«Intentionaliser» sa vie

Le fond même de l’univers, à sa source, ressemble à une sorte d’énergie pure, malléable selon les intentions - James Redfield -

(Peut-être aimeriez-vous écouter la version audio du message plutôt que de le lire à l’écran? Vous n’avez qu’à cliquer ici pour la télécharger.)

 

Je me suis fait couper les cheveux il y a quelques mois, lorsque j’étais à Bali. Rien de majeur… Du moins, c’est ce que je croyais. J’ai demandé qu’on m’enlève les pointes sèches, sans plus… Ce n’est pas à Bali, l’île des déesses aux cheveux lisses, que je ferais sculpter ma masse de boucles. Surtout que j’avais des séances photo les semaines suivantes et que je ne voulais pas de mauvaise surprise avant.

Eh bien, la coiffeuse m’a vraiment pris au mot : elle a effectivement coupé mes pointes sèches… Absolument toutes mes pointes le moindrement un peu sèches! Disons que j’ai eu un petit choc quand mes cheveux ont séché et que j’ai vu le résultat… L’humidité aidant, je me suis retrouvée non pas avec ma longue crinière de sirène habituelle, mais avec une méga bouboule de cheveux frisés – maintenant glorieusement immortalisée sur quelques centaines de photos.

Bref… :-)

Après la coupe (et avant que mes cheveux sèchent et me révèlent leur nouveau visage…), je regardais les boucles dorées qui gisaient sur le sol, et j’ai été étrangement touchée. Voyez-vous, j’ai réalisé que ces cheveux avaient probablement été attachés à moi pendant trois ou quatre ans – le temps de passer de la racine jusqu’à la pointe. D’une certaine façon, on pourrait dire qu’ils étaient imprégnés de mon passé. Et pendant que je les regardais, je me disais que j’aurais si facilement pu transformer cette coupe en un beau rituel d’allègement et laisser aller les vieilles énergies des dernières années avec chaque coup de ciseau, symboliquement, pour redonner du «rebond» tant à ma vie qu’à ma chevelure. Oui, j’aurais pu laisser aller ces cheveux secs et usés comme un serpent laisse une vieille peau, et cultiver cette intention dès le moment où j’avais appelé pour prendre rendez-vous.

Question : comment pourriez-vous transformer les actions banales de votre quotidien en rituels sacrés? Comment pourriez-vous «intentionaliser» votre vie? (J’intentionalise, tu intentionalises, il intentionalise, nous intentionalisons…)

Je ne sais pas pour vous, mais ce sont des questions qui m’habitent ces temps-ci… C’est parfois seulement après coup que je le constate, comme avec ma coupe de cheveux (en passant, j’en suis finalement venue à aimer ma nouvelle bouboule, contre toute attente…), mais on peut ajouter une dimension si riche et si profonde à notre vie simplement en prenant un petit moment pour former des intentions claires lorsqu’on se lance en action. En fait, on pourrait dire que les actions ne sont que des coquilles – des structures vides, à la base… Et c’est l’énergie dont on les remplit qui leur donne vie et qui les définit. Ce n’est pas toujours perceptible dans l’instant, mais je pense qu’on peut tous ressentir, intuitivement, que l’impact est bien réel et profond.

Donc, comment pourriez-vous donner un peu plus de ooomph aux actions que vous faites régulièrement? Et dites-moi, comment pourriez-vous y mettre encore plus d’amour, spécifiquement?

Voici quelques exemples :

– Quand on prend une douche, permettre à l’eau de nettoyer les lourdeurs émotionnelles et le stress autant que les impuretés physiques
– Allumer une chandelle en travaillant, et l’allumer en l’honneur des personnes à qui s’adresse notre travail – ou en l’honneur de personnes qu’on sait souffrantes
– S’habiller et soigner notre apparence avec l’intention non pas nécessairement de plaire, mais d’être porteur de beauté et de grâce pour les personnes qu’on rencontrera (ou pour célébrer le temple sacré qu’est notre corps, tout simplement)
– Marcher avec l’intention de s’ancrer à la planète et à la vie chaque fois que notre pied touche le sol (ou pour déposer un peu d’amour dessus)

Les options sont, bien sûr, infinies.

