Un petit rappel…

Le moment magique n’est pas seulement celui où la chose tant désirée nous est offerte par un heureux hasard. Ou celui où on vient de perdre espoir et qu’une belle surprise le fait renaître. Ou celui où un élan spontané nous amène exactement là où on devait être pour recevoir la solution souhaitée.

C’est aussi quand c’est le calme plat et qu’on a l’impression que notre vie s’est endormie. Ou quand rien ne semble aller et qu’une mauvaise surprise s’ajoute au lot de problèmes à régler. Ou lorsqu’un élan spontané nous amène quelque part, et que… rien du tout.

shutterstock_591928859belle_tite_fleur_soleilSi on réduit le but de la vie à la concrétisation de nos désirs du moment, on réduit l’incarnation humaine à une petite histoire très limitée, et on aura presque toujours l’impression d’être «à côté». Si on définit la magie (ou le divin) comme la force qui nous transporte dans les circonstances idéales, de la façon idéale, on aura le sentiment d’en être déconnecté la majeure partie du temps.

Les moments les plus décevants sont souvent ceux qui permettent l’émergence des plus grands. On a tous pu constater, après coup, qu’on a parfois dû atteindre le fond pour trouver l’élan vital qui nous a amenés à nous redresser. Ou que nos sources de satisfaction extérieures ont parfois dû être retirées pour qu’on rencontre notre douleur et qu’on accepte la responsabilité de s’en libérer. Ou que ces moments où rien ne semble aller nous ont amenés à puiser en nous des trésors inestimables qui nous sont restés.

Se demander d’accueillir les moments difficiles avec enthousiasme serait exagéré. Mais on peut résister à la tentation de voir ce qui se passe comme une attaque ou un châtiment, en sachant qu’il y a derrière chaque événement un mystère qu’on ne peut simplement pas percer.

Parfois, la vie est magique parce qu’elle est profondément satisfaisante. Mais parfois, elle est magique précisément parce qu’elle ne l’est pas. On ne peut nécessairement se fier à ce qu’on pense ou à ce qu’on ressent… Car derrière tout ce qu’on vit et tout ce qu’on voit, il y a toujours quelque chose de tellement plus beau et de tellement plus grand.

Bon début de journée!

XOX

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 1 380 times, 5 visits today)

10 réflexions au sujet de “Un petit rappel…

  1. Brigitte dit:

    Merci pour ce partage.. qui vient à point ! A un moment où effectivement, j’ai l’impression de « subir »… et pourtant, je sens au fond de moi, murir qq chose… juste être patiente !
    En attente de pouvoir le positionnement juste.

  2. Valerie dit:

    Exactement ce que j’avais besoin de lire ce matin. …Cela me parle tellement je suis dans un moment de ma vue extrêmement difficile mais je pressens la magie et la force qui vont éclater après
    Merci Marie Pier de tout mon coeurgent et mon âme

  3. Thierry dit:

    Bonjour Marie-Pier et bonjour à chacun,

    J’aime beaucoup le thème de ce texte. Reconnaissance pour ces mots.
    En lien avec ce thème abordé, j’ai envie de vous partager ce poème intitulé « invisibles victoires », tiré de https://dialogueavecleprintemps.org/

    « Il est des percées
    Qui ne se voient
    Et qui coûtent tant.
    Des percées où la Sève porte l’estocade
    Et butte à même le bois.

    Il est des combats où rien ne se voit
    Et tout pourtant frémit à l’intérieur.
    Qu’il te soit donné ici la joie.
    La joie de croire, à défaut de voir
    Qu’au-dedans de tes entrailles
    Se vivent déjà les épousailles :
    Celles du bourgeon,
    Communion avec les éléments,
    En attendant celles de la Fleur,
    Communion avec les vents.

    La lutte est communion :
    C’est la danse du dense,
    Les souffles qui s’inspirent,
    Les forces qui se façonnent.
    Il faut que s’offre un contre
    Pour que prenne appui le pour.

    Le bois et la Sève
    Vibrent d’un étrange corps à corps
    Qui ne produit en apparence
    Aucun nouveau pétale à ta fleur,
    Aucune nouvelle poussée à ton bourgeon.
    À porter regard sur tes seules avancées
    Tristesse et découragement pointent à ta porte
    Et voudraient te juger, te condamner
    Te faire douter du bien-fondé de ton combat.

    Je te le dis :
    Ta joie, ta véritable joie est ailleurs.
    Le silence de la matière est déjà la victoire
    De l’esprit qui l’enfante en son dedans »

  4. Magali dit:

    Merci mercî pour vos derniers « matins… »
    Ils sont profonds et amènent a voir les choses sous un autre angle …le négatif necessaire parfois pour voir plus clair.
    C est drôlement encourageant …..
    Belle journee.

  5. Jocelyne dit:

    Bonjour Marie-Pier, merci pour ce « petit rappel » qui effectivement en est vraiment un. Car chaque jour je prends conscience de mon impatience à être « satisfaite » ! On se moque de la jeunesse qui veut tout tout de suite, mais à mon âge (certain !), je me surprends à être dans ce même état ; je veux être être en pleine forme, je veux qu’il fasse beau, je veux que mes démarches avancent et se concrétisent… je veux ci, je veux là… ça me fatigue ce jeu de yoyo ! Alors je reviens au moment présent : je cesse de vouloir, je renonce, je me contente juste d’être là sans désir, sans attente, sans commentaires, avec ce qui est, avec qu’il y a… et tout s’apaise !

  6. Elizabeth dit:

    Merci pour votre message. C’est celui que je devais recevoir aujourd’hui. Merci de tout Coeur pour ce petit rappel. J’ai des prises de conscience assez intenses ces jours-ci et ce message m’aide énormément. Encore merci! Vous êtes un ange sur terre! Cela me ramène au moment present qui est ce qu’il y a de plus important. Se sentir bien avec tout ce qui est maintenant. Mon coeur est apaisé et je me retrouve.
    Merci!

  7. gaelle dit:

    Bonjour Marie-Pier
    Merci pour ce petit rappel qui résonne en chacun de nous. Nous avons tous à certains moments de nos vies des difficultés, des coups durs où l’on se sent glisser inexorablement vers le fond… Dans ces moments-là, on se dit: <> Mais finalement, c’est dans ces moments que l’on finit par se réinventer, que l’on trouve des ressources inattendues. Avec le recul, après chaque moment très difficile de ma vie, je me suis rendue compte que j’en étais sortie différente et tellement plus vivante! La vie n’est ni juste ni injuste, elle est juste là… A nous de réussir à l’accepter…

  8. Nadia dit:

    Marie-Pier,

    Je viens vous remercier tout simplement. Plus qu’un matin magique, c’est magique de recevoir dans ma boîte mail de douces attentions qui correspondent à mes états d’âme, et à ce que je vis. Je me sens reliée à vous, belle magicienne et à toutes vos abonnées !
    Jolies pensées pour vous de la Bretagne française,
    Nadia

  9. Danièle dit:

    Bonjour Marie-Pier,

    Merci pour cette réflexion profonde qui me touche aussi et est si bien exprimé par ce magnifique
    poème que nous a transmis Thierry si empli de l’essence de la nature, en gestation, en croissance,
    en transformation, invisible à l’oeil et pourtant rempli de vie qui semble être endormi et tout se met en place dans sa danse du dense et où se vivent déjà les épousailles .
    C’est un délice de vous lire, tous, merci, Danièle

  10. Yvon dit:

    Merci pour Ses petit matin magique et garde toujours ton sourire

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>