«J’ai fait appel à son âme…»

-  -

Bon mardi!
Je vous écris au son d’un déluge (la photo ne lui rend vraiment pas justice…). Heureusement, j’étais dans un resto avec mon ordi au moment où ça a commencé. J’ai accès à de la nourriture et à une salle de bain, alors tous mes besoins sont comblés! ;-)

Vous savez comment des orages peuvent commencer soudainement, puis s’arrêter tout aussi subitement une demi-heure plus tard, même si la pluie ne semblait pas près de s’en aller? Eh bien, disons que ce n’est pas tout à fait ainsi à Bali… Quand ça commence, ça peut durer des heures, et des heures, et des heures.

Oh, et vous savez comment après un déluge de trois ou quatre heures, on ose sortir sans parapluie… On regarde le ciel apparemment inoffensif, et on se dit «Non, mère Nature n’oserait pas…». Eh bien, chers amis, mère Nature n’a aucune inhibition, ici. Ce n’est pas qu’elle est dure ou cruelle… Non, je constate simplement que ses priorités sont très claires, et que mes souliers n’en font pas partie. :-)

Sur ce, voici le miracle du jour, que j’ai réussi à garder au sec pour vous. Je crois que vous l’apprécierez énormément, particulièrement si vous vivez un conflit.

 

«J’ai fait appel à son âme…»

Un jour, ma superviseure m’a donné un mandat que j’ai réalisé avec joie et succès. Mes collègues m’avaient félicitée pour ce beau résultat.

Mais ma superviseure, voyant tout l’amour que je recevais, a décidé de m’enlever ce mandat et de le garder pour elle. Cependant, comme elle avait beaucoup d’autres tâches à accomplir, elle n’a pas réussi à conserver cet effet de réussite et de félicitations autour d’elle. Après, elle a tout fait pour me rendre la vie insupportable.

J’ai vécu beaucoup de colère envers elle. Et chaque fois que je la croisais, j’aurais voulu l’injurier sans fin. Un sentiment négatif m’habitait. Je me sentais tellement mal qu’un jour je me suis dit : «Dans le fond, c’est à moi seule que je fais du mal en restant avec cette colère».

C’est là que j’ai fait appel à l’inspiration divine, car je n’arrivais pas à décolérer. J’ai demandé de l’aide pour régler cette situation destructive. Et la vision qui m’est venue est : comme elle ne comprend pas ta peine, fais appel à son âme, qui est universelle et qui saura créer une ouverture vers la paix.

Alors après, lorsque je la rencontrais, j’essayais de visualiser son âme qui, dans ma tête, était représentée par un coq au-dessus de sa tête. Cela me faisait beaucoup sourire et enlevait toute colère à l’intérieur de moi.

Un beau jour, alors que je me sentais mieux, je l’ai approchée et lui ai dit : «Ça doit être très difficile pour toi de plaire à ton supérieur et d’être aimée par ton équipe. Tu n’as pas un rôle facile entre l’arbre et l’écorce». Elle m’a serrée très fort dans ses bras. Je venais de toucher à son âme.

Et c’est là que j’ai vraiment compris que chaque être humain a vraiment besoin d’être aimé. Juste cela… et tout cela en même temps.

Et après, elle se sentait tellement bien – quelqu’un l’avait comprise – elle n’arrêtait pas de me combler de cadeaux et d’encouragements.

Cette expérience de vie a été difficile, mais elle m’a fait avancer dans ma façon de voir les événements.

Caroline, Canada

Et si c’était à votre tour de partager un de vos miracles avec nous? Lorsque vous serez prêt(e), vous n’aurez qu’à aller ici (Un grand merci à l’avance…)

Sur ce, je vous souhaite une superbe journée!

signature marie

P.-S. Si vous avez envie de commenter le miracle, je vous invite à écrire un petit mot dans la section «Partager un commentaire» en bas de la page. J’ai hâte de vous lire! :)

P.-P.-S. Je ne suis pas très prolifique, mais je mets occasionnellement des photos et des vidéos de mon voyage sur la page Facebook de Matin Magique. N’hésitez pas à venir y faire un tour si vous en avez envie.


Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

9 réflexions au sujet de “«J’ai fait appel à son âme…»

  1. Manon Lamoureux dit:

    Comme sa supérieure ressemble à MA supérieure !! Je vais essayer ce truc même si qq’un qui suit des cours en miracle me disait qu’elle manquait d’amour, j’ai essayé mais elle revenait de plus belle avec des paroles méchantes … Là je suis en arrêt de travail, je ne sais pas qu’elle sera son attitude à mon retour … Mais je vais essayer ce truc !! Merci !

