Vous avez déjà gagné le trophée

Vous avez déjà remporté le trophée. Le grand trésor que vous pensez obtenir en arrivant au bout de votre quête, il est déjà vôtre. Votre nom est inscrit dessus depuis toujours, avec un petit cœur de chaque côté.

C’est la chose qu’il est si difficile de comprendre… Qu’au niveau le plus fondamental, il n’y a rien à prouver ou à mériter. Car dans la grande pièce de théâtre terrestre, il y a des conditions, des imperfections, des échecs et des succès. Dès notre jeune âge, nous apprenons qu’il y a un gagnant et un perdant, et l’amour que nous portent les êtres autour de nous varie selon nos comportements. Ces règles sont tellement omniprésentes qu’elles finissent par nous rentrer sous la peau. Nous oublions que nous ne sommes pas d’ici… Que ce monde est notre chez-soi, mais qu’il n’est pas la vérité.

Donc oui, au niveau le plus profond, vous avez déjà remporté le trophée. Ça peut sembler trop beau… Trop facile. Mais rien ne peut être «trop beau», car la beauté ne tend qu’à se transmettre et à s’amplifier. Et ce qui est «trop facile» est de perpétuer ce mensonge d’insuffisance et de petitesse qui nous amène à vivre les poings serrés et, bien souvent, à se créer un monde qui finit par le refléter.

Donc oui, vous avez déjà gagné. Vous pouvez décroiser les bras, ouvrir les mains et vous détendre dans cette inconditionnalité. Vous pouvez foncer avec tout votre enthousiasme – non pas pour augmenter le sens de votre valeur, mais pour le plaisir de vous exprimer. Et avec toute l’énergie et la tension libérées ainsi, peut-être aurez-vous naturellement envie de porter le monde contre votre cœur et de faire ce qui est en votre pouvoir pour l’illuminer. Car si on accepte qu’on est assez grand pour recevoir, on accepte, automatiquement, qu’on assez grand pour donner.

Sur ce, je vous souhaite une belle journée!

xx

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 1 499 times, 9 visits today)

7 réflexions au sujet de “Vous avez déjà gagné le trophée

  1. Barbara dit:

    Bonjour !

    Et oui ! nous serions des êtres complets. Mais des êtres qui se coltinent la matière donc c’est pas fluide. Mais je ne désespère pas, du haut de mes 60 ans passés, j’ai l’impression, tout doucement, de sortir de la brume. Alors merci pour ce beau texte qui dissipe un peu plus les nuages.

    Bonne journée à tous

  2. Lilianne dit:

    Je suis tout à fait en accord avec ce texte. Ce qui est difficile de comprendre parfois, c’est que nous demandons à l’Univers… et comme si nous ne faisions pas confiance, nous commençons à nous battre pour obtenir ce que nous voulons plutôt que de lâcher prise et laisser l’Univers agir. J’ai expérimenté en fin de semaine. J’ai sorti quelques cartes de Tarot et la réponse était d’arrêter de me battre et de surveiller. Donc, j’ai fait une demande, j’ai mis mon attention sur autre chose et la réponse est arrivée au moment ou je m’Y attendais de moins. Quand j’ai envi d’avoir une pensée négative envers quelqu’un, je me dis: il est de ma famille et je n’ai pas à lui en vouloir. Merci pour ces beaux textes.

  3. Sylvie dit:

    Encore un beau texte inspirant, chère Marie. Je le sens si fort, il résonne dans tout mon être. La vie est ainsi faite et c’est ce qui la rend belle. «Décroiser les bras, ouvrir les mains et se détendre dans cette inconditionnalité»…..et vivre. Parfois, je suis tellement tendue que quand j’arrive à décrocher je sens les possibilités qui s’ouvrent à moi. Je te lis depuis très longtemps et chacun de tes textes m’apportent toujours un petit plus au quotidien. Merci à toi et à toute la communauté de matin-magicien(ne)s.
    Respect! Sylvie

  4. Marie Helene dit:

    Merci pour vos encouragements pendant que tout s’effondre après avoir pourtant fait preuve de bienveillance, patience, conciliation. Il est temps de reprendre les rênes de ma vie quand l’autre m’a emmenée à la catastrophe durant ma confiance aveugle, me gardant sous emprise avec des monuments. Aujourd’hui je choisis de retourner le miroir qu’il me tend . Alice quitte le Pays des Merveilles et plonge de l’autre côté du miroir pour révéler les Vérités cachées au grand jour. Namaste

  5. Dominique Letellier dit:

    Félicitations. J’ai beaucoup aimé ce texte, sa fluidité, son énergie douce et tellement belle et juste. J’adhère complètement sur le fond. Chapeau ! le message n’est pas facile à passer.

  6. claudette fournier dit:

    Merci Marie-Pierre de me dire les paroles que j’attendais c,est magique

  7. Henriette dit:

    Qui a raison? Celui qui part ou celui qui reste?
    Réflexion sur la « séparation « ….
    Je reste, je fais des compromis, je m’oublie, j’attends que ça passe, je me dis qu’il y a quelque chose que je ńai pas compris que je ne sais pas, je me dis aimé sans condition, je me dis c’est ça la vie!
    Je pars, je fais ouf! Enfin, je respire, je retrouve mon espace, je suis bien, je m’organise, je me sens en vie! Mais ai-je oublié quelque chose, je n’ai pas fait ceci ou cela, c’est mieux la stabilité, c’est mieux à deux, avec l’âge on a besoin de s’aider…..j’ai près de 70 ans…? Mais qui as raison? La raison de quoi?
    Je dois sortir marcher, je vais marcher…..

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>