Pour mieux aider…

La chose la plus importante en communication, c’est d’entendre ce qui n’est pas - Peter Drucker -

Il y a plusieurs façons d’aider une personne qui traverse des difficultés. On peut anticiper le pire scénario avec elle, histoire qu’elle ne soit pas trop déçue s’il venait à se concrétiser. On peut, au contraire, l’encourager à cultiver des attentes super positives, sachant que cette belle énergie ne pourra que porter des fruits. On peut l’écouter profondément, sans rien dire, et lui donner tout l’espace dont elle a besoin pour se délester. On peut proposer de nombreuses suggestions et solutions.

Toutes ces approches sont valables (sauf peut-être la première… on sait bien que le pessimisme ne nous protège aucunement des déceptions). Mais voici ce qui m’a toujours étonnée : souvent, on est prêt à tout faire pour aider l’autre… sauf à lui demander quelle est la meilleure façon de l’aider! En règle générale, on lui réserve souvent le traitement qu’on se réserve, sans se questionner. Il en résulte, malgré toutes nos bonnes intentions, que notre aide n’a parfois pas l’impact désiré et peut, en fait, avoir l’effet contraire. C’est ce qu’on vit chaque fois qu’on se fait bombarder de conseils alors qu’on aimerait juste être écouté, ou lorsqu’on a besoin d’énergie positive pour poursuivre notre rêve et qu’une personne tente de nous ramener à la réalité.

«Quelle est la meilleure façon de te soutenir, en ce moment?» C’est une question tellement simple, mais tellement magique, qu’on pourrait utiliser tellement plus souvent à mon avis (on peut aussi proposer quelques options à la personne – celles mentionnées dans le premier paragraphe, par exemple). Car non seulement nous avons tous nos propres besoins, mais ils changent selon le contexte et au fil du temps. Et pourquoi essayer de deviner nos préférences mutuelles quand on peut les communiquer clairement? Je ne sais pas pour vous, mais j’ai souvent souhaité qu’on s’enquière de mes besoins directement.

Donc oui, quand une personne vit des moments difficiles et qu’on souhaite l’aider plus que tout au monde, on peut tout simplement lui demander comment s’y prendre. Rien de plus compliqué. Et voici ce qui est génial : bien souvent, elle se sentira ainsi tellement aimée et respectée que le simple fait de lui poser la question sera quasiment assez.

Donc comment avez-vous besoin d’être soutenu en ce moment? :-)

Une douce journée à vous! On se retrouve demain en pleine forme…

Vous aimez ce que vous lisez?

Joignez la communauté et assurez-vous de ne rien manquer!

(Visited 212 times, 1 visits today)

Partager un commentaire

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>