Commencer par le corps

Quand vous êtes tendu et que vous vous sentez déconnecté, vous essayez probablement l’une ou l’autre des techniques suivantes :

– Vivre le moment présent
– Méditer
– Faire la liste des choses qui vont bien
– Ne pas penser à ce qui vous préoccupe
– Prier

Ces approches amènent souvent le soulagement désiré. Mais peut-être avez-vous remarqué qu’il y a des moments où ça ne fonctionne simplement pas – ou difficilement. C’est comme si vos pensées étaient de petits animaux sauvages qui n’avaient aucunement l’intention d’être domestiqués. Toute relaxation semble impossible, car vous avez l’impression de porter une bombe à retardement qui pourrait exploser à tout moment.

Si c’est ce que vous vivez présentement, voici une suggestion (qui ne vous étonnera pas, puisque c’est le titre du message) : commencez par votre corps.

Quand le mental se déchaîne, ça amène un stress physique, qui amène ensuite nos pensées à être encore plus chaotiques, ce qui fait augmenter notre tension encore davantage, ce qui rend notre mental encore plus actif… C’est un cercle vicieux. Souvent, on peut y mettre fin en calmant nos pensées. Mais parfois, le momentum est tellement fort et on est tellement chargé d’énergie nerveuse que c’est beaucoup plus simple de passer par le corps en premier – de commencer par faire détoner la bombe (ou la désamorcer, quand c’est possible), si vous voulez.

Pour ma part, j’aime beaucoup l’acupuncture, les bains scandinaves (alterner entre le chaud et le froid plusieurs fois), les massages, diverses techniques de respiration. Il y a une foule d’autres approches, bien sûr. Et si souvent, la plus grande chose à faire serait simplement de vivre nos émotions… On croit qu’on devrait penser plus positif ou méditer, mais ce dont on aurait vraiment besoin est d’évacuer l’énergie qui nous habite en prenant un cours de boxe ou en se permettant de pleurer.

Commencer par le corps, par le physique, peut donc être la meilleure façon de se libérer. Et une fois que la tension est diffusée et qu’une certaine harmonie est installée, on a une nouvelle assise, une nouvelle traction, et on peut choisir dans quelle direction on oriente nos pensées.

C’est ce que je vous propose aujourd’hui. :-)

Sur ce, je vous souhaite une superbe journée! (Si vous aimez le thème du jour, peut-être aimerez-vous également cet article que j’ai écrit l’an dernier.)

XOX

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 3 079 times, 2 visits today)

9 réflexions au sujet de “Commencer par le corps

  1. Renée dit:

    Merci à vous et à mes anges guides de lire cet article et celui de l’an dernier que vous avez annoté. Je demandais justement un signe aujourd’hui et pouf je vous reçois ce soir au Québec sur ma tablette . Je vis depuis quelques années une vie déclinante ,mon époux ayant une maladie respiratoire dégénérative en plus diagnostic de cancer de la gorge il y a un an. Une question de temps 1-3…mois jours…..très fort résistant. Je l’aime mais le deuil ce fait du vivant et là je suis rendu à désirer que cela s’arrête. Nous discutons beaucoup. Pas de culpabilité aucun problème. Mais je suis épuisé c’est une souffrance lourde pour les deux. Je veux de nouveau reprendre ma vie aussi et ce soir un message de continuer et de me faire confirmer qu’à date je réussis assez bien ma route. L’espoir de jour meilleur d’assumer et de vivre pleinement sans rechercher la perfection,ne rien cacher. Je suis humaine et je ne suis pas seule.