Le paradis n’est pas un lieu ou une chose qu’on voit avec les yeux, mais un état qu’on ressent. Et quel état pourrait être plus paradisiaque que l’amour… qu’une intention de générosité envers soi et envers l’autre? Que pourrait-il y avoir de plus précieux que le sens du sacré, le sentiment d’être pleinement chez soi et connecté où l’on est? On cherche parfois le sens de notre vie, mais on pourrait dire que c’est nous qui le lui donnons. L’élément si précieux, si magique, qui semble manquer à l’équation, c’est nous qui l’avons.

Donc oui, on aime bien les grands rituels, les grands événements, et on peut avoir envie de rêvasser à ceux-ci, et de retenir un peu notre respiration en attendant. Or, ce qui les rend grands, c’est surtout l’intention avec laquelle on les vit. Et si on choisit de cultiver une grande intention pour les petites choses, elles deviennent automatiquement grandes, elles aussi.

Bonne journée!

xox

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 3 818 times, 14 visits today)

39 réflexions au sujet de “«Intentionaliser» sa vie

  1. anne-laure dit:

    Bonjour Marie-Pierre, merci pour ce joli texte plein de grâce. Je me reconnais dans votre démarche de petits rituels à multiplier comme autant de lumières.

    Chaleureusement,

    Anne-Laure

  2. Livia d'Angelo dit:

    Bonjour Marie Pier
    Je te suis depuis longtemps (très longtemps en fait) et le moindre de tes textes me parle jusqu’au coeur de mes cellule. Ce sont des textes que je pourrais écrire moi même et que sans doute j’aurais besoin d’écrire mais ceci est une autre question (je suis très interpellée de lire ce matin magique alors que il y a 3 jours j’étais en train d’écrire un article sur comment ritualiser son quotidien, comment ajouter du sacré à chaque petit instant)
    Je voulais juste te dire que ce dont tu parles à propos des cheveux qui portent l’empreinte vibratoire de que nous avons vécu émotionnellement est totalement fondé et que une pratique commence à se répandre qui permet de bénéficier énergétiquement de cet allègement dont tu parles. Il s’agit de la couoe énergétique ou vibratoire, pratiquée par certains coiffeurs spécifiquement formés et spécialisés en énergétique du cheveu. Si cela t’intéresse je t’invite à lire les 2 articles publiés récemment sur mon blog à ce sujet sur
    http://Www.santeholistique3c.com/auquotidien/ à la rubrique événements.
    Je tiens à te dire que je te trouve lumineuse, belle, inspirante et que j’espère que la vie nous permettra de nous rencontrer et d’échanger de vive voix.
    A bientôt
    Hélène Livia

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Ha ha, j’ai failli intituler l’article « Ritualiser sa vie » — nous aurions été jumelles d’articles. :)

      Merci pour l’info sur la coupe énergétique (et tous tes bons mots)!

      xx

      1. christine marie-Ange dit:

        bonjour
        ici (en France) la coupe énergétique a été développée par Rémi Portrait (site: http://www.remi-portrait.com), depuis déjà une bonne quinzaine d’années. Dans toutes les régions on peut trouver des coiffeuses ou coiffeurs formés par Rémi. Pratiquant exclusivement depuis 10 ans ce genre de coupe, je peux t’assurer que cela fait faire de merveilleux pas dans l’avancement de la vie, et que vielles mémoires émotionnelles peuvent se libérer, avec l’intention bien sûr. Le cheveu est relié directement aux reins (mémoire, eau, énergie ancestrale…).
        Tout de bon dans l’avancement de ta vie, et donc de la nôtre, nous sommes tous reliés.
        Dans le plaisir et la joie du partage,
        christine

  3. Francoise dit:

    J’ai bien lu votre interprétation de vous être fait couper les cheveux .elle est très belle et tellement réaliste . Mais alors comment interprèteriez vous le fait de se laisser pousser les cheveux ? Ce n’est pas le fait de vouloir alonger virtuellement une période de sa vie ! Car je l’ai fait après une rupture qui m’a fait profondément souffrir. Mercî de votre réponse . Cordialement. Françoise

