Quand l’autosuffisance ne suffit pas

Bon mercredi! J’espère que vous allez bien!

La semaine dernière, je vous parlais de mon grand ménage. C’est un grand ménage de vie, mais de mon environnement aussi. Vous pouvez voir le résultat à gauche. (Le «avant» est ici.)

Je ne peux décrire à quel point je jubile de constater que mon appartement est profondément organisé et mon entrepôt, tout bien ordonné. (Non mais, avez-vous remarqué les magnifiques étiquettes sur les bacs?! Sans blague, je pourrais regarder cette photo pendant des heures sans m’en lasser.)

Tout cela n’est tellement, mais tellement pas dans ma nature… Je maintiens mon espace de vie propre et dégagé, mais j’ai toujours eu sous la surface des boîtes remplies de n’importe quoi, n’importe comment, qui me tiraient de l’énergie. Et mon secret magique pour m’en libérer a été, justement, de cesser de compter sur ma nature ou d’essayer de la changer : je suis allée chercher de l’aide.

Il y a certaines choses qu’on n’est pas censé faire seul. Évidemment, on peut toujours essayer, se pousser, se «discipliner», essayer de compenser, trouver des causes sophistiquées à notre blocage et des solutions sophistiquées pour les régler. Mais pourquoi?

Parfois, on a besoin de comprendre la source de notre résistance et de trouver des stratégies pour la surmonter… mais parfois on a juste besoin de quelqu’un qui nous aide à porter la charge, ou qui voit notre angle mort, ou qui a déjà marché sur un chemin similaire au nôtre.

C’est si simple. Trop simple? L’accepter nous amènerait à avancer avec beaucoup plus d’aisance. Une trop grande aisance? Mon petit doigt me dit que la partie de nous qui tient mordicus à se débrouiller toute seule n’est pas la partie forte et indépendante (contrairement à ce qu’elle prétend), mais celle qui a secrètement peur du changement et qui trouve des façons sournoises de maintenir le statu quo.

Question : si LA solution à votre défi du moment était simplement d’aller chercher de l’aide pour le relever, de quelle forme d’aide s’agirait-il, et comment vous y prendriez-vous?

Il existe des thérapeutes de tout type, des coachs (de vie, d’écriture, de carrière…), des conseillers d’orientation, de l’aide ménagère, des groupes de soutien comme les AA, des naturopathes, etc. Ça, c’est sans parler des membres de votre famille et de vos amis.

Commencer par cette question peut nous ramener à des solutions quasi miraculeuses qu’on tend à oublier, dans notre transe de culpabilité et de complexité. Cela m’aurait certainement épargné des mois, voire des années, avec ce poids subtil mais constant dont je suis maintenant joyeusement libérée.

S’il y a un projet que vous souhaitez réaliser depuis deux ans et qui n’avance pas, il est probable que vous serez au même point dans deux ans. Peut-être cherchez-vous une tactique magique pour que les choses débloquent, mais mon petit doigt me dit que vous avez simplement besoin d’une structure de soutien. Offrez-vous-la, sans compliquer les choses. Vous n’avez pas à porter ce fardeau sur vos épaules. Vous pouvez le déposer, et nous laisser vous aider.

Nous sommes sept milliards, en passant. ;-)

Donc voilà. Il ne s’agissait pas aujourd’hui d’un Matin Magique officiel (je ne sais pas trop ce que constitue un «Matin Magique officiel», en fait), mais j’avais envie de vous envoyer ce petit mot.

J’ai déjà hâte de vous retrouver la semaine prochaine… Avec un tout nouveau message, en direct de mon endroit préféré sur la planète.

Une douce et belle journée à vous,

xx

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 2 233 times, 2 236 visits today)

23 réflexions au sujet de “Quand l’autosuffisance ne suffit pas

  1. barbara dit:

    Mon bureau est dans un tel état qui empire de mois en mois au lieu de s’arranger comme je le souhaite vraiment (vraiment ?) alors Je note ceci en GROS en GRAS en 3D tellement je me reconnais dans cette description; Merci d’avoir percé le mystère.