  2. Claude dit:

    Merci pour ce beau message, ces partages sont magnifiques. J’ai beaucoup travaillé au niveau de l’âme et j’ai un peu laissé tombe, mais je m’y remets petit à petit. Je sais que c’est très efficace même pour des petits bobos. Belle journée

  3. christian maini dit:

    le temoignage me rappelle Saint Exupéry et son petit prince : on ne voit qu’avec le cœur, l’essentiel n’est pas visible avec les yeux. Tout action doit être initié avec le cœur en pleine conscience dans l’instant présent et rien se règle dans la guerre entre personnes ou pays . Malheureusement il reste encore des exceptions. Chaque individu devrait s’élever par l’éveil. Enfin, Merci de défendre la belle langue française que seuls les francophones du monde entier savent sauvegarder et protéger sachant que les français s’endorment sur ce thème. Merci à nos cousins du Québec . J’habite dans la ville de naissance de Chomedey de Maisonneuve à Troyes en Champagne sud. Bonne journée.

  4. colette dit:

    Merci et Bravo Caroline ,, vous avez compris que le , les sentiments negatifs sont destructeurs pour la personne qui les ressent,, ensuite vous avez cherche un moyen pour ne plus subir cette negativite , et vous avez appele a l aide ,,, la ‘force universelle ‘. qui vous a inspire une vision ,, puis des paroles ,, ce qui a transforme une relation d inccomprehension en situation de comprehension,,

    Merci ,

    merci chere Marie Pierre,,, de nous donner a lire des temoignages inspirants,
    hier je pensais que les larmes nous lavent de nos peines ,, et il semble que Bali aussi lave sa peine avec la pluie ,,, l atmosphere est apaisante pendant la pluie et apres ,, et quelquefois un arc en ciel ,,
    bonne journee apaisante

  5. gisele dit:

    c’est un beau message, lorsque je travaillais ,ma supérieure m’avait confié un projet à réaliser dans un groupe de travail, (réflexions, enquêtes, analyses , résultats, trouver des solutions d’amélioration ,mise en application )cette supérieure lors d’une réunion a présenté ce projet en son nom ,elle n’a même pas évoqué notre travail , je me suis sentie très frustrée, et un manque de reconnaissance vis à vis du travail fourni, je lui en ai voulu , il est important de reconnaître le travail cela nous fait avancer et cela m’a servi dans ma fin de carrière car j’ai fait plein de projets par la suite qui ont été valorisés, belle journée ensoleillée

  6. Marie-José dit:

    Depuis des années je cherche un moyen de me libérer de beaucoup de colère et de ressentiment que je ressens envers deux personnes de mon entourage.
    La solution que Caroline partage et qui lui a réussi, semble merveilleuse et simple à mettre en oeuvre…il ne me reste plus qu’à persévérer dans sa mise en pratique afin que cela devienne facile au quotidien.
    Merci pour ce partage!

  7. cathy dit:

    Merci, merci, pour ce témoignage !

    Nous sommes tous confrontés au manque de reconnaissance à certain moment de notre vie!!

    Ce témoignage tombe à pic, comme quoi rien n’arrive au hasard , pour m’aider à trouver le moyen de gérer cette émotion, se ressenti et m’en défaire !!

    Quitter le mental, l’ego, retrouvé l’humilité de comprendre les motivations de celle qui blesse sans forcément le vouloir, prise entre le marteau et l’enclume !!!

    Très bonne recette pour lâcher prise que celle de Caroline.

    Merci, merci, merci à elle d’avoir partager avec nous !!!

  8. Marie-Josée dit:

    Depuis plusieurs années je fais un gros travail sur moi, j’en reparlerai peut-être un jour. J’aime beaucoup le témoignage publié aujourd’hui car il me parle tellement. Le problème c’est que je ne sais plus comment me comporter avec une personne qui est lunatique : parfois elle est acariâtre, voire méchante, injuste, et d’autres fois elle est adorable. Alors je sens ballotée entre des sentiments assez extrêmes à son sujet et ne sait pas comment aborder des sujets un peu sensibles, et que nous devons résoudre, puisque nous sommes copropriétaires dans une maison. Si vous avez une suggestion, je suis preneuse. Merci d’avance !

  9. gisele dit:

    pour résoudre un conflit il faut mettre tout à plat et en discuter, on peut trouver un terrain d’entente et cela passe mieux et on travaille en meilleure collaboration, chacun peut apporter ses idées et c’est plus constructif dans un projet, on est reconnu à sa juste valeur sinon s’installe le conflit d’intérêt qui pourri l’ambiance et la rend malsaine

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>