  4. Carine M dit:

    Je partage mon expérience du 20 avril de cette année :
    Un jour j’ai décidé de me m’offrir une coupe énergétique dès l’instant où a commencé le processus : la veille mon rêve me parlait de racines, puis je jour J le choix de l’huile essentielle était en accord avec le reste tout dans l’émotion….. ça était tout un rituel… tout était relié…le choix l’huile essentielle guidée par son odeur qui correspondait à l’émotion, à la couleur, mes racines familiales etc…..
    Mon corps réagissait en basculant d’avant en arrière à chaque coup de rasoir comme s’il se réajustait et pour finir la coupe relaxante et là je me suis sentie me dépouiller, une mise à nue sur la femme que je suis, comme si je donnais le droit à ma sensibilité, à mes émotions d’être…tout simplement comme si je m’autorisais à être sans me cacher derrière un écran et laisser mon être accueillir toutes les informations sans jugement…
    Belle Journée à vous
    Carine M

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci du partage, Carine! Ç’a semblé être toute une expérience…

  5. Myriam dit:

    Bonjour Marie_pier

    C’est drôle,c’est exactement ce que je fais depuis quelques temps.Un besoin d’agir _ encore plus ds le présent.
    J’ai laissé entrer ds ma vie:de la musique_ cours de musique 1 à 2 fois par semaine_1 heure de route,aller_retour.Musique portugaise et brésilienne.Mon instrument est un gros tambour.
    Bref, j’ai eu besoin _par ce que compris_qu’il me fallait penser à moiet à me faire plaisir .
    Et donc,ds la vie de tous les jours, pour m’ancrer encore plus,je
    _allume des bougies,avec une pensée pour ëtre proche ou pas,pour la planète,pour mes guides spirituels ou pas (dont tu fais partie Marie_pier)….
    _jE prends plus de temps pour moi , ds la salle de bain
    Je cueille des fleurs et je mets des décorations_que je fais moi_même,ds ma maison.
    _je remercie chaque légumes ou fruits cueillis ds mon verger et jardin et je dis à tous :être, animaux, vé gétaux que je les aime.
    J’essaie tout simplement d’être en phase avec moi_même et notre Mère la Terre.
    Bien à vous tous.Cultivons notre bien_être en ce faisant plaisir.ça ouvre de multitudes portes .bises Marie _ pier et à vous tous.

    1. Sylvie dit:

      Vraiment beau tes écrits

    2. Marie-Pier Charron dit:

      Magnifique… Merci du partage Myriam!

  6. Nathalie dit:

    Merci et sois bénie. Biz

  7. Claire dit:

    Juste envie de te dire merci Marie-Pier, pour le partage de ces pensées douces, réconfortantes et profondément ressourçantes… merci

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bienvenue Claire!

  8. Mariette dit:

    C’est le deuxième texte qui arrive juste au bon moment. J’ouvre, je lis et bang c’est ce que j’avais besoin d’entendre. Dans ces moments-là je me rends compte que la vie, l’univers réponds à ma demande qui vient du fond du cœur. Merci Marie-pier de continuer à écrire. Tu sèmes beaucoup de petites graines dans les cœurs.

  9. Linda dit:

    Très beau texte, de belles réflexions, je fais ces gestes depuis quelques temps et ça m’apaise vraiment. Bonne journée.

  10. Pierrette dit:

    Merci Myriam départager avec nous,belle réflexion
    Marie-pier,si tu savais comme j’apprécie tes textes audio
    Car s’ils sont longs c’est plus difficiles pour moi
    Je t’aime Bonne et belle journée tout le monde

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Contente que tu apprécies les audios!

  11. martine dit:

    j’ai eu aussi les cheveux long en février et j’ai demandé à les couper court. elle me les as pas coupé aussi court que je le voulais …ouf car j’ai eu peur le temps de m’adapter. on dirait que pour les femmes, les cheveux représente la beauté, la séduction et là j’en avais perdu snif.
    j’ai maintenant les cheveux aux épaules (au lieu du milieu du dos) et je recommence a me sentir féminine. bon ca doit être dans la tête.