    « Mon petit doigt me dit que la partie de nous qui tient mordicus à se débrouiller toute seule n’est pas la partie forte et indépendante (contrairement à ce qu’elle prétend), mais celle qui a secrètement peur du changement et qui trouve des façons sournoises de maintenir le statu quo. »

  2. Marie dit:

    Bonjour, Marie!
    Je suis passée par un tel chamboulement au mois de novembre… J’ai revu et revisite toute ma vie. Ce fut à la fois une période très noire et douloureuse, et à la fois un grand nettoyage… J’ai donc entrepris de faire comme toi.Merci pour tous ces conseils.
    Il me reste une chose… Un projet personnel qui me tient à cœur. L’écriture d’un livre qui devrait être terminé déjà et que je dois amener à l’impression. Hélas, triple hélas, je n’arrive pas à m’y mettre pour le terminer.Pourtant il n’y a plus qu’à faire une dernière lecture et reécriture…
    Est-ce que cela veut dire d’après toi que ce n’est pas le bon projet personnel pour moi ?
    Que je ne suis pas motivée assez pour l’entreprendre?
    Que j’ai peur de terminer ce projet ?
    ( pourquoi ? Je viens de passer autre chose… )
    Comment demandé de l’aide dans ce cas là puisque c’est un sujet très personnel ?
    C’est donc toi qui peut m’aider ! !?
    Belle journée à toi Marie depuis la région d’Aix-en-Provence…

  3. colette yvon dit:

    si je vous disais la tout de suite avec une franchise cruelle que depuis quelques temps , tes messages ne sont pas vraiment inspires ,, cependant je lis les commentaires et je vois que la plupart de tes messages inspirent des personnes qui les lisent ,
    cela tourne en rond,, je m explique ,, oui ,tu es contente d avoir reussi a ranger ,, en ayant demande de l aide et en ayant trouve de l aide ,, donc je comrends ta joie .celle qui accompagne chacune de nos reussites , je ne vois pas la matiere a elucubration,,, concernant le sens de la vie ,
    par contre je serais contente d aborder de front les themes comme le sens de la vie, l existence de dieu,, de la force creatrice ,, l amour , l amour social l amour sexuel, etc , avec mon affection

  4. Morysse Gilles dit:

    Cet article il y a de la vérité dedans, j’en suis sur.

  5. Jean-Pierre dit:

    «Bon» jour Marie,

    j’ai intentionnellement séparé l’adjectif Bon du nom commun jour, dans la salutation du mot bonjour. Les formules « toutes faites», répétées de façon machinale, avalent parfois la louable et respectueuse intention de saluer les gens qui nous côtoient.

    Cette année pour le temps des fêtes, pour la première fois depuis nombre d’années, j’ai installé des décorations de Noël. Chez moi, dans mon logement. Imaginez !, j’ai investi la somme de 30.$ en « bébelles » de Noël achetées au Dollarama. Et vers 16h15, immanquablement tous les jours, j’allume mes petites lumières savamment réparties dans mon espace douillet. Pourquoi pas ? Ou plutôt, pourquoi avoir attendu si longtemps avant de me faire plaisir ? J’en connais la raison… Les raisons !

    Pour tout et mieux dire, j’avais horreur des « quétaineries » à 5¢.

  6. Jean-Pierre dit:

    …par mégarde, j’ai appuyé sur une touche qui ne me permet pas de compléter mon message. Il est probable qu’il soit perdu et je n’ai pas la patience nécessaire pour le compléter. À une prochaine fois…

    Jean-Pierre

  7. Johanne dit:

    Ce message me parle. J’ai un projet de retour aux études et, bien que j’ai décortiqué toutes les étapes à franchir pour y arriver, je n’arrive pas à faire le premier pas. Pourtant, je me suis fait aider. J’ai rencontré une conseillère en orientation pendant plusieurs mois, avec qui j’ai en quelque sorte confirmé ce projet. Pourtant, je n’y arrive pas. J’ai des amies qui sont au courant de mon projet, même une qui réalise actuellement un projet semblable et avec qui je discute beaucoup. Je ne sais pas où je bloque et je ne sais pas où chercher de l’aide.