  2. Béa dit:

    Je suis entièrement d’accord avec cela, le corps est le lieu où tout se passe et le lien avec le mental qui tourne en rond.
    Le plus difficile est justement d’avoir la volonté pour bouger, se lever, s’habiller… Quand la mise en route est engagée, tout s’ajuste. Pour démarrer le processus… Ne plus penser, agir.
    Merci pour ce message. Namaste

  3. Pierre-Luc dit:

    Bonjour… Merci de placer « un mot » sur ce que je fais depuis longtemps. Lorsque je suis tendu, j’ai juste une envie de soit courir comme Forest Gump ou soit jouer de la batterie comme si j’étais dans le show de l’année. Il est vrai que lorsqu’il y a une tempête dans nos pensées, il est difficile de passer par là pour la calmer. Commencer par le corps, pour moi, me permet de dépasser certaines limites. Merci pour la réflexion.

  4. Louise dit:

    Et voilà…encore une fois…le petit message magique de ce matin amène en moi la confirmation que ce que je fais pour mon corps en ce moment…est la bonne chose. Et oui ! je m’entraine dans un gym et j’adore ça (mon corps aussi !) Je focus et fais mes choses par moi-même comme je le ressens. Ça me détend (surprenant) bien plus en ce moment que de méditer, faire du yoga où tout autre discipline que je faisais pour TENTER de me relaxer, revenir à moi et faire taire le mental. Merci Marie-Pier encore une fois. Pour tous les messages inspiré. Garde ce contact…tu es une lumière pour chacun de nous. Des gens comme toi, nous en avons besoin sur cette terre.( je l’ai déjà dis dans un précédent message mais je le redis à nouveau) :-)

    Nous ne remercions jamais assez les gens qui sont inspirant.

  5. Nicolascete dit:

    « Et si souvent, la plus grande chose à faire serait simplement de vivre nos émotions… »
    Je dirais même que c’est la SEULE chose à faire ici sur Terre.

    Pour reprendre le début du texte, lorsqu’une émotion est vécue, on
    – Vit le moment présent
    – Est intensément présent à soi-même (être son propre présent, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire)
    – On laisse de la place à ce qui a toujours été serein en nous
    – En évacuant ce qui est devenu inutile
    – En bref, on se permet de vivre ce qui est bon et fait pour nous.
    C’est une offrande que l’on se fait directement plutôt que de prier le spirituel.

    Après avoir pleuré un bon coup, le nombre de libérations, d’informations qui circulent à une vitesse vertigineuse, dépasse tellement mon entendement que vivre mes émotions (on pourrait appeler cela VIVRE tout court) m’est largement plus efficace que toutes les anciennes techniques que j’ai pu utiliser, souvent par fuite d’ailleurs.

    Merci Marie-Pier encore une fois. Je trouve beaucoup de tes textes géniaux dans l’énergie que tu insuffles par les mots.

    Nicolas

  6. Serge de Repentigny dit:

    Bon matin Marie-Pier, c’est tellement bon ce que je viens de lire , je viens tout juste de comprendre et surtout d’en prendre conscience , que ça commence par mon corps … Hier, c’était une journée comme rien ne fonctionnait , et cela a continué jusqu’au coucher , je voulais aller marcher avant de me coucher et je me suis endormi sur ma causeuse , je venais de manger un bol de céréale, et en me réveillant , en plus le bol à terre et cassé , et j’ai juste accueilli ce qui était là , et ensuite j’ai décidé d’écrire dans mon cahier mes gratitudes de la journée , et je lis ton Matin Magique ce matin , si c’est pas de la magie , je me demande c’est quoi , et ce matin je commence par faire mes exercices et d’aller courir un peu , pour justement prendre soin de mon corps , je me sens déjà mieux rien que d’y penser , je retiens celle-là … Et ça tourbillonnait pas à peu près dans ma tête hier , et plein de mauvaises nouvelles avec mes clients … donc ce matin je commence par mon corps … On verra bien …. Je crée une magnifque et miraculeuse journée pour moi et tous ceux que je vais rencontrer aujourd’hui … Merci , merci , merci Marie xx

  7. danielle dit:

    bonsoir
    merci parfois on ne peut rien faire du tout :même pas pleurer …
    alors que faire pour sortir de cette impasse

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>