  12. Lamyrah dit:

    Merci pour ce message qui tombe à point. C’est toujours un bonheur de t’entendre .
    Tu as raison, l’intention, donne à nos vies une touche magique une sorte de valeur ajoutée au moindre de nos gestes . Merci de m’y faire penser.
    Passe une belle journée

  13. Danièle dit:

    Bonjour Marie-Pier,

    Tu m’as tellement fait rire avec tes cheveux en bouboule.
    Merci aussi pour nous apporter tant et cela si généreusement, déjà, je l’accueille comme un beau cadeau dans mon quotidien et je l’apprécie beaucoup.
    Dans ma vie qui est plutôt routinière, je la transforme avec la poésie, j’y vois le merveilleux, l’énergie qui sous-tend mes actions, l’amour qui en est le moteur.
    C’est une joie de lire les propos édifiants des matin- magiciens, cela m’apporte de l’enrichissement, de la réflexions, de l’encouragement.
    Moi aussi, je t’aime, merci à tous.
    Bonne semaine.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci Danièle!

  14. Nicole dit:

    Votre texte me rejoint. N’avons-nous pas toujours une intention dans tous les gestes que nous posons… Peut-être qu’elle ne se révèle pas toujours à notre conscience .Lorsque je mets ma demeure propre c’est pcq je veux m’y sentir bien et bien accueillir mes invités. Lorsque je marche en forêt c’est pour me retrouver dans la beauté, le calme, la sérénité, faire corps avec elle et la remercier de pouvoir y déposer les pieds et mon âme. Si je prends soin de mon corps c’est pcq’ il est un temple et que malheureusement je l’oublie trop souvent. Je crois que l’intention demeure qu’elle soit consciente ou inconsciente et qu’il ne faut pas décortiquer chaque geste que nous posons, j’ai remarqué que nous le faisons lorsque quelque chose nous a déplu ou insatisfait, nous y cherchons un sens, une explication, mais pour moi la vie est un mystère que j’aime! Bonne journée à vous!

  15. gisele dit:

    bonjour Marie Pier ,
    très beau texte ,j’aime bien changer de tête lorsque je vais chez la coiffeuse , cela me fait plaisir ,d’être bien dans ma peau prendre soin de soi c’est bon pour le moral ,on se sent pousser des ailes ou quand je vais faire un soin de peau c’est un bonheur, une relaxation de vivre ces doux moments de bonheur; merci pour ces moments de partage bisous gisele

  16. philippe orion..... dit:

    merci et grand merci a toi MARIE-PIER, pour c est echange .OUI mon somme cocreateur de tout se que fait notre chemin de vie .J e l ai tout partculierement vecu et vie encore, changeont notre facon d emettre nos pensees ,paroles et actions.Soyon les maitres du jeu,les cartes nous les avons toutes en mains.
    ET la vie vous repond dans la bonne direction,enfin c est ce que je pratique tousles jours depuis que j ai inpregnier toutes mais celulles, et la vie est bien plus douce.
    Bises fraternel a toi MARIE-PIER et a vous tous.

  17. Den dit:

    Merci Marie-Pier,
    Pour ce beau texte très inspirant, donner présence aux actions que nous posons, voilà que ce matin, je planifiais ma nouvelle coupe de cheveux, ma coiffeuse habituelle sera en vacances et cette fois-ci, ce sera recommencer à énumérer mes goûts et le changement, je vais en profiter de mettre un rituel à chaque coup de ciseau qu’elle exécutera sur ma tête, je pense immédiatement à liberté….je délaisse ce qui est encombrant pour la nouveauté. Merci de nous inspirer! ça tombe toujours à point au moment présent.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Super. Bonne coupe!

  18. Gaétane dit:

    Prendre soin de son apparence pour propager la beauté et la grâce est une intention magnifique! Merci Marie-Pier pour tes réflexions si bien senties!

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Bienvenue Gaétaine!

    2. Diane dit:

      Moi aussi j’ai aimé cette image!!
      Nous faisons parti de l’univers après tout, pourquoi ne pas participer à le rendre meilleur et plus beau? Il n’y a rien de prétentieux là dedans.

  19. Lynn S. dit:

    Un grand Merci Marie-Pier!
    Très heureuse de te retrouver et de pouvoir renouer. Après un bon moment, je suis de retour parmi vous… Et Toi chère Marie-Pier, tu es toujours là avec un ‘new look’ dans tous les sens du mot, et surtout avec tes articles si authentiques et inspirants!!