  8. Serge dit:

    Bon matin Marie , wow !!! ça me parle ce matin , ce ménage de mon logement , dans le fond qui met ma vie à l’envers , c’est incroyable , v’là deux semaines , j’ai commencé par la cuisine avec mon amoureuse , tout ce que je ne me servais pas , est allé à la St-Vincent de Paul , pour aider d’autres gens pour Noël , probablement , quel apaisement dans mon corps … et je vais continuer , il y a toujours quelque chose qui arrive pour m’en empêcher , c’est juste à moi d’y voir , dans le fond … sollicitation de toute part , c’est cela aussi que je dois limiter , et voir ce que je veux garder , je parle d’internet entre autre , c’est vraiment rendu fou , la sollicitation et les amis Internet , je m’en rends bien compte , je vais faire un tri là-dedans aussi … Merci pour cette prise de conscience avec ce Matin Magique , qui est toujours magique pour moi et passe une magnifique journée Marie et merci pour tout ce que tu amènes aux gens de partout … Bisous et Gros Câlin xoxoxo

  9. Nancy dit:

    Bonjour
    Merci pour ces beaux messages qui on dirait arrive toujours juste au bon moment.
    Tu as tout à fait raison, que ce soit une organisation chez soi, mentalement ou autres; il ne faut pas hésiter à demander de l’aide. Avec une relation houleuse de bientôt 1an, sans projet commun, je dois faire face à la réalité et agir. J’ai pris la décision avec le pae de mon travail d’aller consulter. On m’a offert de rencontrer une travailleuse sociale. J’ai trouvé l’idée farfelue au début (croyant qu’un psychologue aurait mieux fait) mais je suis stupéfaite et heureuse d’avoir fait le choix d’y aller. Une grande aide, écoute neutre et de très grands conseils. Une aide offerte gratuitement. ..on ne peut cracher dessus. La vie est remplie de surprises. Merci merci merci !

  10. Bettina dit:

    Comme je suis heureuse pour toi! Je vis cela depuis des décénies. Je découpe des noms de personnes ressources dans les journeaux qui pourraient venir à ma rescousse. Des ptits papiers de plus qui traînent dans mon capharnaum. Quand j’ai de la visite, tout mes papiers se ramassent dans des boîtes. Puis j en oublie. Je les empiles. Je sais qu’elles contiennent du « utile » et du « inutile ». J ai beau faire le tri, il y en a bien plus que ne suis en mesure de gérer. Moi, j ai peur de devoir me séparer de souvenirs matériels de mon passé, de matériel de projets à réaliser. Qu’un étranger me dise que c est inutile tout ça… Dans ma tablette aussi il y a toujours 20 ou 30 fenêtres d’ouvertes car je suis bien curieuse et avide de connaissances et de projets mais il m est impossible de tout faire ce que je me propose. Dans ma chambre, des livres a lire empilés sur ma table de chevet. De tout en trop grande quantité. J’ai si peur d oublier! Puis je me dis que je DOIS éclaircir, élaguer, me liberer du poids de tout ça. Je sais pourtant dans mon fort intérieur que les bienfaits de la libération sont supérieurs au désagrément passager et à la peur d’agir… Toi tu as réussi! Je te félicite d avoir agi Marie-Pierre ! Bonne jouissance de cette liberation et merci de partager, ça donne le goût de s’y mettre!

  11. claudette fournier dit:

    J’ai depuis 2 ans le projet d’aller visité ma famille qui habite a l’extérieur , j’ai depuis 20 ans voyagé avec l’autobus je suis devenue incapable de conduire a l’extérieur de la ville sans faire de l,angoisse, sa me choque beaucoup car sa me limite je dois accepté cela chose qui est tres difficile , je n,aie pas le choix pour profité de voyager , j’ai compris que j,avais des limites rendu a 82 ans
    Bonne journée

  12. Anne-Sylvie dit:

    Qui t’a dit, chère Marie-Pier, que j’avais un projet qui « plane au-dessus de ma tête » depuis deux ans et je n’arrive pas à le mettre à exécution! Pourtant, je le prépare « dans ma tête » minutieusement, mais je le remets toujours aux calendres grecques! Il y a des jours où je le trouve super important et d’autres, où il est purement futile! Quel est donc mon problème? Le pire, c’est que personne d’autre que moi, et moi seule, qui puisse le faire! Et ce matin, en te lisant, il m’est revenu et tu m’as donné le goût de me lancer! Je t’en redonnerai des nouvelles!

