans cette relation avec un homme ayant très peur de l’engagement et de l’intimité, j’avais souvent l’impression de recevoir des miettes. Mais qu’à cela ne tienne, je rivalisais d’idées créatives et d’initiatives pour m’adapter à son ryrhme, trouver des activités que nous pourrions partager sans qu’il se sente menacé et travailler sur moi-même afin d’être moins émotive, plus autonome, avoir moins d’attentes…beaucoup d’effort pour une relation qui au final a toujours menacé de s’effondrer au moindre conflit ou accrochage. Merci pour cette réflexion, je me sens plus en paix avec ma décision et je me permets d’entrevoir l’avenir différemment.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Je pense que plusieurs se reconnaissent dans votre témoignage, Emmanuelle. Merci du partage, et bonne suite! xx

  10. marie-dominique dit:

    c’est parlant….longtemps s’en conscience j’ai vécu avec les miettes d’amour qui m’étaient données, mais mon cœur se sentait vide, ma marche un pied sur le trottoir, un pied dans la caniveau. Je fleurissais comme les coquelicots sur le bord des chemins, toujours décalée jamais alignée à mon entourage, jamais sur la même longueur d’onde, je voyais toujours des soleils jamais de nuage et la pluie larmes de mon cœur finissait par venir. JE ME SUIS EPUISEE A VOULOIR ETRE AIME……. Alors j’ai offert mon cœur, mon corps j’y ai cru au grand amour le seul, l’unique, celui qui fait crépiter d’étincelle votre intérieur….. alors quand le feu sacré s’éteignait je me rêvais phoenix « mourir et renaître de mes cendres » dans un monde qui m’aime moi la vrai pas les masques fabriqués pour survivre. Alors un jour j’ai osé ouvrir les volets, les fenêtres, les portes intérieures STUPEUR J’AI DECOUVERT QUE JE M’ETAIS MOI-MEME OUBLIEE depuis ce jour , ce grand manque qui m’a habité l’enlèvement de mon jumeau, jour où je me suis terrée dans un ventre maternel sans amour, mais protégée par mon cocon d’amour divin (je suis bien vivante)
    la peur m’a quittée, je reconstruis les fondations de mon vrai moi . JE NE ME REGARDE PLUS COMME UNE MENDIANTE DE MIETTES D’AMOUR . Chère Marie-Pier avec tes messages je revisite des sentiers parcourus et chaque nouveau pas si petit soit-il est important en l’instant il ouvre d’autres portes de lumière dans mon âme pour ensoleiller mon quotidien. Tes messages ensoleillent tous les matins magiques du monde MERCI AVEC AMOUR

  11. marie-dominique dit:

    AMUSANT NON DOUBLE COMMENTAIRE ENVOYE PENSANT QUE LE PREMIER N ETAIT PAS ARRIVE MILLES ECLATS DE RIRES ET D AMOUR POUR FINIR A DEMIN AVEC LA SUITE DU PROGRAMME MERCI MON AMIE

  12. colette dit:

    le vent de la liberte souffle et fait son oeuvre en detruisant les constructions faibles, ce qui resiste au vent , cest ce qui est solide,, ce qui est solide ,,, c est l amour,,, ce qui est construit avec amour,,,
    oui, on ma deja dit que j avais une ame de poete ,,, j aime bien ecrire,, c est vrai,

    ah,, ce texte me fait penser aussi a l expression , construire des chateaux en Espagne,, cela signifie se faire des illusions,, vivre dans le reve en fuyant le reel,, la force de construire , est dans notre imagination,, revons comme Martin Luther King,, qui revait d une societe fraternelle et humaine,, revons comme Marie Pierre,,, qui est portee par sa vision de matin magique,, une comunaute de matins magiciens sages , inspires, , genereux,
    Merci Marie a la voie douce , et a la voix douce ,,

  13. DANIELLE dit:

    BONJOURS, MARIE-PIER,TON message me rejoint tres bien aujoursd’hui .JE me sent comme une grosse montagne de miettes. JE viens de perdre ma mere et c’est un grand vide pour moi.QUATRE fois par semaines j’allait au CHSLD. JE passait 3a4 hrs avec ma mere. AUSSITOT quelle entendait ma voix elle disait : AH!!! tu est arrive. JE lui demandait veut tu que je coiffe tes cheveux elle me répondait oh oui. ET aussi je lui mettait son parfum prefere , et surtout son cafe avec ses chips. DE belles promenades ont n’a faites. DEPUIS le jour de son deces, je suis incapable de pleurer je suis triste et en dedans de moi c’est comme si j’etait pour exploser. JE ne sait pas comment reagir a tout ca.

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>