    Bien hâte de te voir à nouveau à présent,
    Namaste <3

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Ravie que tu sois du nombre, Lynn. :)

  20. LIANOU dit:

    J’ai bien aimé ce message, car il m’a rappelé quelque chose : j’avais assisté, en 1993, à une conférence de Rémy Portrait, coiffeur psy, qui préconisait de « couper les cheveux pour se débarasser de son passé » ; alors, malgré le prix exhorbitant de la coupe, j’ai fait ça après ma séparation et juste avant que mon divorce ne soit prononcé ; il m’a dit « voulez-vous que je vous coupe 5, 10, 20 ans, ou plus ? » ; j’ai fait tout couper ou presque, et au fur et à mesure que les cheveux tombaient au sol… je me sentais de plus en plus légère ! je suis repartie comme rajeunie, bien dans ma tête comme dans mon corps !
    PS : depuis, j’ai refait pousser mes cheveux, mais je les fait couper une fois par an pour les avoir toujours mi-longs, car j’aime les avoir à cette hauteur car je peux faire un chignon ou une natte (petite).

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci du partage! Et moi aussi, j’aime les porter en chignon. :)

  21. Danielle Morency dit:

    Après une operation importante, , on peut dire que intentionaliser sa vie, est de circontance aussi! Ouff, pas facile de laisser aller,,,
    comme je l ai compris la vie nous envoie un signe pour redefinir notre univers,,, on se donne de nouveaux défis et de nouvelles intentions,,, on avance , en prenant conscience de tout notre être qui porte comme tu dis nos vieilles histoires etc,,,
    on a des surprises qu on ne pensait même pas!
    Beau texte ,beaucoup de sens!!

  22. Guylaine Beauregard dit:

    Un message qui frappe à la bonne porte…
    À la veille de la retraite, je ne peux être plus animée et anxieuse d’en finir. Autour de moi, plusieurs ont fait le grand saut et rapportent de belles réunions d’amis, voyages, plaisirs partagés. Pour moi, ce passage ne sera qu’une journée où je ne me rendrai plus au travail. Rien de spécial m’attend. Et comme je ne savais pas trop comment prendre les choses, voici que ton texte m’apprends à faire moi-même de cet événement, un gros spécial. Le bonheur de la retraite, il se retrouve dans mon cœur et ce n’est que moi-même qui saura l’exploiter. Plutôt que d’avoir un peu d’amertume et de me sentir oubliée, je vais regarder en avant avec mes yeux à moi, et je sais, après lecture de ton texte, que je saurai découvrir des trésors. Merci Marie de nous soutenir lorsque les idées s’assombrissent. xxxx

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Que c’est beau et doux à lire, Guylaine…

      Je te souhaite un magnifique début de retraite.

      Tellement heureuse que tu fasses partie de la communauté!

      xx

  23. Diane dit:

    Merci Marie Pierre de me faire penser d’intentionaliser ma vie, comme tu dis. C’est vrai que ça fait du bien de mettre du sacré dans les petits gestes du quotidien sans attendre de Grands moments!
    Bonne semaine à toi aussi!!!

  24. Hélène dit:

    Bonjour,

    Marie-Pier, j’adore vous lire, vous me faites du bien.

    J’arrive tout juste d’un pèlerinage en marchant sur le Camino frances vers Santiago de Compostella. Une expérience plus qu’extraordinaire! Une expérience de vie enrichissante, remplie d’amour pour soi!

    Tout au long de mon périple, il y avait des intentions: j’offrais mes pas de la journée à une personne qui se battait contre la maladie, ou aux gens de ma villes qui affrontaient les inondations du printemps. Ou encore, quand j’ai déposé les pierres, remplies d’intentions, au pied de la Cruz de ferro. Mais pour moi le geste que j’ai posé, ou si l’on veut, le rituel que j’ai fait à la toute fin de mon périple, a été de laisser mes bottines au bout du chemin, au bout de la terre. Pour moi ces bottines, MES bottines, m’avaient si bien servie qu’elles pouvaient maintenant se reposer au bord de la mer. Elles m’avaient permise de marchant sur plus de 500 km, elles avaient assez voyagé.

    Oh! Elles auraient très bien pu me servir encore, elles étaient « encore bonnes ». Mais ce geste avait aussi une autre intention. Il me permettait de me détacher, de m’alléger, de mettre un point final à mon pèlerinage. J’étais arrivée au bout du chemin, ce n’était donc plus nécessaire de les « trainer » dans mes baggages.

    Hélène

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Quel beau partage… Un grand merci chère Hélène! xx

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>