  13. Annie dit:

    Bonjour, merci pour ce partage. J’aimerais toutefois apporter une nuance au niveau du terme utilisé dans votre texte concernant les orienteurs, car le mot exact est conseiller d’orientation. Orienteur ou orientateur est souvent utilisé, mais c’est une erreur.

    De plus, j’aimerais préciser que nous appartenons à un Ordre professionnel qui s’appelle l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec.

    Alors voilà, continuez votre beau travail, c’est toujours un plaisir de vous lire.

    1. Marie-Pier Charron dit:

      Merci de la précision, je vais faire le changement. :)

  14. Hélène dit:

    Ça me fait du bien de lire ta chronique ce matin, ma fille est venue m’aider à faire de l’ordre dans mon appart. voilà deux semaines, car je ne savais pas par où commencer, trop de meubles, trop de papiers partout, etc. et cette situation, le désordre, m’apporte de l’anxiété, et j’avais un peu honte de ne pas être capable de le faire par moi-même. Seulement, ce n’est pas dans moi l’ordre, je devrai probablement aller chercher de l’aide pour me donner une « méthode » pour l’avenir. Pour certains, certaines, c’est banal, mais je me rends compte que la solution est de demander de l’aide…

  15. Jacotte Vérillon dit:

    Le ménage et le rangement !!! Oui, ça me parle !
    Je me souviens que tu nous avais proposé, tout au début du Cours de Magie, de trier – ranger – nettoyer notre environnement et « d’enlever les plus gros cailloux de nos souliers » ! … et bien, ce n’est toujours pas vraiment fait (les placards sont toujours pleins, ou plutôt j’ai déménagé d’une grande maison à une beaucoup plus petite et sans vrais grands placards, et ça déborde !)
    Non, ce n’est pas une petite tache ! C’est un travail très régulier à faire… et même si je sais le bien que ça fait (ça m’est quand même arrivée de trier et de donner des vêtements! ), l ‘espace que ça donne dans la tête et l’énergie que ça libère !
    Donc Bravo, Marie- Pier ! … Oui le faire à deux me semble une bonne solution … mais je ne vois vraiment pas à qui demander pour l’instant. (Je ne vis pas dans une grande ville où de tels jobs existent … « trieurs de maisons » !)
    Merci pour le rappel toutefois. En dépit de mon « incapacité » du moment à m’y mettre, j’y pense très souvent et je sais que je n’aimerais pas laisser tout cela à quelqu’un qui devra trier après ma mort. J’aimerais finir mes 10 ou 20 dernières années de vie dans une maison propre, bien rangée, « aérée et allégée », qui sera facile à trier et vider quand je ne serai plus là.
    En plus de tes « conseils » et ton partage, Marie-Pier, je conseille à tous un super bouquin qui s’appelle « La Magie du Rangement » de Marie Kondo (qui vit au Japon et qui montre bien le rapport entre le tri, l’ordre, la beauté Zen et simple … et la vie spirituelle, avec des petites phrases magiques comme : Ce vêtement -ou cet objet- me donne-t-il encore de la JOIE ? … sinon, sur le tas à donner ou virer ! …)
    OK. J’habite à Crest (Drôme, France) et je lance une bouteille à la mer : qui serait partant pour m’aider à trier mes papiers, (oh, les papiers, c’est le plus dur, je trouve !!) , mes cartons de bouquins, et vêtements éventuellement (ça c’est un peu plus facile)… ? Jacotte …(un petit signe à jacotteverillon@aol.com ?).
    A vot’ bon coeur ! …

  16. France dit:

    Oh…que ce message arrive à point, je me suis reconnue , alors j’ai un problème…donc, je sais qu’il y a une solution , j’ai moi aussi commencé à donner dans les services d’entraide, j’ai accumulé des choses dont je pensais , qu’elles seraient utiles ,un jour ou l’autre…de la laine, de beaux tissus qui pourraent occuper mon temps lorsque je serais retraitée, des choses à donner en cadeaux, que j’achetais à prix réduits , mai, voilà , je suis rendue là , et je ne suis pas vraiment intéressée à tricoter et à coudre…j’aime mieux voyager et sortir avec des amies…
    Merci, de m’aider dans ma réflexion ,; l’hiver est tout indiqué pour terminer mon projet.

  17. colette yvon dit:

    j espere que mon message ecrit ce matin ne t a pas blesse,, , en fait je trouve que ce message de ce matin est a cote de la plaque ,, effectivement il n est pas dans la veine des matins magique,, et je crains qu il puisse mes orienter vers le conformisme plutot que vers la vraie originalite propre a chaque etre humain, , demander de l aide ,,ok si cette demande est une demande qui vient de l ame,,, encore que jai le sentiment que lorsque une personne est en adequation avec elle meme, qu elle est centree,, alors tout dont elle a besoin ,, arrive,,,magiquement ,,, j aime ,Marie Pierre quand tes messages montrent ce chemin vers soi,,, , c est alors un matin magique ,,,
    bonne inspiration magique a nous tous ,

  18. Étienne dit:

    Cela me rappelle qu’il faut que je fasse du ménage dans mon logement et que je mette de l’ordre dans ma vie pour commencer en beauté l’année qui s’en vient. Merci !

  19. stephanie dit:

    ça fait 3 mois que je gère mon déménagement, passer d’une grosse maison à une colocation.

    il a fallu que le chien du voisin -que je connais bien- me mordre 2 X à la cuisse, de façon incomprésensible et complètement inattendue….pour que je comprenne que demander de l’aide était indispensable….

    3 jours avant la date de fin dans ma maison…

    Et l’aide, je l’ai eue tout de suite..

    Faire tout toute seule ? Une histoire d’égo, d’évitement et d’individualisme…inutile….L’aide était volontaire, efficace et généreuse. Je les privais de l’être, en fait..

    Si j’avais su, n’est-ce-pas…..

  20. Lucie dit:

    J’ai un très très grave problème d’accumulation sous le couvert d’etre Une artiste et récupératrice évidemment.. ben je ramasse tout tout ce qui pourrait un jour me servir !!
    Je suis déménagée ds un 3 étages
    Et j’ai presque tout amené!! 2 camions 24 pieds plus 6 hommes
    Ils ne croyaient pas que j’et seule !!!
    Mais voilà je dois faire un clean up
    Surtout ds mes dessins papiers et trucs ramassés pour l’art???
    Qui est cette personne qui pourrait m’aider!?????
    Pouvez vous me donner des liens ou nus de tél. auquel je pourrais peut être me rendre service en échange de plusieurs dons et des sous si je vois que l’aide est efficace évidemment
    Merci merci
    Je ne sais pas où chercher ???
    L.

  21. giisele dit:

    bonsoir marie pierre ,merci pour ce message ,j’ai pris une aide ménagère pour faire le tri j’avais pas le courage de le faire seule alors j’ai jeté beaucoup il faut vider ,les murs ne sont pas extensibles et finalement ça fait du bien c’est le premier pas qui compte ce n’est pas fini mais d’être accompagné cela me donne des ailes bon week end amicalement

  22. Bernard dit:

    Bonjour Marie-Pierre,
    Tout comme plusieurs personnes qui m’ont précédé, je suis dans la même situation. Notre couple occupons un 4 1/2 alors qu’auparavant nous vivions dans un condo de trois étages genre maison de ville. On est un peu à l’étroit et je ne sais pas par où commencer pour réduire l’encombrement. Ça ne me décourage un peu. Ça va venir. Je félicite toutes les personnes qui y sont parvenues. Voilà c’était mon commentaire et je souhaite une bonne journée à tous.

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>